Recherche Kunena

Mot-clé

Guide des 4000 médicaments, utile, inutile ou dangereux.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 11 ans 5 mois #87118 par phil

Le Pr Philippe EVEN et le Pr Bernard DEBRE, produisent un livre qui peut avoir une place de choix dans nos bibliothèques.

 

 

Résumé de "Guide des 4000 medicaments utiles, inutiles ou dangereux ; au service des malades et des praticiens"

 

Après les affaires de l'hormone de croissance, du Vioxx, de l'Isoméride du Mediator, et de plusieurs médicaments retirés du marché en quelques mois, une véritable, mais salutaire inquiétude s'est manifestée dans la population concernant l'utilité et les risques des traitements. La publication soudaine de listes de médicaments "sous surveillance renforcée", dont beaucoup, inutiles ou dangereux, devraient avoir disparu depuis longtemps, souligne la timidité ou l'incompétence des pouvoirs publics et a fait monter d'un cran l'anxiété des patients.

Les professeurs Even et Debré ont donc décidé de passer en revue les 4.000 médicaments sur le marché et d'identifier ceux qui sont efficaces, ceux qui le sont moins, ceux qui ne le sont pas du tout et, parallèlement, d'analyser leur degré de toxicité éventuelle intrinsèque et celle qui pourrait résulter des interactions entre eux, de l'âge des malades et des pathologies associées et préciser quel pays les a découverts, leur prix et leur coût pour la Sécurité Sociale.

Ce guide, écrit pour les malades et parfois les médecins généralistes, ne peut évidemment répondre dans le détail à toutes les questions, mais il peut alerter, aider et, en cas de doute, conduire à consulter son médecin. Il devrait aussi aider les politiques à revoir et contrôler réellement le monde délirant des médicaments, ses milliers de médicaments inutiles, ses centaines dangereux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 11 ans 5 mois - il y a 11 ans 5 mois #87119 par phil
à regarder avec intéret. :woohoo:



Dernière édition: il y a 11 ans 5 mois par phil.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 11 ans 5 mois #87254 par phil
je suis surpris que ce sujet n'ai pas remporté plus d'intéret, de réactions ou même d'agacements.

je pensais qu'une discussion sur le sujet pouvait être intéressante et que des échanges de points de vue aurait été instructif.

:(

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6410
  • Remerciements reçus 761
il y a 11 ans 5 mois #87273 par lebad
Qu'est ce que tu veux qu'on dise ?
Si déjà on s'inquiétait (je ne vise pas le forumeurs, c'est un "on" désignant la société) de ce qu'il y a dans nos assiettes....

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11003
  • Remerciements reçus 1146
il y a 11 ans 5 mois #87276 par jfd_
Oui, très juste.

Le souci de notre société, c'est que même ceux qui s'inquiètent n'ont que rarement l'entièreté des moyens nécessaires pour corriger le tir en ce qui concerne leur propre assiette :( . Par moyens, je vise à 360° (i.e. moyens matériels & moyens pécuniaires).

Quand aux médocs, je me suis à titre perso soucié du produit qui fait la une de ces vidéos puisqu'on m'en a donné depuis environ 9 ans. Mais difficile d'avoir de vrais avis étayés indépendants par rapport à ma situation perso (diabète + forte hérédité familiale de soucis sur le plan cardio vasculaire des deux cotés maternel & paternel). souvent, c'est "dans le doute, si tu n'as pas de douleurs musculaire, prends les". Mais bon :wonder: Alors ben, je suis dans le doute tout comme pour certaines choses que j'avale en terme de bouffe :icon_ohwell

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6410
  • Remerciements reçus 761
il y a 11 ans 5 mois - il y a 11 ans 5 mois #87285 par lebad
C'est sûr qu'il est très difficile de lever le doute dans ces situations.
La biologie humaine est très complexe, et ses réactions à des médocs encore plus complexes... les études qui s'y rapportent sont très diverses, les résultats pas toujours concordants, les protocoles pas toujours fiables et/ou pas toujours comparables, le citoyen lambda n'a pas les moyens d'y accéder et/ou de les juger lui-même donc ça lui revient par le biais des médias, des lois, ou l'interprétation de son médecin...

Bref, on n'a pas vraiment d'emprise sur le problème. Hélas.
Alors, que faire ? Mis à part faire confiance (pas aveuglement non plus), vivre avec car on n'a pas le choix, ou faire les choix les plus raisonnables qui nous paraissent coller à nos convictions, je ne vois pas trop comment il faut se comporter.
Dernière édition: il y a 11 ans 5 mois par lebad.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 11 ans 5 mois #87289 par phil
C'est bien ou je voulais en venir, pour l'alimentation nous pouvons avoir des informations, et choisir en connaissances de causes un maximum d'aliments, alors que pour les médicaments on suit une prescription, et on suohaite que les effets soient positif, mais a part quelques personnes bien informées, nous ne savons pas top ce que nous prenons, alors que des fois des Possibilités existent en homéopathie, ou avec des huiles essentielles ( pour certaines affections s'entend) ou autres médecines douces.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4668
  • Remerciements reçus 153
il y a 11 ans 5 mois #87291 par Gawain

C'est bien ou je voulais en venir, pour l'alimentation nous pouvons avoir des informations, et choisir en connaissances de causes un maximum d'aliments, alors que pour les médicaments on suit une prescription, et on suohaite que les effets soient positif, mais a part quelques personnes bien informées, nous ne savons pas top ce que nous prenons, alors que des fois des Possibilités existent en homéopathie, ou avec des huiles essentielles ( pour certaines affections s'entend) ou autres médecines douces.


Pour les médicaments, on a déjà la possibilité de choisir de n'en prendre que si l'on est vraiment malade.
Nous sommes un des pays les plus consommateurs de produits pharmaceutiques. Et si on (et là c'est un "on" général aussi, car je sais que sur ce forum ce n'est globalement pas notre manière de faire) arrêtait de s'envoyer des pilules pour un oui ou pour un non au moindre petit inconfort?

\\\\\\\"When I see an adult on a bicycle, I do not despair for the future of the human race.\\\\\\\"
H. G. Wells

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1297
  • Remerciements reçus 46
il y a 11 ans 3 mois #89599 par Sfay
Le guide sus-cité est sujet à pas mal de critiques.
Si ce débat vous intéresse un dossier de bonne qualité en libre accès sur le site prescrire.org

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.096 secondes
Propulsé par Kunena