Recherche Kunena

Mot-clé
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Le travail/apprentissage cycliste chez les ados

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 1 mois 6 jours ago #163658

  • albator83
  • Portrait de albator83
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 8946
  • Remerciements reçus 573
  • Karma: 16
Stef Toupenet écrit:
Tu vois, je suis ce que l'on peut appeler un vieux du vélo à bientôt 52 ans, je n'y connais rien aux watts et autres trucs d'aujourd'hui
J'utilise le cardio, le cadenceur de pédalage et surtout le feeling.
La vélocité c'est pour moi le truc le plus important, c'est la chose à travailler dès le plus jeune âge et avant toute chose.

:yaisse: j'ai commencé le vélo à 12-13 ans et à l'école de cyclisme on nous martelait de vélocité... faut dire que les courses minimes en 46*16 max y'avait guère le choix que de tourner la patte.
Ça m'est tellement bien rentré dans le crâne que j'ai mis très, très longtemps à travailler la force à l'âge adulte (je savais monter un col à 90-100 rpm, mais incapable d'accélérer et asphyxié à la moindre attaque, forcément).
.: Passions | Galerie | Blog :.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Stef Toupenet

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 1 mois 6 jours ago #163659

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2079
  • Remerciements reçus 272
  • Karma: 4
albator83 écrit:
Stef Toupenet écrit:
Tu vois, je suis ce que l'on peut appeler un vieux du vélo à bientôt 52 ans, je n'y connais rien aux watts et autres trucs d'aujourd'hui
J'utilise le cardio, le cadenceur de pédalage et surtout le feeling.
La vélocité c'est pour moi le truc le plus important, c'est la chose à travailler dès le plus jeune âge et avant toute chose.

:yaisse: j'ai commencé le vélo à 12-13 ans et à l'école de cyclisme on nous martelait de vélocité... faut dire que les courses minimes en 46*16 max y'avait guère le choix que de tourner la patte.
Ça m'est tellement bien rentré dans le crâne que j'ai mis très, très longtemps à travailler la force à l'âge adulte (je savais monter un col à 90-100 rpm, mais incapable d'accélérer et asphyxié à la moindre attaque, forcément).

En Europe de l'Est, c'est tout l'inverse, ils leur martèlent la tête avec la force... Je ne sais plus trop où j'avais lu ça, mais l'article en question considérait que l'obsession actuelle pour la vélocité était la raison principale de notre nullité en CLM. N'ayant aucun fondement scientifique pour valider l'une ou l'autre école, je me garderai bien de prendre partie. J'aurais tendance à penser que ce que j'avais appris en tennis n'était pas trop bête : identifier les points forts et les points faibles en lien avec le potentiel physiologique et génétique pour ensuite gommer les seconds et faire exploser les premiers. Et ça, ça ne cadre pas avec une doctrine appliquée à tous sans discernement.

Cette histoire de vélocité me rappelle quand même l'interdiction de baignade de 3h après le repas... :whistle: :whistle:
Dernière édition: 1 mois 6 jours ago par Circus.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Stef Toupenet

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 1 mois 6 jours ago #163661

  • albator83
  • Portrait de albator83
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 8946
  • Remerciements reçus 573
  • Karma: 16
Le cyclisme est très dogmatique et conservateur, c'est un euphémisme... cela dit éviter que des ados en pleine croissance se mangent des départs arrêtés en 52*17 pour développer me semble logique. Sachant qu'il faut aussi travailler la force à un moment donné, car puissance = vélocité * force : l'un ne va pas sans l'autre.
Et le "bon âge" pour travailler cette qualité dépend de chaque ado : à 16 ans certains grandissent encore, d'autres non... d'où le débat récent sur les braquets limités (et ta remarque très juste sur le tennis et la génétique/physio de chacun).

Pour moi notre faiblesse récurrente en CLM est beaucoup plus profonde qu'un manque de travail de force chez nos jeunes.
Car des bêtes à rouler on en a (et a eu) quelques unes chez les juniors, sauf que derrière on n'est pas foutu de valoriser la discipline lors des épreuves fédérales qui leurs sont destinées (au mieux des mini-chronos avec vélo de route :lol: ). Ou alors ne rien faire pour faciliter la double carrière piste/route alors que les bons poursuiteurs qui avoinent en CLM, ça court largement les rues ;-) (et certains gagnent même des GT depuis les années 50, comme quoi).

