Recherche Kunena

Mot-clé

Colbrelli : Compétittion avec défibrillateur?

  • Messages : 10333
  • Remerciements reçus 866
il y a 7 mois 4 semaines - il y a 7 mois 4 semaines #178606 par albator83
Carrément... rien que sur le cyclisme/football/ski-alpi/nordique on doit bien péter les stats habituelles.
Encore plus sur une population qui doit faire bien plus attention à son hygiène de vie qu'un Terrien moyen (sommeil, alimentation, récupération, etc).

Dans ce contexte, entendre un Wout Van Aert (+ son encadrement médical) évoquer une possible participation à Paris-Roubaix deux semaines avec un Covid + symptômes... me semble plutôt risqué.
On ne parle pas là d'une reprise à i2/i3 max après une bonne grippe, mais d'une classique WT avec moults passages au rupteur.
Dernière édition: il y a 7 mois 4 semaines par albator83.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 261
  • Remerciements reçus 39
il y a 7 mois 4 semaines #178607 par krystau

.../...

Bref, ma projection ( une pure projection) serait que l'on pourrait aussi avoir une augmentation des problèmes cardiaques chez les sportifs de haut-niveau qui pourrait être éventuellement liés à l'évolution de nos environnements (pollutions diverses) !
.../...

:icon_ohwell Mais dans ce cas, une telle observation liée à nos environnements impactant le fonction cardiovasculaire se verrait aussi en population générale, même si pas avec le même bras de levier.

Et puis, cela fait aussi plusieurs années que le nombre de morts subites chez les jeunes cyclistes est sans commune mesure avec les moyennes, y compris d'autres sports sollicitant fortement la fonction cardiovasculaire (en clair, je pense au ski-alpinisme version collants-pipettes).


Comme je l'ai précisé, c'est une pure projection, j'ai mis aucun éléments, retour d'études sur la table !
C'est juste une orientation de réflexion que je propose..

L'idée que je poursuis, qu'il serait peu probable qu'autant de sportifs auraient des prises de substances dangereuses pour leur santé "en conscience", dotant si il a des problèmes cardiaques très jeune, et je propose l'hypothèse que ces substances prisent à l’insu des sportifs ou futurs sportifs et ce depuis très jeune ( surtout vis à vis par exemple des malformations cardiaques ) !

Cependant ta remarque sur la répartition dans le population est intéressante et clairement pertinente (il y a doc sur cela ?) !
Après en entrant encore un peu plus dans les chants des projections, une explication pourrait être que les morts subites seraient multifactorielles, et que des activités très "sollicitantes" pourraient être un des facteurs potentialisant le premier problème ! Cependant, cela n'expliquerait pas a priori une spécificité chez les cyclistes ! (Le volume d'activité peut-être ??)

Pour être clair, j'ai aucune idée ou religion dans ce domaine, mon propos est jute dire que cette piste pourrait en être une, sans étayement à ce stade ! ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2448
  • Remerciements reçus 212
il y a 7 mois 3 semaines #178641 par papipop
La pose d’un défibrillateur sous cutané n’est pas une opération très lourde en soi… dans mon cas, je n’ai même pas eu d’anesthésie générale… l’appareil, qui ressemble à un smartphone est juste posé sur le muscle du dos en arrière du bras (grand oblique ?), et les sondes et électrodes placées à proximité du cœur sont reliés par un petit câble… la pose dure une heure et je suis sorti du chu le lendemain….. bon j’ai dégusté quelque jours car le muscle sur lequel avait été mise le défibrillateur était bien mâché, et manifestement c’est un muscle qui sert beaucoup…..😋
L’interdiction de compète est liée à la pathologie cardiaque sous-jacente plutôt qu’à l’appareil lui même…. Et pour deux raisons, l’appareil rattrapera souvent le malaise après perte de connaissance (mais a priori pas toujours). Donc danger de chute ou d’accident (d’où interdiction pour les conducteurs PL). Et les hautes intensités d’efforts et le stress inhérent à la compète sont deux facteurs importants de risques pour les troubles du rythme cardiaque…. Donc comme je le disais plus haut, je suis surpris qu’on puisse autoriser la compète au grimpeur puncheur sprinteur italien….
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10333
  • Remerciements reçus 866
il y a 7 mois 3 semaines #178652 par albator83
En Italie c'est niet déjà... et j'imagine que d'autres fédérations prendront position en ce sens, en attendant que l'UCI donne la conduite à suivre pour tout le monde.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6600
  • Remerciements reçus 839
il y a 7 mois 3 jours #178928 par stam

çà me rappelle la chute soudaine de Bjorn Lambrecht au tour de Pologne, alors qu'il ne semblait avoir heurté personne...

Je me souvenais de l'accident, pas tellement du bonhomme... suis allé voir son wiki, puis le classement de la course U23 d'Innsbrück 2018.
Il est arrivé quoi au petit Finlandais arrivé 3ème ? Peste bubonique ? Malaria ? Parce que c'est le seul, dans un TOP10 qui pèse lourd aujourd'hui en points UCI, dont on n'a plus entendu parler, non ?


Mis à part qu'il a atterri chez AG2R en 2019...

J'ai ma réponse, il est toujours chez AG2R et va participer au Giro : www.cyclismactu.net/news-tour-d-italie-felix-gal...rs-depart-64467.html
Voilà, il suffisait que je me penche sur son cas pour que sa carrière décolle. 'Service !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.095 secondes
Propulsé par Kunena