Recherche Kunena

Mot-clé
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : EDT ACTE 2: PAU-LUCHON

EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78313

  • Jean Christophe
  • Portrait de Jean Christophe
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 419
  • Remerciements reçus 8
  • Karma: 2
Me voilà au départ de l’EDT ACTE 2, qui ralliera PAU à BAGNERES de LUCHON en passant par le célèbre « Cercle de la Mort », Aubisque-Soulor, Tourmalet, Aspin et Peyresourde.

Par chance, j’ai pu obtenir un meilleur dossard que celui qui m’avait été initialement attribué (2575) qui me faisait partir dans le SAS n°4 ; j’ai pu obtenir le dossard 965 et je pars donc dans le SAS n°2.
Au départ de PAU, le ciel est couvert, mais il ne fait pas froid. On part directement par une route large. Je remonte vite à l’avant de mon groupe pour éviter les obstacles urbains et extra-urbains.
A peine partie et pas la moindre difficulté, on rattrape déjà des groupes de cyclos partie dans le 1er SAS 5min avant nous (et ce n’est pas finis) : heureusement que l’Organisateur affirme privilégier le niveau sportif pour attribuer les dossards!!
La 1ére bosse de SEVIGNAC ce monte bien, et plus on avance vers la montagne et plus le ciel devient bas. Connaissant le « Pays », je sais très bien que l’Aubisque sera bouché

Le pied de l’Aubisque ce monte très fort : je reste dans les roues et juste avant les 1ere rampes, je lève un peu le pied même si je me sens bien, car il reste de la route. Je grimpe à mon rythme, je sens que j’ai de la force, j’emmène du braquet (trop peut-être !) et remonte les groupes sans jamais me faire doubler. Comme prévu, le bruine puis la pluie fine et le brouillard nous accompagnera jusqu’au sommet.
J’attaque la descente de l’Aubisque sous le brouillard et une petite pluie froide. Je ne prends pas de risque dans cette descente assez dangereuse ; je suis surtout moins confiant lorsqu’il pleut qu’avant et ceux depuis ma chute de l’an dernier.
Après une descente sans passer le moindre coup de pédale, il faut grimper les 3.5km du Soulor avec un peu de pente au début. Les jambes sont raides mais la montée n’est pas longue.
La pluie est toujours présente et ceux sur quasi toute la descente du Soulor jusqu’à ARRENS. Idem à la descente de l’Aubisque, je reste prudent et préfère prendre beaucoup de marge dans les nombreux virages ; heureusement que je connais les routes. Arrivée à ARRENS, il reste ~15km jusqu’à ARGELES en partie légèrement descendante. Je reviens sur un cyclo seul devant moi ; plus loin, j’aperçois un groupe de 12 cyclos, je vais rentrer à ARGELES sur eux après une descente de la côte d’ARRAS (sous le sec ce coup-ci) aborder avec moins de réserve.

Au début des Gorges de LUZ, mes Parents me ravitaillent, je les rassure sur mon état. Je suis dans un gros groupe mais personne ne roulera jusqu’au pied du Tourmalet. Du coup, j’évite de trop en faire.
Au pied du « Géant », mon groupe commence à ce déchiré ; les plus costauds filent à bon rythme, je vais tenir un petit bout à 18-20km/h sur des pentes à 6-8%. Mais comme l’Aubisque, je me cale à mon rythme. Mais le Tourmalet par ce versant, ce n’est pas mon « copain » ! Jusqu’à BAREGES, je grimpe bien, à partir de BARGES, on rentre dans le brouillard, je commence à coincer un peu, j’ai du mal à emmener du braquet sur des pentes qui en demandent. A 4km du sommet, je vais vraiment pas vite, mais je m’affole pas, la route est encore longue et je me ne fait pas doubler !
Au sommet, la pluie fine et le brouillard est de retour pour la descente, il fait ~5°. A noter il y a 15 jours lors de la Pyrénéenne, de la pluie et orage depuis ARGELES, des brins de neige au sommet et une t° de 2° au sommet ! Heureusement que la planète ce réchauffe.
Jusqu’à La MONGIE, ça va aller à peu prés, mais après, c’est beaucoup de pluie, brouillard, le froid ; je tremble de partout, claque des dents, ma seul obsession était de rester lucide et concentrer dans le moindre virage et la moindre courbe. Sur la portion plus « roulant » de la descente, difficile de pédaler, j’ai des contractures sur les quadri de partout, les jambes sont dures.
A Ste MARIE de CAMPAN, 2éme ravito, mes Parents sont du coup bien moins rassurer sur mon état de forme lorsque j’arrive limite en hypothermie !
Je repars seul, essaye de m’alimenter le plus possible. Un groupe est devant moi, mais seul, je n’arrive pas à rentrer. Au pied de l’Aspin, on m’annonce « 75éme » mais je me fais reprendre par un groupe d’une dizaine de cyclos ; pas bon signe, je commence à me faire doubler. J’essaie de suivre, mais les forces commencent à manquer, j’ai des contractures qui m’empêchent de rester longtemps en danseuse. Au sommet, rebelote ; pluie, brouillard sur une descente technique et sinueuse. J’essaie de rester le plus possible concentré, je double quelques gars frigorifiés (comme moi) qui sont bloqués sur les freins.
A ARREAU, je suis encore seul pour une partie de vallée qui mène au pied du Peyresourde. Un gars revient sur moi peu avant BORDERES LOURON ; il roule fort, je prends sa roue, mais pas pour longtemps. Je perds contact dans une petite descente en voulant me ravitailler, étant engourdi par le froid, la tâche devient difficile.
J’arrive au pied du Peyresourde, ~10km à 7% ; ça fait longtemps que je n’ai pas monté ce col. Derrière moi, 2 gars reviennent dont un collègue bon grimpeur mais piètre descendeur. Il m’invite à prendre sa roue, mais ça ne va pas durer. Je commence à être très mal, planté sur la route, plus de force, j’arrive plus à emmener de braquet, j’arrive plus à me mettre en danseuse avec les crampes et contractures qui m’envahissent les jambes, les épaules, la nuque. Ca va être un chemin de croix jusqu’au sommet ; je me fais doubler par 4-5 gars. Au sommet, je m’arrête enfiler ma chasuble ; un spectateur m’aide à l’enfiler et me la boutonne car j’en suis incapable.
J’attaque la dernière descente sur LUCHON sous la pluie et le brouillard (pour changer !). Malgré ma prudence, je grappille encore quelques places. A 5km de l’arrivée, dans un petit replat je suis pris de violente crampes derrières les cuisses ; je suis bloqué, je peux plus pédaler, j’essaye tant bien que mal de m’étirer, me masser, jusqu’au bas de la descente.
Le dernier km est très long malgré les encouragements de tout le public venu voir l’arrivée.