Mais là on s'écarte dangereusement du sujet ;-)
.: Passions | Galerie | Blog :.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Stef Toupenet

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 1 mois 6 jours ago #163662

  • laurent.a
  • Portrait de laurent.a
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1618
  • Remerciements reçus 169
  • Karma: 4
albator83 écrit:
Le cyclisme est très dogmatique et conservateur, c'est un euphémisme... cela dit éviter que des ados en pleine croissance se mangent des départs arrêtés en 52*17 pour développer me semble logique. Sachant qu'il faut aussi travailler la force à un moment donné, car puissance = vélocité * force : l'un ne va pas sans l'autre.
Et le "bon âge" pour travailler cette qualité dépend de chaque ado : à 16 ans certains grandissent encore, d'autres non... d'où le débat récent sur les braquets limités (et ta remarque très juste sur le tennis et la génétique/physio de chacun).

Pour moi notre faiblesse récurrente en CLM est beaucoup plus profonde qu'un manque de travail de force chez nos jeunes.
Car des bêtes à rouler on en a (et a eu) quelques unes chez les juniors, sauf que derrière on n'est pas foutu de valoriser la discipline lors des épreuves fédérales qui leurs sont destinées (au mieux des mini-chronos avec vélo de route :lol: ). Ou alors ne rien faire pour faciliter la double carrière piste/route alors que les bons poursuiteurs qui avoinent en CLM, ça court largement les rues ;-) (et certains gagnent même des GT depuis les années 50, comme quoi).

Mais là on s'écarte dangereusement du sujet ;-)

On a ptet pas non plus les memes staff médicaux pour "bonifier" nos jeunes ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Stef Toupenet

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 1 mois 6 jours ago #163664

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2079
  • Remerciements reçus 272
  • Karma: 4
laurent.a écrit:

On a ptet pas non plus les memes staff médicaux pour "bonifier" nos jeunes ?

On gagne tout chez les jeunes ;-)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 1 mois 6 jours ago #163673

  • Stef Toupenet
  • Portrait de Stef Toupenet
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1793
  • Remerciements reçus 68
  • Karma: 11
J'adorais les CLM quand j’étais junior, j'arrivais même à en gagner en toutes catégories FFC
Je tournais avec les braquets imposés en junior, j'avais une vitesse de rotation qui tournait entre 100 et 120 tours
Je n'ai jamais été un adepte des grosses braquasses, sauf pour les sprints de loin et les démarrages en bosse, là en danseuse je peux mettre tout à droite dans une bosse sans problème.
Je suis de la génération où j'ai côtoyé des spécialistes du CLM Michael Rich, Armand de Las Cuevas etc etc, tous savaient tourner vite les jambes et ils savaient aussi mettre des gros braquets en tournant toujours les jambes.
La base c'est de savoir tourner les jambes me disait mon père, une fois que tu as ça en toi, après tu peux tout faire
OMNIA SI PERDAS FAMAM SERVARE MEMENTO \\\"Si tu as tout perdu, souviens-toi qu'il te reste l'honneur\\\"
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: albator83

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 3 semaines 4 jours ago #163967

  • papy thierry
  • Portrait de papy thierry
  • Offline
  • Senior Boarder
  • Messages : 77
  • Remerciements reçus 3
  • Karma: 0
depuis que je fais du vélo, sérieusement, j'ai toujours entendu de travailler la vélocité. Quand j'étais entraineur de foot et avant de course à pied, on nous bassinait avec l'endurance fondamentale. Quand j'ai passé mes diplomes de coach et de préparateur physique j'ai un peu prit une claque. Le discours, et au fond quand on y réfléchit c'est exactement ça, c'est que toutes les qualités physiques d'un sportif doivent avancer en même temps, que ce soit la force, la vélocité, la puissance, la pma, l'endurance et j'en passe. ce qui est important dans un cycle d'entrainement, ce sont les phases de travail et de récupération, pour faire de la surcompensation. Sur un article il était dit qu'il fallait faire des séances sur dix jours pour travailler toutes les qualités, je pense que ce n'est pas juste, car pour "mémoriser" il faut sept jours.
Concernant les jeunes, ne pas faire travailler la force est une erreur. En musculation, jusqu'à la majorité physique (arrêt de la croissance) on conseille de ne pas dépasser les 85% de la 1RM, et en vélo on peut jouer sur autre chose. faire des sprints de 30s départ arrêté dans une cote à 3/5%, toutes les 2/3 minutes sur un braquet "raisonnable" n'est pas une chose insensée, au contraire.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 3 semaines 3 jours ago #163995

