Recherche Kunena

Mot-clé
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi
  • Page :
  • 1
  • 2

SUJET : Présentation et Questions sur entrainement

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 1 semaine ago #152666

  • royco07
  • Portrait de royco07
  • Offline
  • Junior Boarder
  • Messages : 21
  • Karma: 0
Bonjour , j'ai 39 ans et je me suis mis au VTT il y a 5 ans (avant je pratiquais la course a pieds 3x semaine et la vitesse moto sur circuit)
On objectif se résume dans 2 phrases
la première =
"jusqu’où je peux aller en terme de performance " en sachant que je n'ai aucun talent et aucune prédisposition ????
et la deuxième =
"Au lieu de se chercher des excuses il faut se trouver des solutions"

J'ai donc commencer par lire beaucoup de livres sur l'entrainement dont le plus complet pour moi = le livre de Fred Grappe
Puis étant donné que j'ai (comme beaucoup) un max de contraintes pro et familiale, je suis perpétuellement a l’affût d'un créneau d'entrainement; ce qui m'a conduit a m’entraîner avant le taf (départ a jeun à 5h40) je m’entraîne tous les midis (1h) je fais des trajets (maison/taf) en vélo et vtt. et je roule le w end quand cela est possible.

vu que je m'entraine sur les temps trés court je fais un max de fractionnés (normalement 2x semaines)
j'ai un home trainer avec capteur de puissance (j'en abuse)
j'ai un vtt de compétition, un vtt enduro pour le technique et un vélo de route
en plus je suis inscrit en salle = je viens de faire pendant 4 semaines (2 séances) de la muscu en force .
ce qui m’amène a faire entre 6 et 15h de sport par semaine et entre 5 et 8 séances / semaine
(un peu moins ces derniers temps...un peu au fond du trou mais je vais rebondir )

A force d'analyser mes séances je remarque que j'ai développé une bonne puissance que je suis capable d'exploiter sur 5-7 minutes,(j'ai pas mal de kom courts) mais sur chacune de mes courses j'ai remarqué qu'en dessus de I4 je n'avais pas un temps de maintien très long.
pour faire simple je me sent très costaud mais je m'écroule très vite... après c'est une torture jusqu’a la fin de l'épreuve avec une puissance en chute libre (estimation car pas de capteur sur le vélo).
si on fait l'analyse de mes fractionnés (30/30 1/1 ...) on voit bien une dérive cardiaque mais je ne passe que trés peu de temps au dessus de i4.
Dans un effort continu j'y monte comme expliqué plus haut (au bout d'un moment) mais aprés c'est le drame.

j'ai testé le gimenez sur home traîneur et essayant de le calibrer au mieux en puissance
(je fini au milieu de i4 ou alors rarement au début de i5) ....mais hs a la fin

pour info fréquence cardiaque au repos 48 (40 la nuit) fréquence cardiaque max 181 ce qui donne un seuil i4 autour des 166 et i5 vers 173.

je suis donc en pleine réflexion autour de ce premier problème,
j'ai donc inventé (je dis ça car j'en ai pas trouvé trace sur le net ... mais je ne pense pas être le seul a le faire)
des fractionnés qui ne démarrent le décompte de temps qu'a partir de i4 (167puls)
je suis donc en train de tester ça sous 2 formules
6x3min > 167puls avec 3 min de récup de contre exercice
retour= je tiens que 4x3min mais si on compte le temps d'exercice où le cardio est en train de monter jusqu'a i4 (3min en plus sur la 1ére intervalle puis 2 min en plus sur les autres ça fait beaucoup plus long )
8X1min >167puls avec 2min de recup de contre exercice
retour = il faut 2.5min pour monter a i4 + le temps d'exo donc 3.5min puis aprés 1.min pour monter + temps d'exo donc 2.5min
et j'ai craqué au bout de seulement 4 alternances avec les jambes pleines de lactates
il faut donc changer ou améliorer ces séances .
par contre le fait de travailler au dessus de I4 est une véritable torture qui ressemble aux sensations de courses == donc cela peut être profitable et positif .