Je franchi la ligne d’arriver mais impossible de descendre du vélo sans aide ; les crampes et contractures sont trop fortes. Je vais rester bien 30’ à ne pas pouvoir poser un pied devant l’autre sans être aidé !

Bilan de mon EDT :
Mitigé, j’avais pour objectif de rentrer dans les 100, je termine 81éme. Avec le recul et en dépit de l’entraînement « décousu » et du manque de compétitions (1 seul cyclo de montagne au lieu de 3 prévues, 1 seul course en FFC), c’est un résultat convenable.
Mais l’insatisfait que je suis sait que je pouvais faire bien mieux si les circonstances de courses avaient été différentes (groupes qui roulent plus fort en plaine, plantage dans Peyresourde) ; une place dans les 50 était envisageable.

D’un point de vue de l’organisation, inutile de ce prononcé d’avantage, je pense que sur d’autre forum on en parle déjà beaucoup.
Ce matin, en regardant les résultats sur les presque 8000 inscrits, seulement 3900 classés !!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78316

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9674
  • Remerciements reçus 645
  • Karma: 26
Le nombre de classés reste supérieur à celui qui a été lors de l'EDT en 2007 Foix-Le Louron. Cela avait été une hécatombe, particulièrement dans la port de Balès...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78317

  • pasqup01
  • Portrait de pasqup01
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1542
  • Remerciements reçus 160
  • Karma: 9
Je pense que le record d'abandon revient à l' Issoire-Saint Flour de l'an dernier...

Et félicitation à toi Jean-Christophe. Je te trouve bien trop exigeant avec toi-même ;-)

Dis-toi que cela aurait pu être pire, tu aurais pu casser ta chaîne après qqes kilomètres :pafmur:
"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo
Dernière édition: 8 ans 2 mois ago par pasqup01.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78319

  • lebad
  • Portrait de lebad
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 5884
  • Remerciements reçus 382
  • Karma: 17
Quel chantier !!!
Bravo pour ta perf, même si tu ne sembles pas convaincu que cela en soit une.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78322

  • papipop
  • Portrait de papipop
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2417
  • Remerciements reçus 199
  • Karma: 13
Oui, effectivement, finir dans les 100 de ce type d'épreuve avec un dossard ne te permettant pas de bénéficier de l'aspiration des premiers groupes, moi, je signe tout de suite.... Bravo, belle perf...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78324

  • albator83
  • Portrait de albator83
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 9225
  • Remerciements reçus 622
  • Karma: 16
C'est clair... dis-toi que l'an prochain tu devrais pouvoir bénéficier d'un dossard prioritaire ;-)
Me connaissant j'aurais abandonné bien avant la ligne (vu les conditions :sick: )
.: Passions | Galerie | Blog :.
Dernière édition: 8 ans 2 mois ago par albator83.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78350

  • Jean Christophe
  • Portrait de Jean Christophe
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 419
  • Remerciements reçus 8
  • Karma: 2
Merci pour vos messages de félicitations.
Et félicitation à toi Jean-Christophe. Je te trouve bien trop exigeant avec toi-même
Oui, effectivement, finir dans les 100 de ce type d'épreuve avec un dossard ne te permettant pas de bénéficier de l'aspiration des premiers groupes, moi, je signe tout de suite.... Bravo, belle perf...
Quel chantier !!!
Bravo pour ta perf, même si tu ne sembles pas convaincu que cela en soit une.

