Recherche Kunena

Mot-clé
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Fabio Jakobsen

Fabio Jakobsen 1 mois 2 semaines ago #165199

  • cycloflamand
  • Portrait de cycloflamand
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1725
  • Remerciements reçus 126
  • Karma: 7
A priori, les médecins le sortaient aujourd'hui du coma artificiel. A espérer pour lui qu'il n'ait pas de séquelles. Le visage a été bien abîmé, en dehors de çà difficile d'en savoir plus.
La vidéo du sprint est vraiment choquante, il tape le pilone de la banderole d'arrivée à 80km/h, tête la première... Groenewegen a disjoncté, rien qu'en sortant de sa ligne il aurait dû se doutait qu'il risquait la disqualification, mais en persistant jusqu'à plaquer Jakobsen sur les barrières, c'était le drame assuré...
Cela m'a rappelé le geste de Sagan sur Cavendish sur le TdF il y a quelques années ; l'aménagement du site d'arrivée sur le tour de Pologne a rendu les conséquences d'un tel acte bien pire pour la victime...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fabio Jakobsen 1 mois 2 semaines ago #165200

  • teamdindon
  • Portrait de teamdindon
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2917
  • Remerciements reçus 296
  • Karma: 8
Ce n'est absolument pas comparable avec l'accrochage entre Cavendish et Sagan (ce dernier ayant d’ailleurs été innocenté par la suite).
cf :


ou encore :
Dernière édition: 1 mois 2 semaines ago par teamdindon.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fabio Jakobsen 1 mois 2 semaines ago #165201

  • gillesF78
  • Portrait de gillesF78
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 3657
  • Remerciements reçus 513
  • Karma: 12
RT @lequipe Les conditions de sécurité du sprint de Groenewegen et Jakobsen au coeur des critiques - Cyclisme - T. de Pologne
www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Les...es-critiques/1158596
Le barriérage défaillant

Si le mouvement de Dylan Groenewegen « est un geste que d'autres sprinteurs ont déjà fait de nombreuses fois » par le passé, comme l'indique l'ancien sprinteur australien Robbie McEwen, les critiques se portent sur la qualité des protections le long de la route. Pour mieux comprendre les griefs à l'encontre des barrières, qui n'ont pas résisté au choc, on peut se référer à l'incident survenu sur le Tour de France 2017 - qui s'en rapproche par quelques aspects mais s'en distingue sur d'autres. Peter Sagan avait été exclu du Tour de France après que les commissaires de course avaient jugé qu'il avait envoyé Mark Cavendish dans les barrières.

On constate que le coureur britannique avait « rebondi » sur les barrières, sans que celles-ci ne bougent particulièrement. Le sprinteur était alors resté sur la route principale, sans risque (relatif) de percuter des installations solides. Contrairement à Fabio Jakobsen, qui a traversé les barrières sans que celles-ci ne résistent véritablement.

Cependant, deux remarques importantes sont à faire pour nuancer cette comparaison : premièrement, la vitesse n'est évidemment par la même entre les deux sprints, à cause de la topographie (évoquée plus haut) et de la distance de la ligne d'arrivée. D'autre part, la présence de public directement contre les barrières joue aussi le rôle de « tampon » et de contrepoids pour ces barrières. Ce qui n'était pas le cas en Pologne : les barrières séparaient la route d'une voie de chemin de fer. Le public était relégué encore au-delà.

Marc Sarreau, qui a chuté à l'arrivée (ruptures ligamentaires multiples au niveau de l'épaule), nuance auprès de L'Équipe la responsabilité de l'organisation : « J'ai vu d'autres arrivées où il y avait beaucoup moins de sécurité. Hier (mercredi), il y avait des barrières tout le long du final, les pieds ne dépassaient pas, les bannières publicitaires étaient accrochées pour qu'on ne s'enroule pas autour en cas de chute... Je ne dis pas que c'est parfait, mais je n'ai rien remarqué de scandaleux. »

