Index de l'article

Cela faisait un certain temps que ce sujet me titillait. Il semblerait que l'on puisse tirer beaucoup d'enseignement en "écoutant" son cœur !!!

  • Le HRV c'est quoi ?
    Avant de définir ce terme barbare, il est bon de cadrer le sujet en parlant du pourquoi du comment du pouls du sportif. Contrairement aux idées reçues, le cœur du sportif n'est pas un métronome, bien au contraire la variabilité de la fréquence cardiaque d'un athlète bien entraîné est même très marquée.

    Ce document est un résumé qui se veut simple et facile pour mieux comprendre le HRV: Mieux Comprendre HRV

  • Pourquoi ?
    Au sein de notre organisme, le système nerveux autonome (SNA) est composée de 2 entités qui cohabitent afin de garder notre métabolisme dans un état d'équilibre appelé Homéostasie : Le système sympathique et le système parasympathiques.

  • Le système sympathique
    Il est en charge de répondre aux sollicitations externes de stress, d'action, d'efforts ... Il est piloté entre autres par la noradrénaline. C'est lui qui ordonne au cœur d'accélérer.

  • Le système parasympathique

    Son rôle est orienté vers la récupération et le repos. Il est piloté entre autre par l'acétylcholine. Il ordonne au cœur de battre plus lentement.

Il semblerait que pour un sportif, le fait de s'entraîner, pousse notre organisme à rendre le SNA plus dynamique et plus réactif.

Bon voilà pour le cadre. Mais que vient faire la variabilité du coeur dans tout cela ? Beaucoup d'études tendent à démontrer que l'ont peut corréler l'activité du SNA (sympathique et parasympathique) à travers la variabilité de la fréquence cardiaque. Le système sympathique agit sur la composante haute fréquence de la variabilité et la système parasympathique sur la basse fréquence de la variabilité.