Recherche Kunena

Mot-clé

Cyclisme et ostéoporose

  • Messages : 486
  • Remerciements reçus 128
il y a 1 an 6 mois #168385 par PEB
Réponse de PEB sur le sujet Cyclisme et ostéoporose
C'est vrai que les microtraumatismes résultant de la course à pied contribuent à lutter contre l'ostéoporose. Par contre, on parle de càp à vitesse modérée et sur des durées limitées. Sinon, les autres pathologies (hanches, genoux, dos...) prennent le pas sur les avantages. L'idéal est de prolonger la sortie vélo (où il n'y a pas de limite d'intensité ou de durée... enfin :blush: ) par un petit jogging tranquille. Bon, je fais ça pour le triathlon, pas pour l'ostéoporose... quoique je commence à avoir l'âge :( .

Sinon, en faisant uniquement du vélo, mais en se cassant régulièrement la figure, ça lutte contre l'ostéoporose :petard: ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9994
  • Remerciements reçus 774
il y a 1 an 6 mois #168386 par albator83
Réponse de albator83 sur le sujet Cyclisme et ostéoporose

Quand je vois les fractures que se font les touristes parisiens (désolé pour la caricature) aux sports d'hiver, et que je compare aux blessures sur chute des coureurs cyclistes, j'ai tendance à croire que les sédentaires sont bien plus fragiles que les cyclistes réguliers.


En fait la remarque est valable pour n'importe quelle population sédentaire qui se pointe à la montagne sans une prépa physique minimum... il est de plus en plus facile de dévaler les pentes avec le matos qui va bien, les remontés mécaniques sont devenues aussi confortables qu'un fauteuil (où sont passés les téléskis qui te décollaient le c* au démarrage, les télésièges en bois/métail qui dégommaient les mollets :ange: ) et les pistes transformées en boulevards tous plats.
Donc forcément on prend de la vitesse n'importe comment et quand ça tape, ça casse souvent.

Conjugué au fait que la semaine est hors de prix en station, donc c'est 8h de ski par jour ou rien, peu importe la météo avec sandwich sur le télésiège pour ne pas prendre 30min de forfait :lol: et aligner le plus possible de descentes... ça passe quand t'as 15-20 ans, que tu bouges un minimum toute l'année et que tu ne fais pas la fiesta tous les soirs pendant la semaine de ski. Mais ça casse dès qu'on vieillit un peu, logique.
Quand j'y repense, on était quand même des acharnés à l'époque :pafmur:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1636
  • Remerciements reçus 144
il y a 1 an 6 mois #168387 par Fredhamster
Réponse de Fredhamster sur le sujet Cyclisme et ostéoporose
La càp c'est mauvais quand tu cours sur organisme fatigué, là tout prend un coup, autrement effectivement tout le monde devrait pouvoir courir à un rytme modéré pendant 1h sans se faire mal, et si on se fait mal cela indique qu'on est totalement désadapté à ce mouvement totalement naturel.
Quand je me suis mis à la càp j'avais l'impression d'être un sédentaire malgré les milliers de bornes à vélos sur les derniers mois.

Par contre effectivement en descente j'y vais mollo car c'est là que je morfle.
Je dirais qu'on est faits pour marcher et courir sur de courtes distances, mais pas pour le marathon.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9994
  • Remerciements reçus 774
il y a 1 an 6 mois #168388 par albator83
Réponse de albator83 sur le sujet Cyclisme et ostéoporose
... et pas sur du bitume, non plus (quand je courais l'hiver ça faisait une énorme différence).
après c'est comme tout, en faisant l'effort d'y aller très progressivement (20min max au début, sur chemin puis jusqu'à l'heure semaine après semaine) j'imagine que ce serait possible.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2526
  • Remerciements reçus 252
il y a 1 an 6 mois #168389 par cycloflamand
Réponse de cycloflamand sur le sujet Cyclisme et ostéoporose

Quand je serai vieux (façon d'imposer insidieusement l'idée que je ne le suis pas), je me contenterai bien volontiers de marche + vélo, et j'abandonnerai sans regret la càp.


Je dois déjà être vieux, çà ne me viendrait plus à l'idée de courir (trop de mauvais souvenirs de douleurs sacro-illiaques) ; j'avais ré-essayé l'année dernière mais en deux séances je m'étais flingué une cheville et un genou...
Je marche 3 à 4 fois par semaine des sessions de 30 à 60min, sans compter les hectomètres parcourus dans la maison à courir derrière les enfants, les x montées/descentes d'escaliers.

J'ai bien aimé le thème de l'interconectivé des organes de notre corps ; un peu comme avec le docu sur les fascias ; çà permet d'élargir sa vision et de se rendre compte qu'une douleur/un problème peut avoir sa source bien éloignée (le cas de résolution d'hypertension par la réduction de l'innervation du rein en est un bel exemple).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6304
  • Remerciements reçus 634
il y a 1 an 6 mois #168390 par lebad
Réponse de lebad sur le sujet Cyclisme et ostéoporose
Pour ceux que ça intéresse, un programme par des experts (clinique du coureur). Ca donne une idée de ce que veut dire reprise progressive de càp... on ne parle pas de démarrer avec 20' direct !

This browser does not support PDFs. Please download the PDF to view it: Download PDF

Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredhamster, stam, albator83, cycloflamand

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6334
  • Remerciements reçus 771
il y a 1 an 6 mois #168391 par stam
Réponse de stam sur le sujet Cyclisme et ostéoporose

Perso j'adorerais passer des heures à marcher en montagne, mais qu'à la montée... car la descente est un calvaire pour mes genoux (sans même parler des inévitables courbatures).

