La technique de pilotage fait partie intégrante du VTT. D'ailleurs un coureur VTT ne s'appelle pas cycliste mais pilote. Je sais que les courses de XC ou les marathons ne sont pas systématiquement des Transvésubiennes mais l'aspect technique reste quand même primordial en VTT. On gagne du temps et de l'énergie en sachant rester sur le vélo face à certains obstacles, de même en étant fluide en virage. Savoir sauter du vélo en courant et remonter dessus permet également un gain de temps appréciable. Ce sont des petits trucs qui font gagner des secondes et des places.

Les conseils indiqués ci-dessous concernent la randonnée ou le XC avec un VTT suspendu à l'avant et la selle haute. Ils abordent des cas de figure "extrêmes" dans une configuration de rando ou de course type XC mais sont déclinables dans des situations plus normales. Je pense qu'en VTT il vaut mieux toujours se préparer au pire!