Le sprinteur de Groupama-FDJ précise ensuite : « C'est vrai que la barrière vole, mais vu la violence de l'impact... Sur d'autres grandes courses, comme le Tour, les panneaux sont plus épais aux arrivées, on le voit sur la vidéo de la chute de Mark Cavendish (2017) où il glisse dessus au lieu de s'enfoncer dans les barrières. Mais sur certaines courses, les barrières ne sont même pas emboîtées. De mon point de vue, on peut difficilement accabler l'organisateur là-dessus. »

Robbie McEwen, avec son regard extérieur, estime que « la mise en place des barrières n'était pas conforme aux normes de sécurité de l'UCI » avant de glisser : « Que fait-on à propos des normes de sécurité du dernier kilomètre, au lieu de mesurer la hauteur des chaussettes ? »

En outre, en éclatant sous le choc, elles sont venues gêner les autres coureurs qui arrivaient à pleine vitesse ensuite. Outre Marc Sarreau, Damien Touzé (triple fracture de l'index) et Eduard Prades (fracture d'une cervicale) en ont également été les victimes.
Région Grenobloise, GillesF78
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fabio Jakobsen 1 mois 2 semaines ago #165202

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9658
  • Remerciements reçus 641
  • Karma: 26
Je serais surpris au niveau des victimes que le photographe qui se prend la chute en pleine poire n'ai rien eu...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fabio Jakobsen 1 mois 2 semaines ago #165203

  • gillesF78
  • Portrait de gillesF78
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 3657
  • Remerciements reçus 513
  • Karma: 12
jfd_ écrit:
Je serais surpris au niveau des victimes que le photographe qui se prend la chute en pleine poire n'ai rien eu...

Très peu d'informations ont été données sur le juge de course impacté par la chute. Nous n'avons même pas son nom.

francetv sport: Tour de Pologne : Fabio Jakobsen dans un état grave mais stable, procédure contre Groenewegen... Les conséquences de la grave chute sur la 1re étape.
sport.francetvinfo.fr/cyclisme/tour-de-pologne-f...s-consequences-de-la
Le juge dans un état grave
Dans sa chute, Jakobsen a emporté avec lui un juge présent en bordure de la course. Celui-ci serait dans un état grave selon les informations de la chaîne de télévision polonaise. Situé au niveau de la ligne d'arrivée, l'homme a été percuté de plein fouet par le coureur néerlandais, qui débarquait à 80km/h dans un faux plat descendant, et a été directement pris en charge par des médecins présents sur place.
Région Grenobloise, GillesF78
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: jfd_

Fabio Jakobsen 1 mois 2 semaines ago #165204

  • teamdindon
  • Portrait de teamdindon
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2917
  • Remerciements reçus 296
  • Karma: 8
Je ne pense pas que Groenewegen risque grand chose en terme de procédure :
- pour ce genre de comportement dangereux, le règlement UCI prévoit juste une exclusion de l'épreuve et la course World Tour suivante, une amende et un retrait de points UCI. Ils ne peuvent pas modifier le règlement et l'appliquer rétroactivement. Groenewegen gagnerait à tous les coup sûr en faisant appel devant le TAS.
- au pénal, vu que c'est au sein d'une manifestation sportive, c'est surtout l'organisateur qui est garant de la sécurité des participants, voire l'UCI si c'est elle qui a certifié les conditions de sécurité.


A noter que dans la moindre course amateur départementale, il est rigoureusement interdit de faire une arrivée en descente.
Dernière édition: 1 mois 2 semaines ago par teamdindon.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fabio Jakobsen 1 mois 2 semaines ago #165206

  • cycloflamand
  • Portrait de cycloflamand
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1725
  • Remerciements reçus 126
  • Karma: 7
En revoyant la vidéo, je suis surpris de la légèreté des barrières, qui tiennent plus du support de publicité que de l'élément de protection. Peut-on même qualifier ce dispositif de barrière ? On voit bien que derrière le tronçon d'élément publicitaire (je préfère le désigner ainsi) percuté par Jakobsen, deux autres tronçons volent également suite au démantèlement du premier, créant d'autres chutes de coureurs qui n'avaient pas lieu de tomber avec des classiques barrières dites "de police".
Avec une barrière digne de ce nom, Jakobsen aurait râpé le côté droit sur la barrière, sa roue se serait peut être mise en travers sur un pietage, mais sa chute serait restée globalement sur la chaussée.
Quid de commission de sécurité pour inspecter le site d'arrivée ?