  • zero_janvier
  • Portrait de zero_janvier
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 454
  • Remerciements reçus 30
  • Karma: 2
Chez les ados, c'est vraiment compliqué du fait des différences énormes entre les morphologies, raison pour laquelle parler d'âge est un piège avant-tout. Ce qui est piègeux, c'est que les catégories sont organisées par âge. Il peut être très démotivant pour un enfant de 12 ans qui rentre à peine dans l'adolescence, de courir contre des ados de 13 ans qui on 10 cm et 10 kg (de muscle) en plus.

Au niveau des qualités travaillées, pour des "grands ados", on fait le même type d’entraînements que pour les adultes (seuil, pma), histoire de leur apprendre aussi à structurer les séances. Pour ce qui est de l'explosivité, on la travail principalement à VTT sur des parcours enchaînant les coups-de-cul, si possible techniques. C'est plutôt au niveau des durées des séries qu'on se la fait plus cool en privilégiant une bonne qualité sur des durées plus raisonnables que ce que nous mangeons à partir de 18 ans... Pour favoriser la qualité, on met des entraîneurs équipés de capteurs de puissance à différents endroits du groupe pour éviter les départs en coup de canon.

Pour les pré-ados, on vise la technique, la technique et encore la technique. A force de bouger, courir, sauter, leur physique est bon (voir très bon) et ils n'ont pas besoin d’entraîner spécifiquement la caisse. Par contre, on tente d'en faire des équilibristes sur les vélos parce que ça, c'est autrement plus difficile à acquérir une fois adulte !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 3 semaines 3 jours ago #164028

  • cycloflamand
  • Portrait de cycloflamand
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1588
  • Remerciements reçus 107
  • Karma: 7
papy thierry écrit:
En musculation, jusqu'à la majorité physique (arrêt de la croissance) on conseille de ne pas dépasser les 85% de la 1RM, et en vélo on peut jouer sur autre chose. faire des sprints de 30s départ arrêté dans une cote à 3/5%, toutes les 2/3 minutes sur un braquet "raisonnable" n'est pas une chose insensée, au contraire.

Faire des départs arrêtés sur gros braquet, ok, mais passé 6-7s d'effort on passe sur de l'anaérobie lactique, système encore immature chez beaucoup de jeune jusqu'en cadet,non ? Par contre développer Vo2max, là oui !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Le travail/apprentissage cycliste chez les ados 3 semaines 2 jours ago #164065

  • RenardArgenté
  • Portrait de RenardArgenté
  • Offline
  • Senior Boarder
  • Messages : 98
  • Remerciements reçus 16
  • Karma: 0
cycloflamand écrit:
papy thierry écrit:
En musculation, jusqu'à la majorité physique (arrêt de la croissance) on conseille de ne pas dépasser les 85% de la 1RM, et en vélo on peut jouer sur autre chose. faire des sprints de 30s départ arrêté dans une cote à 3/5%, toutes les 2/3 minutes sur un braquet "raisonnable" n'est pas une chose insensée, au contraire.

Faire des départs arrêtés sur gros braquet, ok, mais passé 6-7s d'effort on passe sur de l'anaérobie lactique, système encore immature chez beaucoup de jeune jusqu'en cadet,non ? Par contre développer Vo2max, là oui !

Hello,
Je ne vois pas le soucis de faire de très grosses intensités lactique ou alactiques chez les jeunes. Par contre les cartilages et les tendons en force max il faut faire très attention.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.151 secondes
Propulsé par Kunena