Avec le recul et la journée d'aujourd'hui où au boulot, j'ai pas arrêter de voir des collègues ou des personnes qui travail dans d'autres services que moi, venir me voir pour me féliciter de ma "performance" même si je n'ai cessé de leur expliquer que s'en était pas une! Mais difficile de faire comprendre ou faire sentir ce qu'on peux ressentir soit même sur le vélo; il y a le résultat brut souvent masqué par les heures d'entraînements, les exigences que cela demande, l'investissement personnel (à mon modeste niveau).

Aprés, je reconnais être exigeant avec moi-même; mais je me rend compte qu'avec les années, là où je devrais prendre de la caisse et être plus à l'aise sur ce type d'épreuve, ça devient de plus en plus difficile et je me sent régresser.

Sur ce type d'épreuve, pour faire un bon résultat, il ne faut pas faire d'erreurs et avoir de la chance; je pense ne pas avoir fait d'erreurs, j'étais en forme le jour J (je bas mon record sur la montée d' l'Aubisque de plus de 2') mais j'ai pas eu la chance necessaire pour gratter quelques places. Je me suis retrouver seul dans la vallée entre le bas de la descente du Tourmalet et le pied de l'Aspin, puis de même aprés la descente de l'Aspin et le début du Peyresourde. Je me suis également retrouvé avec un groupe qui ne voulait pas rouler avant le Tourmalet dans les Gorges de LUZ.
C'est clair... dis-toi que l'an prochain tu devrais pouvoir bénéficier d'un dossard prioritaire

A voir, vue le niveau de prestations de l'épreuve (rapport prestations/prix). J'ai fait cette EDT car j'habite à PAU. Maintenant, je préfère faire des épreuves plus "familiale", plus humaine où je fais toujours de belles rencontres avec des passionnés.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78367

  • Mont Ventoux
  • Portrait de Mont Ventoux
Bravo pour ce beau résumé et cette belle place ! Je crois qu'on est souvent déçu une fois la ligne franchie, on se dit qu'on aurait toujours pu mieux faire, on repasse tous ces moments dans sa tête et puis on prend du recul, et on se dit finalement que l'on peut être satisfait de soit même.
Tu arrives au bout malgrès des conditions difficiles (on se demande bien quand l'été va s'installer) en réalisant ton objectif sur un parcours sélectif, bref une grosse perf. ;-)

Bravo !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78372

  • skippy
  • Portrait de skippy
Chapeau pour cette jolie perf. dans ces conditions !!! :pinch: :good:

Les compétiteurs ne sont jamais contents de leur perf. C'est un des éléments qui poussent à toujours faire mieux se surpasser.

C'est sûr avec une dossard PRIO tu aurais fini dans les 50 ;-)

Moi l'EDT je n'irais jamais, trop de monde au départ avec des SAS qui sont n'importe quoi ! :evil:

Ivan
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78374

  • korth
  • Portrait de korth
  • Offline
  • Senior Boarder
  • Messages : 92
  • Remerciements reçus 1
  • Karma: 0
jfd_ écrit:
Le nombre de classés reste supérieur à celui qui a été lors de l'EDT en 2007 Foix-Le Louron. Cela avait été une hécatombe, particulièrement dans la port de Balès...

Je pense que tu voulais dire Foix - Loudenvielle (205km) :icon_ohwell
@}+
"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas"
- Geronimo -
Dernière édition: 8 ans 2 mois ago par korth.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78375

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9674
  • Remerciements reçus 645
  • Karma: 26
Loudenvielle étant dans la vallée du Louron :wink:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re: EDT ACTE 2: PAU-LUCHON 8 ans 2 mois ago #78389

  • albator83
  • Portrait de albator83
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 9225
  • Remerciements reçus 622
  • Karma: 16
skippy écrit:
Chapeau pour cette jolie perf. dans ces conditions !!! :pinch: :good:

Les compétiteurs ne sont jamais contents de leur perf. C'est un des éléments qui poussent à toujours faire mieux se surpasser.

C'est sûr avec une dossard PRIO tu aurais fini dans les 50 ;-)

Moi l'EDT je n'irais jamais, trop de monde au départ avec des SAS qui sont n'importe quoi ! :evil:

Ivan

C'est sûr qu'un sas prio à la Marmotte c'est 400 gonzes (je ne sais pas comment ça se passe à l'EdT)... soit plus que le total de participants sur des cyclos plus "confidentielles" (mais tout aussi plaisantes) ; ce n'est évidemment pas la même ambiance au départ ;)
.: Passions | Galerie | Blog :.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.147 secondes
Propulsé par Kunena