Concernant Groenewegen, effectivement seule sa conscience le pénalisera à l'avenir (et dans une moindre mesure le mépris des autres coursiers).
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Fabio Jakobsen 1 mois 2 semaines ago #165210

  • albator83
  • Portrait de albator83
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 9189
  • Remerciements reçus 614
  • Karma: 16
+1 avec tout ce qui a été dit.
Sachant qu'on ne le voit pas forcément aux images (et heureusement sans carton 99% du temps), mais ce genre de geste est malheureusement "courant" dans n'importe quel sprint massif à ce niveau... dans les 200 derniers mètres mais pas seulement.
Alors ça ne dédouane absolument pas Groenewegen (qui ne "frottera" plus jamais comme avant, c'est clair) qui va prendre -et accepter- la sanction sportive la plus lourde que puisse lui donner l'UCI.
Pour moi il est temps que les commissaires soient encore plus rigoureux sur l'application du règlement : car il n'y a pas UN sprinter qui garde vraiment sa ligne dans n'importe quel sprint massif : à chaque fois y'a des vagues, et le côté acrobate/artiste des gaziers fait que ça se passe bien la plupart du temps... et je ne parle pas des derniers km où c'est la fête aux coups de coudes voire tête pour le replacement des "trains" (quand c'est vu à la TV, ça sanctionne sinon nada).

Évidemment que l'orga a sa (grosse) part de responsabilité : tu fais un truc pareil sur une course départementale en France, s'il y a carton le président de club (organisateur) est mis en examen direct... rien que les barrières, l'arrivée en descente, la voie ferrée + plots béton de l'autre côté (Jakobsen l'évite miraculeusement vu qu'il bascule par-dessus les barrières :pafmur: ). Chaque année cette arrivée pose problème niveau sécurité, c'est tendu à chaque fois et ça passe à un cheveu mais la ville paie donc tout le monde ferme les yeux (UCI comprise) alors qu'on est sur une épreuve WT... sensée être au même niveau d'exigence sécuritaire qu'un Tour de France :whistle:
Mais c'est tellement plus simple de légiférer sur la hauteur des chaussettes (pour paraphraser McEwen)...

Quant à Lefévère il est bien gentil, il protège son coureur et réagit sous le coup de l'émotion (c'est humain) mais :
1) je ne vois pas ce que la plainte va donner (allons trouver un juge compétent pour ce genre de cas ? en plus ils sont déjà bien assez occupés comme ça)
2) il oublie un peu vite qu'un certain Tom Steels (membre de l'encadrement DQS aujourd'hui) balançait parfois un bidon à la tronche de ses rivaux en plein emballage (ex : Moncassin sur le Tour 97) quand il pétait les plombs

Oui c'est moche, j'espère de tout cœur que Jakobsen s'en sortira sans séquelles physiques (côté sprint je pense qu'il ne frottera plus jamais, mais peu importe). Mais ces gars-là sont dans un autre monde dans les 200 derniers mètres : tout ce qu'on peut faire c'est "bétonner" la sécurité aux arrivées de ce type (ex : avec de vraies barrières et en évitant une rangée de 50 photographes ou un dos-d'âne juste après la ligne, tant qu'à faire :whistle: ), et être encore plus strict sur l'application du règlement sportif.

Bref, totalement en phase avec teamdindon sur l'aspect sportif / pénal.

PS : dans le même genre la semaine dernière au Tour de Burgos, un plot métallique fixe au milieu du dernier virage à 500m de la ligne... forcément y'a eu carton. Non mais sérieux à quoi ils pensent les types ?!
.: Passions | Galerie | Blog :.
Dernière édition: 1 mois 2 semaines ago par albator83.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.115 secondes
Propulsé par Kunena