C'est pourtant à la descente que ça devient un sport complet, avec la nécessité d'être à la fois très gainé et relâché. ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6334
  • Remerciements reçus 771
il y a 1 an 6 mois #168392 par stam
Réponse de stam sur le sujet Cyclisme et ostéoporose

Pour ceux que ça intéresse, un programme par des experts (clinique du coureur). Ca donne une idée de ce que veut dire reprise progressive de càp... on ne parle pas de démarrer avec 20' direct !

Post-blessure (comme bientôt B) ), la reprise c'est toujours quelques minutes de course après une séance de sport (vélo ou marche) qui tient lieu d'échauffement. Et "quelques", c'est <5'. Ca paraît dérisoire, mais c'est la meilleure façon de ne pas rechuter. Tant que je ne suis pas capable de courir 40' d'affilée, c'est échauffement systématique avant de courir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 26
  • Remerciements reçus 14
il y a 1 an 6 mois #168393 par cosmic
Réponse de cosmic sur le sujet Cyclisme et ostéoporose
Je vais rajouter quelque chose que vous n’avez pas mentionné.
Une faible densité minérale osseuse (BMD) n’est pas reliée uniquement à la pratique des sports avec peu d’impacts, elle est aussi relié au faible niveau d’énergie disponible chez les athlètes de haut niveau tout particulièrement (ayant des gros volumes d’entraînement et pour beaucoup d’entre eux ayant de faibles apports caloriques en rapport à leurs dépenses pour maintenir un faible taux de masses grasse).
Donc si vous faites beaucoup de vélo mais que vos apports caloriques sont en adéquation avec vos dépenses, vous avez moins de soucis à vous faire par rapport à une ostéoporose précoce. Par contre attention si vous êtes vraiment affûté, il peut être bon de rajouter un peu de course à pied ou de la musculation avec charges car là vous augmentez vraiment vos risques de faible BMD.

Il y a plusieurs études à sujet pour ceux que ça intéresse:
-Viner RT, Harris M, Berning JR, Meyer N. Energy availability and dietary patterns of adult male and female competitive cyclists with lower than expected bone mineral density. Int J Sport Nutr Exerc Metab. 2015;25:594–602.

-Keay N, Francis G, Hind K. Low energy availability assessed by a sport-specific questionnaire and clinical interview indicative of bone health, endocrine profile and cycling performance in competitive male cyclists. BMJ Open Sport Exerc Med. 2018;4:1–7.

-Keay N, Francis G, Entwistle I, Hind K. Clinical evaluation of education relating to nutrition and skeletal loading in competitive male road cyclists at risk of relative energy deficiency in sports (RED- S): 6-month randomised controlled trial. BMJ Open Sport Exerc Med. 2019;5:1–8.

Et une revue particulièrement intéressante à propos du déficit en énergie chez les hommes cycliste.
-Katherine L Schofield , Holly Thorpe & Stacy T Sims ; Where are all the men? Low energy availability in male cyclists: A review
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Fredhamster, albator83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6304
  • Remerciements reçus 634
il y a 1 an 6 mois #168394 par lebad
Réponse de lebad sur le sujet Cyclisme et ostéoporose

Pour ceux que ça intéresse, un programme par des experts (clinique du coureur). Ca donne une idée de ce que veut dire reprise progressive de càp... on ne parle pas de démarrer avec 20' direct !

Post-blessure (comme bientôt B) ), la reprise c'est toujours quelques minutes de course après une séance de sport (vélo ou marche) qui tient lieu d'échauffement. Et "quelques", c'est <5'. Ca paraît dérisoire, mais c'est la meilleure façon de ne pas rechuter. Tant que je ne suis pas capable de courir 40' d'affilée, c'est échauffement systématique avant de courir.

Ces programmes sont bien prévus pour une reprise "normale".
En post blessure, ils en ont un autre qui est ~2x plus long (que je suis en train d'achever)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2341
  • Remerciements reçus 329
il y a 1 an 6 mois - il y a 1 an 6 mois #168396 par pasqup01
Réponse de pasqup01 sur le sujet Cyclisme et ostéoporose
Même s'il est très simple à retrouver, voici le lien pour visionner le documentaire : le cas du cycliste démarre à 20'50 (Blake Caldwell, on le voit même furtivement, peu après, lors d'une course avec Taylor Hamilton) pour une dizaine de minutes (séance de sauts à 27'30), avant de passer au lien de tout cela avec la mémoire (relation squelette-cerveau).
Et oui ! en plus d'être solide comme un château de carte, nous avons une mémoire de poisson rouge :petard:
(beau prétexte d'ailleurs pour expliquer à Mme qu'il faut impérativement le dernier modèle de compteur GPS pour retrouver la maison lors d'une sortie vélo :lol: )

www.france.tv/france-5/science-grand-format/2068...e-reseau-social.html

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo
Dernière édition: il y a 1 an 6 mois par pasqup01.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5337
  • Remerciements reçus 931
il y a 1 an 6 mois #168398 par gillesF78
Réponse de gillesF78 sur le sujet Cyclisme et ostéoporose
Zut, j'aurais bien regardé le reportage s'il avait mis en avant Lance Armstrong, Chris Froome... :lol:

Cosmic : merci pour le résumé, ça confirme que le fait d'être trop affûté est néfaste pour quelque soit le sport (osteopenie en cap).

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.125 secondes
Propulsé par Kunena