l'autre point noir c'est qu'il y a 1 mois j'ai fait un petit test dans un segment vtt de 20min où j'avais fait une perf l'an dernier, malheureusement j'ai mis en évidence que j'avais régressé ce qui n'est pas acceptable vu mon implication .
analyse = ou je suis dans une période de fatigue, ou je suis simplement moins performant en ce moment car je me suis moins bien entraîné ...

je recherche donc depuis quelques temps un conseillé, c'est a dire une personne compétente en entrainement avec qui je pourrai discuter, exposer mes séances et mes planifications. Une personne qui pourrai simplement m'aider.
je ne recherche pas un coach à 50e/mois et qui va me jeter un plan d'entrainement sans me connaitre (dans tous les cas je veux être acteur de mon entrainement et je n'ai pas besoin qu'on me tienne la main)

donc si vous avez des remarques pour me venir en aide ou alors un nom (que vous connaissez) je suis partant

ps= l'an dernier j'ai finir la cross mountain du vélovertfestival (43k 1400+ avec 400 participants) 12éme master30 et je souhaite rentrer dans le top10 en 2019 en master 40 .

A+
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 1 semaine ago #152667

  • laurent.a
  • Portrait de laurent.a
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1124
  • Remerciements reçus 98
  • Karma: 1
Salut et bienvenue.

En lisant ce que tu indiques et tes entrainements, 2 remarques qui vont surement t'aider:
- l'entrainement aux pulsations pour du >i3 est contre productif, j'ai environ les memes zones que toi, mais quand je travaille à PMA je peux etre à 180 puls si je suis frais ou collé à 165 puls sur une semaine chargée. Idem quand je fais des séries, ca monte plus haut sur la première que sur la dernière. Il faut veiller à la répétabilité des exercices, et tu ne couperas pas à l'achat d'un capteur de Watts !

- pour etre performant sur des efforts longs, il faut faire monter tes seuils, il faut donc bouffer des efforts longs d'au moins 30' à SST (puissance que tu peux tenir 1h environ) juste en dessous de i4 ! C'est ce qui est le plus efficace, en terme de temps passé et de recup courte après. Le Gimenez est très efficace 9*1' i5 3' i3, mais sans capteur de watts précis, très dur à bien réaliser !

Amuse toi bien àdécouvrir tout cela et n'oublie pas de soigner la recup et que Rome ne s'est pas fait en 1j. J'ai un peu le meme profil que toi, la 40aine, le VTT, ce n'est pas en rajoutant du volume d'entrainement que je progresse sur le long terme, mais dans la régularité de l'entrainement et la qualité des exercices !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 1 semaine ago #152671

  • royco07
  • Portrait de royco07
  • Offline
  • Junior Boarder
  • Messages : 21
  • Karma: 0
merci
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 5 jours ago #152695

  • royco07
  • Portrait de royco07
  • Offline
  • Junior Boarder
  • Messages : 21
  • Karma: 0
je vais partir ainsi sur les 3 prochaines semaines =
séances prioritaire le seuil.

dans la semaine 1 =
exercice prioritaire = 2 séances au seuil de 1h/1h30, on va revenir sur du facilement réalisable sur route (4x5min >i4 ou 5X3min> i4 ou autre ) je vais y réfléchir pour me trouver des séances ludiques et variées .
2 séances de 1h de renforcement musculaire (salle)
2 séances de 1h recup active a placer entre les seuils
1 séance d'endurance de 1h avec 20 sprints de 8s (permet d'améliorer l'endurance et de travailler l'anaérobie alactique)
le w end une rando vtt ou une sortie route de 3h (toutes les intensités mais sans contraintes et avec l'envie de promener)

j'ai des possibilités donc je ne vais pas me gêner pour faire une belle semaine , par contre ce planning mental est évolutif en fonction des sensations et des contraintes donc je vais voir

pour la semaine 2
2muscu + 2 seuils + 1 sprint + 1 endurance recup + w end endurance longue

pour semaine 3 (déplacement)
4 séances de 1h de home trainer possible ( 2 seuils) + 1 sortie longue le w end
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152708

