6. Le sang

Le sang ne subit "normalement" aucune modification" sous l'effet de l'entraînement" à l'exception du volume sanguin qui augmente.

Un sujet toujours brûlant, le taux d'hématocrite dans le sang. C'est quoi l'hématocrite ??? C'est le rapport entre le volume globulaire et le volume plasmatique. (source: Physiologie du sport & de l'exercice Jack H. Wilmore)

  • Le volume globulaire: 99% de globules rouges, 1% de globules bancs et plaquettes.
  • Le volume plasmatique: 90% d'eau, 7% protéines plasmatiques et 3% divers.

Un taux moyen pour un individu ce situe entre 40%-45%. En réponse à un entraînement en endurance, on observe une augmentation importante du volume plasmatique et dans une moindre mesure du nombre de globules rouges. Donc un sportif sain qui entraîne voit systématiquement son taux d'hématocrite chuter (appelé hémodilution).
Le sang est donc plus fluide.
(source: Physiologie du sport & de l'exercice Jack H. Wilmore)

Donc logiquement, un sportif sain doit voir son taux d'hématocrite baisser de 5-10% pour un entraînement élite. L'UCI a placer la barre à 50% ce qui est déjà très haut pour un sédentaire. Pour ces athlètes de haut niveau cela signifie que leur taux hors entraînement pourrait être supérieur à 55%.

Quels sont les facteurs qui peuvent augmenter le taux d'hématocrite:

  1. Un forte déshydratation augmente le taux.
  2. Temporairement lors d'un exercice prolongé ou intense.10%-15%.
  3. Un séjour de 3 semaines en haute montagne ( > 2500 mètres d'altitude).
  4. La sédentarité. Un non sportif possède un volume plasmatique bas.
  5. Quelques maladies rares.
  6. EPO qui agit sur le nombre de globules rouges !!!

Quels sont les facteurs qui peuvent diminuer le taux d'hématocrite:

  1. Le sport d'endurance.
  2. Une anémie. Chute du taux de globule rouge.
  3. Quelques maladies rares.

En conclusion, a part quelques exceptions génétiques ou environnementales, un sportif sain possède un taux d'hématocrite relativement bas. Plus faible qu'un sédentaire. A titre d'exemple, voici la taux d'hématocrite moyen d'une équipe pro pendant une course à étape de 3 semaines: CQFD

Donc un critère de la performance devrait être d'avoir un taux d'hématocrite bas et non à des niveaux stratosphériques comme les mobylettes qui passent à la télé .