Au début je n'ai pas fait appel à un entraîneur ou à un coach et je n'avais guère l'occasion de partager mon expérience avec d'autres coureurs. Comme beaucoup j'ai eu pas mal de doutes (rassurez-vous j'en ai encore plein ;-) ) sur mes choix, la progression de mes sorties,ma charge de travail etc.., etc.. ....

En 2005 je me suis adressé à un centre pour sportif sur Genève (athletica) qui m'a fait passer un test d'effort.

Préférez toujours un centre sportif par rapport à une clinique pour faire le test. En général le test à la clinique sera moins pointu, car le test est juste pour évaluer si tu es en bonne santé et les docteurs n'ont pas la moindre idée des performances d'un athlète bien entraîné. Dans les centre spécialisés, ils ont l'habitude de voir des sportifs donc ils peuvent vraiment bien analyser le test.

Petite astuce: Dans les bons centres ils te demandent de venir avec tes chaussures !!!.

L'entraînement empirique a ses défenseurs. Je suis aujourd'hui convaincu qu'un athlète à capacité égale sera plus performant s'il étudie les rudiments de l'entraînement.

J'ai suivi un coaching à distance mais avec des résultats mitigés . Rien ne vaut la proximité, mais avoir un entraîneur perso. est un luxe que peu d'entre-nous possèdent.

J'ai donc changé mon approche. Passer des test d'effort (très important) avec remise de programmes d'entraînement.

Ensuite j'ai essayé d'analyser et de comprendre tous les paramètres du test d'effort et des programmes que l'on m'a remis afin de les adapter en fonction de mes résultats et de mon ressenti.

Je suis persuadé qu'un athlète doit comprendre les fondamentaux de l'entraînement si il veut progresser. En effet il est souvent livré à lui même et doit percevoir à travers son ressenti, ses erreurs et son expérience la résultante de son entraînement.

Voici une citation de Jean-Paul Stéphan que j'aime bien:

On peut faire du vélo sans se prendre la tête, ça fait déjà assez mal aux jambes...
Rien n'empêche de réfléchir un peu à sa pratique. "J-P" Stéphan essaie de pousser les cyclistes à prendre un peu de recul sur ce qu'ils font...

Prendre du recul, ça aide parfois à avancer. Ce sera notre devise sur VO² Cycling

Avant de programmer un plan d'entraînement, il m'a paru évident de passer un test d'effort. Pour celles et ceux qui n'envisage pas de passer un tel test alors rendez-vous à Test de terrain.