  • cycloflamand
  • Portrait de cycloflamand
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1138
  • Remerciements reçus 67
  • Karma: 4
Salut,

Je ne suis pas sûr que bosser le seuil anaérobie soit intéressant à cette période de l'année, surtout au vu des séances de musculation que tu réalises (pour travailler en force j'imagine).
Je conserverais personnellement uniquement des sorties d'endurance avec soit du travail proche du seuil aérobie, soit de la force maximale pour transférer le travail de salle sur le vélo. Un rappel de PMA par semaine, ou toutes les deux semaines.
Surtout si tu manques de temps, vu la saison, je ne pense pas que le seuil 2 soit très intéressant (à moins que tu aies des compétitions en ce moment).
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152710

  • stam
  • Portrait de stam
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 4540
  • Remerciements reçus 331
  • Karma: 25
laurent.a écrit:
Le Gimenez est très efficace 9*1' i5 3' i3,
Rhôooooooo... 9x[1' i5/4' i3] :lunettes:
Sinon comme indiqué par plusieurs, travailler à i4 à ce moment de la saison... :icon_ohwell Tu fais des compét' à l'automne ?
Si ce n'est pas le cas, soit tu travailles en périodisation inversée et tu travailles sur 9-10 semaines avec 1 piqûre de rappel de seuil et temps de soutien sur 2-3 semaines en toute fin de cycle ; soit tu es en périodisation classique et donc en prépa foncière, et ça n'est vraiment pas le moment.
Et d'une manière (sans doute trop) générale, muscu + seuil c'est l'idéal pour préparer une bonne vieille tendinite dans quelques semaines.
A cette période de l'année où tu te renforces musculairement, le SST est ton ami pour préparer la période où tu mettras l'accent sur le temps de soutien de VO2max.
laurent.a écrit:
des efforts longs d'au moins 30' à SST (puissance que tu peux tenir 1h environ) juste en dessous de i4 !
Un peu plus long quand même SST : 90% FTP, ça se tient quasi-indéfiniment, mais quand on arrive à le tenir 2h30-3h en fin d'hiver on est bien ;-) .
Dernière édition: 11 mois 4 jours ago par stam.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152711

  • gillesF78
  • Portrait de gillesF78
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2965
  • Remerciements reçus 338
  • Karma: 10
cycloflamand écrit:
Salut,

Je ne suis pas sûr que bosser le seuil anaérobie soit intéressant à cette période de l'année, surtout au vu des séances de musculation que tu réalises (pour travailler en force j'imagine).
Je conserverais personnellement uniquement des sorties d'endurance avec soit du travail proche du seuil aérobie, soit de la force maximale pour transférer le travail de salle sur le vélo. Un rappel de PMA par semaine, ou toutes les deux semaines.
Surtout si tu manques de temps, vu la saison, je ne pense pas que le seuil 2 soit très intéressant (à moins que tu aies des compétitions en ce moment).

Je précise ton vocabulaire pour royco07 : seuil anaérobie = sv1 = au bout de quelques minutes d'effort, ta respiration devient forte. C'est le début de l'hyperventilation...

seuil anaérobie = sv2 = effort en hyperventilation tellement fort qu'au bout de quelques minutes tu ne maitrises plus ta respiration.

C'est assez difficile de doser ces seuils je pense...

Sans capteur de puissance, donc au ressenti, je dirais que SV1 correspond à une intensité que l'on pense pouvoir tenir pendant 1h.
Et SV2 correspond à une intensité tenable 20 minutes...
Région Grenobloise, GillesF78
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152712

  • stam
  • Portrait de stam
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 4540
  • Remerciements reçus 331
  • Karma: 25
gillesF78 écrit:
seuil anaérobie = sv1 = au bout de quelques minutes d'effort, ta respiration devient forte. C'est le début de l'hyperventilation...

