Recherche Kunena

Mot-clé
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : [VTT] : Eiger Bike Challenge

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157141

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9604
  • Remerciements reçus 615
  • Karma: 26
CR Eiger Bike Challenge 2019 J.François

La participation à ce marathon était un souhait depuis un bon moment. J’ai concrétisé la chose cette année en profitant à la fois d’une année où j’appuie quelques mois durant sur la touche pause coté professionnel mais aussi en profitant du remaniement du circuit de ce marathon (auquel il était fait le reproche clair d’avoir trop de goudron/pistes).

Venant de Toulouse, j’arrive sur zone le jeudi pour la course du dimanche. J’ai trouvé un logement assez sympa à 9km de Grindelwald et du coup, sensiblement moins onéreux que sur Grindelwald même.

Le parcours a cette année été largement retravaillé par rapport aux autres éditions en relevant le coté technique VTT de la course dont la faiblesse était le principal grief qui lui était adressé. Toutes les nouvelles parties sont en jaune (en pointillés les portions justes ouvertes le jour de la course et en bleu les parties alternatives dédiées entraînement pour compenser). Ces nouvelles parties disent adieu aux pistes pour être basculées sur du sentier essentiellement technique dans les deux sens (montées ou descentes).

Plan de la course version 2019 :




Étant arrivé le Jeudi soir donc, cela me permet de faire le vendredi matin une petite reconnaissance partielle du parcours qui portera uniquement sur la fin, un peu moins que les 20 derniers kms environ. En effet, je ne connais pas du tout le coin. Ce que j’avais lu est vrai : les montées sont… pentues. Quand tu ne montes pas dans du >12% voire du >>12%, c’est que ça ne monte pas :petard: Du coup, ce jour là, j’ai fait quelques photos dont en voici une avec l’un des trois sommets emblématiques du coin (à droite, c’est l’Eiger pris deux jours avant)




Edit : pour ceux qui éventuellement voudraient télécharger la photo, libre à vous : clic sur l'image. Puis clic droit, 'Afficher l'image' et ensuite clic droit, enregistrer sous...

Samedi : Rien, mode touriste complet et récupération du dossard au centre du village. Bon, cette année, sans que je ne sache pourquoi du tout, j’ai un numéro correspondant au groupe Élite. Euh..., mais DataSport déconne ou quoi ? Je ne le sais pas mais pour ma part, je n’ai pas compris. Bon, on va faire avec hein…

La bonne météo prévue depuis quelques jours est confirmée à 100 % maintenant. Tout est au vert donc :yaisse:


Dimanche : Le départ de la course est prévu pas trop tôt, à 7h00. Elle est désormais déplacée en dehors de Grindelwald même, à un petit 2km sur le parking de Gletscherschlutch. Je m’y pointe environ 20 minutes avant. A mon arrivée, il y a déjà du monde mais sans plus (on n’est qu’un peu plus de 200 sur le 88km). Plus qu’à attendre le gong.
Arf oui mais c’était sans compter l’organisation rigoureuse. 4-5 minutes avant le top, je me fais interpeller par un membre de l’organisation qui me fait signe de venir vers lui depuis la bordure contre la rubalise. Je me déplace vers lui mais problème, il ne parle qu’Allemand, même pas un tout petit peu d’anglais (bon, je n’ai pas essayé l’Espagnol, c’était peine perdue je crois). Avec force gestes donc, il me fait comprendre que je ne suis pas au bon endroit me montrant mon numéro. Je fais signe que pas d’importance mais non, le voilà qui me lève la rubalise pour me faire sortir du sans et… m’amène dans le sas des prioritaires. Qui lui est est assez plein car il n’est pas bien grand. Assez plein mais pas vraiment tout devant. Et c’est justement là qu’il relève la rubalise et m’indique de rentrer. Bon, je comprends finalement que c’est un effet de bord de mon numéro qui ne devait pas être placé avec le gros de la troupe, là où je m’étais mis (plus par habitude qu’autre chose pour être tout à fait franc). Je suis donc tout devant… Je jette un œil à mon voisin de gauche immédiat et je manque de tomber du VTT sur lequel je ne suis pas encore monté : mon voisin immédiat n’est autre que Urs Huber lui-même… Pas si anormal que cela vu où le gars de l’organisation m’a placé mais bon… qu’est ce que je fous là moi ??? :icon_ohwell :blush: Heureusement, on part de ce parking excentré sous conduite avent le départ réel un gros kilomètre plus loin, au bas de la descente goudron. Je vais bien garder la droite moi car même sans ce prestigieux voisin, je ne suis clairement pas à ma place moi.... :wonder:

