La démocratisation (relative) des capteurs de puissance font que de plus en plus de cyclistes se tournent vers ce concept. L’approche traditionnelle avec des zones d'effort (niveau de FC) remarquables et définis est en perte de vitesse. Certes cette méthode a des défauts mais elle apporte toujours selon moi des indications précieuses pour le suivi de l’entraînement.

VO2 Cycling ne pouvait ignorer plus longtemps ce sujet.