[...]

Sans capteur de puissance, donc au ressenti, je dirais que SV1 correspond à une intensité que l'on pense pouvoir tenir pendant 1h.
Et SV2 correspond à une intensité tenable 20 minutes...
SV1 = seuil aérobie, respiration forte mais maîtrisable, sans dérive
SV2 ~ 100-105%FTP et FTP = puissance qu'on tient pendant 1h ;-)
On voit que c'est la fin de saison, va falloir réviser les classiques avant 2019. Si SV1 se tient 1h et devient égal à FTP, on est mal barrés... enfin moi :lol:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152713

  • gillesF78
  • Portrait de gillesF78
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2965
  • Remerciements reçus 338
  • Karma: 10
stam écrit:
gillesF78 écrit:
seuil anaérobie = sv1 = au bout de quelques minutes d'effort, ta respiration devient forte. C'est le début de l'hyperventilation...

[...]

Sans capteur de puissance, donc au ressenti, je dirais que SV1 correspond à une intensité que l'on pense pouvoir tenir pendant 1h.
Et SV2 correspond à une intensité tenable 20 minutes...
SV1 = seuil aérobie, respiration forte mais maîtrisable, sans dérive
SV2 ~ 100-105%FTP et FTP = puissance qu'on tient pendant 1h ;-)
On voit que c'est la fin de saison, va falloir réviser les classiques avant 2019. Si SV1 se tient 1h et devient égal à FTP, on est mal barrés... enfin moi :lol:

Oui, mais la plupart des sportifs (moi compris) n'arrivent pas à tenir pendant 1h leur FTP calculée avec 95% CP20 (ni la FTP calculée avec l'estimateur de golden cheetah). Ce que je tiens 1h, c'est plutôt 86 à 90% de CP20... Ca correspond quasiment au SV1 de mon test d'effort... (FTP calculée = 345w pour record CP60 = 313w, test CHU SV1 300w, SV2 350w...)
Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: 11 mois 4 jours ago par gillesF78.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152714

  • stam
  • Portrait de stam
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 4540
  • Remerciements reçus 331
  • Karma: 25
Je veux bien concevoir que CP20 soit un mauvais outil pour estimer FTP : il suffit de voir en càp le gap qu'il y a entre les records sur 5000-10000 et 20km, il y a quelque chose qui se passe autour de SV2 (tenable ~40 min), c'est indéniable. Il y a des gens qui arrivent à reculer l'échéance à 40' et qui sont bons sur 30', et tous les autres qui "lâchent" autour de 25-30'. Bon à part ça, le seuil anaérobie n'existe pas, d'après certains entraîneurs :petard: ...
Mais on ne peut pas dire que SV1=CP60, car le propre de SV1 c'est justement de pouvoir être tenu très très longtemps, et c'est pour ça qu'on travaille à SST. Si on travaille à allure CP60, on va très vite se fatiguer...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152715

  • royco07
  • Portrait de royco07
  • Offline
  • Junior Boarder
  • Messages : 21
  • Karma: 0
merci pour toutes les réponses c'est très intéressant =
voila ma manière de faire jusque là (je ne dis pas que c'est ce qu'il faut faire , bien au contraire c'est simplement ce que je fais)

je ne travaille pas de manière annuelle
sans objectif dans les 10-15 semaines je travaille mes défauts
ici effectivement ça tombe mal
je travaille la force en salle (2x semaine ) quand je suis chez moi donc pendant 2 semaines, et la 3éme je suis en déplacement donc c'est ma semaine de coupure muscu.
en paralléle a ça j'ai trouvé depuis trés longtemps que j'avais un temps de maintien a haute puissance plutôt pourri j'ai donc l'envie de progresser dans ce domaine
si j'arrive a faire mes 2 séances au seuil cette semaine et celle d’après alors je ferai une semaine de recup (pendant ma semaine de déplacement) autrement je peux faire 4 séances de 1h sur HT + ma sortie du w end.cette semaine là.