A la seconde près, le départ est donné et la voiture devant bloque tout le monde à 35km/h. A passage du chronométrage, les chevaux sont lâchés ! On revient dans le centre de Grindelwald par un belle petite ascension de 60m de d+ à 18 % histoire de se mettre en jambes (et d’étirer le troupeau). Traversée rapide de la ville en léger faux plat descendant avant d’attaquer la premier gros morceau de la journée pour monter à Feld 1150m plus haut. Je me cale à mon rythme habituel pour ce genre d’ascension entre 150 & 155 (car il n’’y a pas que celle-là de montée aujourd’hui…). Les premiers kms se font sur une petite route de montagne d’accès aux alpages puis au bout de ~8km, on passe sur piste. Comme prévu, la pente est… relevée se maintenant entre 12 et 15-16 % pour la partie route puis, sur les deux derniers kilomètres de piste se relevant sensiblement pour osciller entre 20 et 22 % sans aucun répit avant d'arriver à Feld. Je n’ose imaginer cette portion là, herbue et caillouteuse, par temps humide. Ça casse bien les pattes même avec un rapport 24 dents devant et 42 derrière. La majorité de ces deux kilomètres est faite en force à ~50rpm. Le passage au sommet est pour moi l’occasion de faire une vraie petite pause chek-up glycémie juste après l’entame de la descente. OK, pas très haut mais je m’y attendais vu l’effort fourni. Re-programmation pompe, j’avale un tube Sponser attrapé au vol au ravitaillement en milieu d’ascension et je repars dans la descente où, comment dire, il y a à maintes reprises des panneaux «attention danger» (enfin, en langue de Goethe hein, vous suivez toujours mes difficultés de communication :side: ). Et effectivement, ce sentier de descente est à l’image de la montée, très technique, pentu et même avec une TdS enfoncée au maximum, c’est très très juste. Il y a même à un endroit des membres de l‘organisation qui obligent à passer à pied. La descente redevient malgré tout plus aisée un peu plus de 2 kilomètres plus loin (pour ceux qui veulent suivre :petard: , sur le plan, au moment où les pointillés finissent dans la boucle Feld - Bussalp).

Direction le bas de cette descente en passant par un petit chouia de montée sur la fin de la descente. Le bas est situé un peu en dessous de l’une des deux stations intermédiaires de la télécabine de Grindelwald-First à Bort. La remontée part comme d’habitude maintenant dans des déclivités qui me font faire appel par intermittences bien plus que je ne le pensais au 24*42 même si le rapport la plus utilisé reste le 24*32. Après un nouveau sentier bien technique descendant, on amorce la remontée vers Gross Scheidegg par une petite route de montagne qui, oh bonheur, ne monte pas à plus de 13-14%. A ce moment là, nouveau point glycémie soigneux. Toujours OK mais un peu trop bas. Je mange bien car à ce point là, la remontée n’est pas finie. Direction tout d’abord le haut du troisième tronçon de la télécabine de Grindelwald-First par une large piste d’abord à profil descendant mais ensuite à profil très fortement ascensionnel. Cette partie sans autre difficulté de profil m’a tout de même demandé pas loin de 25 minutes car j’ai du m’arrêter à deux petites reprises à cause de cette glycémie trop basse que je n’arrivais qu’avec difficulté à tout juste maintenir en limite supérieure du seuil hypoglycémique. Ravito passé rapidement mais sur lequel j’ai refait mon stock et direction Bachalpsee, lac d‘altitude qui constitue le sommet de cette seconde grosse montée. Grosse difficulté sur cette portion : les chicanes mobiles (i.e. les piétons) amenés là par la télécabine. Je ne me croyais plus en Europe mais ... en Asie. Eh oui, Grindelwald est l’un des, si ce n’est le point principal/paux de passage en Suisse des tours-opérators de cette région du monde. Alors, c’est vraiment un peu le box quand même car faire les selfies au milieu de la piste semble être particulièrement le meilleur endroit pour se faire. Bien sur, les panneaux annonçant la course n’étaient qu’en allemand. Ce qui n’aidait pas trop les visiteurs :whistle:

A partir de BachalpSee atteinte 10 minutes plus tard, re-contrôle glycémique un peu meilleur et j’embraye sur la nouvelle descente sur sentier. Sentier hyper-technique, très caillouteux, un dénivelé réellement très négatif (TdS de 100mm insuffisante encore une fois...), terrain humide largement parsemé de bouses (bah, oui, forcément, on est sur des alpages :p ), chaotique. Un peu compliqué ce passage de 15 minutes pour moi. La suite de la descente fut moins intéressante car se passant sur une alternance route/piste d’alpage (on retrouvait le tracé de l’EBC des autres années).

On recroise le tracé que l’on avait pris en direction de Gross Scheidegg (Kreuzpunkt sur le carte si vous suivez encore :petard:). Une descente forte et courte suivi par ~1500-1600 mètres de sentier large à profil très légèrement descendant mais très difficile à passer. En effet, il est constitué d’un bout à l’autre d’un gros entrelacs de racines des arbres le bordant. Et avec la particularité de présenter énormément de hernies assez grosses comme en gros une boule de pétanque. Cela rend la sentier particulièrement difficile quelle que soit la vitesse. J’ai essayé plusieurs rythmes sans grande efficience sur la facilité. Lentement, on rentre dans tous les ‘trous’, vite, c’est physiquement très cassant pour le bonhomme et le matériel. Enfin, pas très long heureusement et se terminant par une partie sentier roulante à pente très négative au milieu des prés qui est suivi par une remontée de 100-120m de d+ absolument infernale. S’ensuit une partie majoritairement descendante, parfois fortement pimentée de bon petits coups de cul de 40 à 50m de d+ à chaque fois avec des pourcentages de fou.

On repasse alors tout près du départ, sur un sentier situé au milieu du golf de Grindelwald où est posté le poste de chronométrage dit de Grund (il n’est pas réellement à Grund mais bon :wonder: …). A la sortie de ce sentier il y a une porte horaire. J’ai 32 minutes de marge et il me reste donc 2h32 pour faire une ascension sans difficulté technique de 1050m de d+ sur ~8,7km afin de passer la dernière porte horaire. Ça doit aller, surtout que je vois que la cardio n’a toujours pas de baisse trop significative et que je monte toujours bien dans ‘mes’ tours.

J’entame donc la dernière grosse montée bon rythme et m’arrête au ravito situé 1 km plus loin. Je suis en effet toujours à la limite de l’hypoglycémie et je n’arrive pas à reconstituer un peu plus de marge sur cet aspect là même en jouant, en sus de l’alimentation, sur la programmation de la pompe.

Mais en repartant de ce ravito, en une vingtaine de minutes, j’ai la tête qui s’est mise à trop tourner. Tourner dans le sens où je n’arrivait plus à m’empêcher de me dire qu’il me fallait faire demi-tour. Je passe l’arrêt du train de Brabdegg et monte vers Alpiglen. Là, au ravito, la glycémie est toujours limite mais un peu mieux toutefois. J’y reste plusieurs minutes hésitant puis finalement, je craque et décide de faire demi-tour. La tête n’y était plus :( . Malgré le fait qu’il ne restait plus que 450m de d+ à faire pour arriver à Kleine-Scheidegg (point d’où il ne faut plus en gros que redescendre).

