Recherche Kunena

Mot-clé

CR \"la Printanière\" cyclosportive du Chablais, 7 juin 2009

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 0
il y a 13 ans 2 mois #6139 par manureva63
Plantons le décor : 98 kms totaux avec 3 chronos à choix répartis dans des montées de 7,5 % de pente moyenne et
1\'050 mètres de D+.
Plus de 1\'000 cyclistes dont 220 seulement effectueront les 3 chronos.

Sur papier, pas vraiment ma tasse de thé avec mes 94 kgs pour 1 mètre 97:pafmur: .... Je préfère évidemment les efforts sur la
durée à des performances explosives.:dry:
Après reconnaissance du parcours, je m\'aperçois que c\'est encore pire. La pente n\'est pas régulière du tout. Un bon
tiers des montées flirte avec les 10 à 12 % de pente.:pafmur: :pafmur: :pafmur:
La veille, je prépare mon vélo et je m\'aperçois que le pneu arrière souffre d\'une légère boursouflure. Rien de bien
grave, me dis-je alors.:unsure:

Après une bonne nuit de sommeil, départ de la cyclo à 9h00.
Comme il n\'y a pas d\'enjeu au départ, ça part relativement doucement. Je me tiens dans le premier tiers du peloton.
Peu à peu, le rythme augmente, mais rien à voir avec le cyclotour du Léman de la semaine passée.
Arrive la première bosse. Je me laisse glisser vers le milieu du peloton. C\'est quand même mieux pour le moral de rattraper que de se faire dépasser.:icon_ohwell
Et c\'est parti pour la première montée chrono, la plus sélective et la plus longue (700 m de D+). C\'est aussi la plus casse-pattes.
Le premier tiers monte à 10 % de pente et suit les mouvements du terrain naturel. Il est donc extrêmement irrégulier.
On passe en quelques mètres de 12 % à 8 % de pente.
Très vite, mon puls affiche 160/163 pulsations pour une FCmax de 175.:whistle:
Je suis trop haut. Je le sais. Ca va jouer pendant 20 - 30 minutes, mais après..... Tant pis, je me câle sur ces
pulsations et je remonte petit à petit plusieurs coureurs.
Je me dis que, si jamais et au pire, je n\'effectuerai que cette montée.
Arrivé à la deuxième partie plus roulante, je manque de jus pour relancer.
Deux ou trois coureurs me dépassent avec une facilité déconcertante. Bien sûr, il doivent peser max 65 kgs tout
mouillés. Difficile de ne pas gamberger et de rester concentré sur soi.
Pour le reste, les écarts se stabilisent avec mes plus proches voisins devant et derrière. Je serre les dents et je
tiens. Mais je suis vraiment content de voir arriver la fin.
Mon coeur ne redescend plus, même lorsque je relâche un tout petit peu.:blink:
Cette fois-ci, ma montre Suunto me signale 5 d\'EPOC. Je suis content, mais un peu cuit, avec des jambes bien lourdes.
Je ne le saurai qu\'à la maison, mais je finis 32ème de ce premier parcours.

Après un ravitaillement bienvenu, départ pour la descente et arrivée assez rapide sur le deuxième chrono avec 230
mètres de D+.
C\'est explosif, une dizaine de minutes d\'effort intense. Tout ce que j\'aime....:evil: Les jambes sont déjà lourdes.
La, je serre vraiment les dents et j\'envoie tout ce que je peux donner. La pente est plus régulière, mais ça grimpe,
et plus on avance et plus ça grimpe !
Là aussi, je finis 32ème de ce parcours. C\'est ce qu\'on appelle la régularité. Je ne pouvais pas faire mieux.

Nouveau ravitaillement et départ pour la dernière petite montée avec seulement 100 mètres de D+.
On roule en peloton dans la descente sur St Maurice quand la chambre à air de ma roue arrière explose d\'un coup sec.
Ca fout les jetons, comme on dit. Heureusement, j\'étais déjà sur la droite du peloton et je suis vite rabattu sur le bas-côté.
Mon ami Christian me rejoint. Je vois que mon pneu arrière s\'est un peu déchiré. C\'est certainement la cause de l\'explosion.
On change de chambre à air. On regonfle. Je fais 30 mètres et ça lâche à nouveau. C\'est bien le pneu qui est foutu.
On change encore une fois la chambre à air et on gonfle beaucoup moins, peut être vers 4 bars. Ca semble tenir.
On arrive enfin à la dernière petite montée chrono. On est tout seuls. C\'est moins motivant sans roue à sucer.
Le pneu tient et j\'ai bien de la chance. Je finis 36ème sur ce petit parcours.

Je redescend prudemment, sur les freins. Quelques kilomètres plus loin, ça pète encore une fois.
Pied à terre. Mon ami Christian ira chercher la voiture pour me ramener à bon port.
C\'est un peu décevant de ne pas terminer, mais j\'ai eu bien de la chance dans mon petit malheur.

Finalement, je boucle le parcours chronométré de 1\'050 mètres de D+ en .......
32ème position (ça ne s\'invente pas) en 59\'05\'\', 2\'20\" derrière la première femme Magalie Messmer Di Marco:kiss: et 13\'10\'\'
derrière le premier mec.:S

A améliorer la prochaine fois ? partir un poil moins vite au 1er chrono pour garder un peu plus de jus pour la suite.

Stéphane

Ceux qui font du vélo savent que dans la vie, rien n'est jamais plat !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • skippy
  • Portrait de skippy
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 13 ans 2 mois #6145 par skippy
Salut Stéphane,

Jolie perf. dit donc :yaisse: Tu aurais pu prendre la roue de Magalie :P

Cette course n\'est-elle pas organisée par Dom ?

Ivan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 612
  • Remerciements reçus 0
il y a 13 ans 2 mois #6148 par vaco
Bravo pour ton résultat et ton super CR :yaisse:
si tu passes par Conthey on peut boire un verre ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 53
  • Remerciements reçus 0
il y a 13 ans 2 mois #6153 par manureva63
Yes Ivan, la course était bien organisée par Dom. Très sympa et très pro, y compris dans les détails.

Yes Stéphane, si je passe par Conthey, je fais un saut au garage, promis.

A+
Stéphane

Ceux qui font du vélo savent que dans la vie, rien n'est jamais plat !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.073 secondes
Propulsé par Kunena