il n'y a pas d’intérêt a travailler les intensités en cette période sauf que j'ai l'impression que je ne perdrais rien en faisant ainsi.

je ne fais pas de coupure par contre il y a des semaines où familialement parlant ou pro je ne trouve pas trop de dispo (charge à 50%) j'estime donc que c'est des semaines de recup.

quand je vois le temps passer a monter le niveau (difficilement) je n'ai absolument pas envie de couper et de ne rien faire ou, de faire que des sorties en endurance pendant 1 mois (j'ai l'impression que tout mon travail est perdu)


quand je suis à 10:15 semaines de mon objectif (généralement 1 ou 2 dans l'année)
là je m'organise mieux
dans le style =
3semaines de force+endurance
1semaine recup
3semaine PMA
1semaine recup
3 semaine SEUIL (fractionné plus long et gimenez sur ht)
1semaine affutage
course

la aussi j'ai l'impression qu'en partant de moins loin on peut arriver plus haut .
voila j'ai le mérite au moins de vous dire ce que je fais .
A+
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152716

  • stam
  • Portrait de stam
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 4540
  • Remerciements reçus 331
  • Karma: 25
royco07 écrit:
[...] je ne travaille pas de manière annuelle
sans objectif dans les 10-15 semaines je travaille mes défauts
[...]
il n'y a pas d’intérêt a travailler les intensités en cette période sauf que j'ai l'impression que je ne perdrais rien en faisant ainsi.
[...]
je ne fais pas de coupure par contre il y a des semaines où familialement parlant ou pro je ne trouve pas trop de dispo (charge à 50%) j'estime donc que c'est des semaines de recup.
[...]
quand je vois le temps passer a monter le niveau (difficilement) je n'ai absolument pas envie de couper et de ne rien faire ou, de faire que des sorties en endurance pendant 1 mois (j'ai l'impression que tout mon travail est perdu)
Alors pêle-mêle, de ce que je comprends avec les éléments ci-dessus extraits de ton message :
- si tu penses qu'une semaine de récup c'est "juste" une semaine où tu fais 7-8h de sport... :icon_ohwell Disons qu'il est probable que nous ne nous entendions pas sur la notion de récup ;
- il n'y a certes pas de raisons de ne pas faire d'intensités à cette période, et en effet tu ne perdras rien en en faisant ; mais surtout, ce que nous te proposons (SST) EST un travail d'intensité (mais pas de fractionné) ;
- "ne faire que des sorties en endurance pendant 1 mois" : si c'est ton interprétation de "rouler à SST", alors là encore ça va être compliqué de te faire changer tes pratiques. Rouler à SST est très loin de la sortie d'endurance classique. Ca peut se faire au cardio comme tu le fais, mais la cible de FC doit être bien connue et peut varier entre 78 et 92% de FCmax selon les individus.
- programmer de manière annuelle, ou au moins sur 6 mois, est élémentaire ; tu me diras que ça peut revenir au même de s'entraîner "au feeling" tant qu'on n'est pas à 3 mois de l'objectif... OK, si dans ta routine "au feeling" tu exclus le travail au seuil. Ce travail au seuil est au mieux inutile, au pire éreintant hors période pré-compétition. Tu peux consulter les plans du site, tu ne trouveras des intervalles au seuil qu'en toute fin de période foncière, juste avant les cycles pré-compétition. Or, tu as l'air de tenir absolument à faire ces 2 semaines de travail au seuil par semaine... C'est une erreur, ça ne t'apportera pas ce que tu souhaites ; et ce que ça t'apportera, tu peux l'acquérir en te fatiguant moins.