Conclusions :
1. Parcours total de 72km et 3290m d+ effectué en lieu et place des 88km/3900m.
2. Je pense que mon entraînement de cette année n’a pas assez travaillé les pourcentages (très) forts comme il y a sur cette course. Ces pentes ne sont pas mon point fort, c’est très clair. Mais à ce point, ce n’est pas facile à faire (trouver du d++ à plus de 20% un peu long quoi, sans parler de deux kilomètres comme la montée de Feld)
3. Par incompréhension totale de l’Allemand, il m’a été quasi impossible de communiquer avec quiconque (l’anglais n’est pas d’un très grande aide finalement). J’ai juste trouvé deux compagnons sur quelques kilomètres qui étaient Espagnols mais ils étaient sur le 55km. Dommage car nous étions de niveau proche. Cela avait été moins handicapant sur le marathon de Scuol.

Prochain RdV samedi prochain 24 août à Verbier :whistle:
Dernière édition: 10 mois 1 semaine ago par jfd_.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Sfay, papipop, Charly42, stam, Cricridamour, PhilG81, cycloflamand

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157142

  • lebad
  • Portrait de lebad
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 5855
  • Remerciements reçus 372
  • Karma: 17
Bon morceau de CR ! Merci.
Tu as pris quel vélo pour ce séjour suisse ?

Bonne chance pour le GR ! Et cette fois tu ne bâcheras pas, je parie ;-)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157143

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9604
  • Remerciements reçus 615
  • Karma: 26
Là, j'ai pris le 29". Avec les modifications de parcours de cette année dont j'avais connaissance préalable, le choix était évident. Mais j'ai avec moi le titane. Il n'y a que lui qui a roulé depuis lors.

J'hésite pour le GR... probablement quand-même le 29" aussi.


J'ai oublié: Une seconde expérience avec les produits Sponser hyper positive. Aucun problème digestif, produits bien équilibrés niveau composition. Bon, faut dire que vu le prix de vente, ils peuvent avoir mis de bons ingrédients...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157144

  • Cricridamour
  • Portrait de Cricridamour
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 623
  • Remerciements reçus 186
  • Karma: 13
Ah oui, à côte de Urs Huber carrément ! Il t’a demandé un autographe au moins ? Pour tes problèmes de communications : fallait rester avec lui, il parle anglais et français, et en plus est accessible (bon, peut-être un petit peu moins pendant la course…). :P Mais bon, c’est une course, et en course le monde se divise en deux catégories : ceux qui pédalent et ceux qui discutent. Toi, tu pédales. ;-)

Je n’ai jamais participé à l’Eiger Bike, et la description que tu en fais ne me donne pas envie : les sentiers techniques en montée et en descente, bof non merci. Je préfère ce genre de tracé à l’entrainement. En course je recherche un défi qui soit avant tout physique, pas trop technique. :icon_ohwell

Concernant les produits Sponser, ma religion est faite depuis longtemps : c’est le top :good: (et non, je ne suis pas actionnaire).

Merci pour le récit et un grand M…. pour le GR ! :kiss:
Et pas de regret pour ton DNF: ainsi tu as pu garder de la fraicheur physique et mentale pour le GR :good:

A+
Cricri
Dernière édition: 11 mois 2 semaines ago par Cricridamour.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157145

  • Charly42
  • Portrait de Charly42
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 6882
  • Remerciements reçus 267
  • Karma: 20
effectivement, tu aurais pu accrocher Urs!!! :P :P

En tous les cas magnifique CR!! et un GRAND Bravo!!

Au contraire de Cricri, moi çà me donne bien envie!!! :woohoo:
à bloc!!!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157146

  • stam
  • Portrait de stam
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 5085
  • Remerciements reçus 459
  • Karma: 27
Oui, un grand BRAVO, car aller se coltiner un aussi gros défi physique dans un contexte hostile (et je ne parle pas spécialement de la musicalité de la langue allemande), c'est osé ! :good:
Et pour l'abandon, j'imagine que dans un coin de ta tête il y avait le GR et la conviction que tant d'heures à flirter avec la limite de l'hypo allaient se payer si tu allais trop loin ; donc c'était la bonne décision et Verbier te le confirmera !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157149

  • cyclo13
  • Portrait de cyclo13
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1028
  • Remerciements reçus 91
  • Karma: 1
bravo jf
sacre defi que tu a fait et tu as bien fait sage decision :good:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157155

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9604
  • Remerciements reçus 615
  • Karma: 26
lebad écrit:
../...
Bonne chance pour le GR ! Et cette fois tu ne bâcheras pas, je parie ;-)
Ben, l'objectif premier est de ne pas me faire shooter par l'une des deux dernières portes horaires. Et ensuite bien sur de ne pas bâcher.

Cricridamour écrit:
Ah oui, à côte de Urs Huber carrément ! Il t’a demandé un autographe au moins ? Pour tes problèmes de communications : fallait rester avec lui, il parle anglais et français, et en plus est accessible (bon, peut-être un petit peu moins pendant la course…). :P Mais bon, c’est une course, et en course le monde se divise en deux catégories : ceux qui pédalent et ceux qui discutent. Toi, tu pédales. ;-)
De toute manière, il y avait madame aussi dans le sas. Alors c'est délicat de s'intercaler entre eux deux et de lui demander de rester avec moi :petard: . Elle n'a quitté le sas que 20s avant le départ après un baiser langoureux. Bah ouais, j'étais au 1er rang moi :side: C'est p'têt cela qui le fait aller plus vite que les autres :icon_ohwell :icon_tongue

Cricridamour écrit:
Je n’ai jamais participé à l’Eiger Bike, et la description que tu en fais ne me donne pas envie : les sentiers techniques en montée et en descente, bof non merci. Je préfère ce genre de tracé à l’entrainement. En course je recherche un défi qui soit avant tout physique, pas trop technique. :icon_ohwell
Je précise quand même que les montées techniques sont dans leur globalité courtes. L'écrasante majorité n'est pas technique (en plus du %age bien sur). Mais il est vrai que par rapport à l'ancien tracé, la technique VTT joue un rôle sensiblement plus grand sur le parcours. Clair et net. Moi, j'avoue que malgré le fait que je ne soit pas optimum dans des montées de fou, j'aime bien ce circuit :yaisse:

Charly42 écrit:
effectivement, tu aurais pu accrocher Urs!!! :P :P

En tous les cas magnifique CR!! et un GRAND Bravo!!

Au contraire de Cricri, moi çà me donne bien envie!!! :woohoo:
Je précise que je suis quand même resté accroché sur environ 1200m :yaisse: : Tant qu'il y avait la voiture devant au départ, je suis resté à ~20m de lui sans que la position n'évolue beaucoup. Une fois la voiture partie, ben, euh... :blush:

Et toi en grande forme, tu l'accroches un calibre comme cela? Mmmmhh?? :petard:

stam écrit:
Oui, un grand BRAVO, car aller se coltiner un aussi gros défi physique dans un contexte hostile (et je ne parle pas spécialement de la musicalité de la langue allemande), c'est osé ! :good:
Et pour l'abandon, j'imagine que dans un coin de ta tête il y avait le GR et la conviction que tant d'heures à flirter avec la limite de l'hypo allaient se payer si tu allais trop loin ; donc c'était la bonne décision et Verbier te le confirmera !
Osé, non, sincèrement. Calculé plutôt. Je dégage deux éléments importants :
1. Je ne connaissais pas le tracé au delà des cartes et des commentaires (mais avec le nouveau tracé, les commentaires perdaient de leur valeur). Donc pour anticiper les dépenses énergétiques, c'est toujours un peu plus ennuyeux une première pour le gestion du diabète.
2. Avec l'impondérable de la tête qui a lâché. Il y a sans doute un peu de ce que tu indiques dans cet arrêt, une forme d'arrière pensée pour le GR qui est mon objectif principal. Toutefois, il faut savoir qu'effectivement une hypoglycémie profonde et longue peut laisser des traces de fatigue c'est juste :yaisse: Mais ces traces se dissipent totalement en 24/48h. Donc, pour Verbier, je ne risquais absolument rien à continuer même si j'avais alors fait une hypoglycémie costaud. Et juste 450m de monter à faire et 3,8km, c'est quand même dommage.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157159

  • Charly42
  • Portrait de Charly42
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 6882
  • Remerciements reçus 267
  • Karma: 20
jfd_ écrit:
Charly42 écrit:
effectivement, tu aurais pu accrocher Urs!!! :P :P

En tous les cas magnifique CR!! et un GRAND Bravo!!

Au contraire de Cricri, moi çà me donne bien envie!!! :woohoo:
Je précise que je suis quand même resté accroché sur environ 1200m :yaisse: : Tant qu'il y avait la voiture devant au départ, je suis resté à ~20m de lui sans que la position n'évolue beaucoup. Une fois la voiture partie, ben, euh... :blush:

Et toi en grande forme, tu l'accroches un calibre comme cela? Mmmmhh?? :petard:

:lol: :lol: tu rigoles, je le vois encore partir il y 2 ans à la HERO en Italie!! une fusée! pareil à la Forestière... dingue
à bloc!!!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157164

  • sandatos
  • Portrait de sandatos
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 489
  • Remerciements reçus 46
  • Karma: 2
ça donne quoi niveau technique avec les changements, c'est réellement technique ?

Parce qu'au grand raid typiquement, je me fais juste chier...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157165

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9604
  • Remerciements reçus 615
  • Karma: 26
Rien à voir avec le GR. Les nouvelles portions en jaune sont dans leur écrasante majorité réellement techniques (au doigt mouillé, je dirais 75-80% environ). Il faut dire que l'on n'est pas sur la même échelle de concurrents non plus. 164 classés plus 14 DNF dont moi comme tu as pu le voir. Ils peuvent donc sans souci se permettre de proposer de vrais sentiers en descente.

Ceci étant, il ne faut pas t’attendre à du technique partout non plus. En dehors des zones jaunes, il y en a quand même. Par exemple, la boucle par Feld -Bussalp qui était avant cette année la plus grosse (et presque la seule) zone de ce type.

Edit : pour reéprer les trucs techniques, chaque fois que tu vois mentionné sur la plan qu'il y a un assistance médicale (Sanität), ben c'est positionné au bas ou au milieu de trucs techniques et/ou tendus. Par exemple, la nouvelle descente de BachalpSee avec deux postes médicaux te donnent un idée du truc :lol:
Dernière édition: 11 mois 2 semaines ago par jfd_.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157166

  • sandatos
  • Portrait de sandatos
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 489
  • Remerciements reçus 46
  • Karma: 2
ok, merci

bah je me laisserai peut-être tenter l'année prochaine.

Y'a aussi le national park marathon, mais ça commence à faire loin...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157167

  • Cricridamour
  • Portrait de Cricridamour
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 623
  • Remerciements reçus 186
  • Karma: 13
sandatos écrit:
ok, merci

bah je me laisserai peut-être tenter l'année prochaine.

Y'a aussi le national park marathon, mais ça commence à faire loin...

Et bien si au Grand Raid tu euh… t'ennuie :P par manque de parties techniques, alors ne va surtout pas au National Park Marathon, c'est ultra roulant, et les parties en singles sont des flow trails rapides (comme j'aime en fait :cheer: ) Mais il y a la région, d'une beauté à tomber par terre :cheer: :cheer: :good:

A+
Cricri
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

[VTT] : Eiger Bike Challenge 11 mois 2 semaines ago #157168

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9604
  • Remerciements reçus 615
  • Karma: 26
Oh, oui, si tu cherches la technique sur le NPBM, c'est raté là. Et encore plus l'an prochain avec l'adoucissement de la descente du pas de Chauschauna (merci Cricri pour l(info au passage). PAr contre, la fois où je l'ai fait en 2012, c'était pour l'environnement aussi. Et là, franchement... Ah le Val Mora :cheer: :cheer: :cheer: Dommage que cela ne fasse que moins de 8km un tel passage.

Pour ma part, l'an prochain, il devrait être au programme avec un collègue de boulot (peut-être)

Edit : Le CR du NPBM 2012 de jfd : Y Clic (avec des photos prises en roulant qui donnent une idée du terrain).
Dernière édition: 11 mois 2 semaines ago par jfd_.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.160 secondes
Propulsé par Kunena