Bref, j'ai le sentiment qu'il te manque les niveaux i1 et i3 dans l'échelle des intensités que tu mets en oeuvre. Tu gagnerais beaucoup à te familiariser avec tes niveaux de puissance, ne serait-ce que pour acquérir des repères. 6 mois de location d'un capteur de puissance ne te feraient pas de mal, par exemple, si tu ne veux pas investir de suite...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152717

  • royco07
  • Portrait de royco07
  • Offline
  • Junior Boarder
  • Messages : 21
  • Karma: 0
stam écrit:
Alors pêle-mêle, de ce que je comprends avec les éléments ci-dessus extraits de ton message :
- si tu penses qu'une semaine de récup c'est "juste" une semaine où tu fais 7-8h de sport... :icon_ohwell Disons qu'il est probable que nous ne nous entendions pas sur la notion de récup ;
- il n'y a certes pas de raisons de ne pas faire d'intensités à cette période, et en effet tu ne perdras rien en en faisant ; mais surtout, ce que nous te proposons (SST) EST un travail d'intensité (mais pas de fractionné) ;
- "ne faire que des sorties en endurance pendant 1 mois" : si c'est ton interprétation de "rouler à SST", alors là encore ça va être compliqué de te faire changer tes pratiques. Rouler à SST est très loin de la sortie d'endurance classique. Ca peut se faire au cardio comme tu le fais, mais la cible de FC doit être bien connue et peut varier entre 78 et 92% de FCmax selon les individus.
- programmer de manière annuelle, ou au moins sur 6 mois, est élémentaire ; tu me diras que ça peut revenir au même de s'entraîner "au feeling" tant qu'on n'est pas à 3 mois de l'objectif... OK, si dans ta routine "au feeling" tu exclus le travail au seuil. Ce travail au seuil est au mieux inutile, au pire éreintant hors période pré-compétition. Tu peux consulter les plans du site, tu ne trouveras des intervalles au seuil qu'en toute fin de période foncière, juste avant les cycles pré-compétition. Or, tu as l'air de tenir absolument à faire ces 2 semaines de travail au seuil par semaine... C'est une erreur, ça ne t'apportera pas ce que tu souhaites ; et ce que ça t'apportera, tu peux l'acquérir en te fatiguant moins.

Bref, j'ai le sentiment qu'il te manque les niveaux i1 et i3 dans l'échelle des intensités que tu mets en oeuvre. Tu gagnerais beaucoup à te familiariser avec tes niveaux de puissance, ne serait-ce que pour acquérir des repères. 6 mois de location d'un capteur de puissance ne te feraient pas de mal, par exemple, si tu ne veux pas investir de suite...

salut =
effectivement rouler a SST je ne connais pas du tout , en fait même ce trigramme m'est inconnu. donc je ne peux pas juger.(il faut faire un cour de rattrapage)
et en plus je suis là pour progresser et surement pas pour m'enfermer dans mes certitudes (qui n'existent pas encore)

par contre l'ensemble des études (dans l' hypothèses qu'elles sont valables) font l’apologie du travail en fractionné en comparaison d'un travail en continu.

les sorties en endurance sont à 12 voir i3 jamais plus .mais je n'ai pas la dispo pour faire 2 sorties longues en endurance sur la route dans ma semaine.
(et les sorties longue vtt en ardéche = tu as 2 possibilités , ou tu acceptes de monter le cardio dans les tours ou alors tu acceptes de pousser ton vélo)

tu penses que le travail au seuil reste a pratiquer uniquement avant les courses. pourquoi pas mais alors.... comment progresser sur les temps de maintien à i4 et i5 de manière significative en 4 ou 5 semaines juste avant les courses??

le problème quand on analyse ma fc sur une course VTT de 43 kms et 1400+ c'est que la zone I2 n'existe pas pendant les 3 heures de course, je me trouve perpétuellement au dessus (donc i3 et plus) et le temps a i4 et i5 est énorme.
donc pour résumer
actuellement il faudra faire du foncier + 1 rappel de fractionné par semaine (ou ta séance SST) + muscu.
je ne suis pas contre les capteurs de puissance mais j'ai 1 velo de route (entrainement) et un vtt de course ....donc très cher avec un gain incertain (a mon niveau)
je pense qu'il y a du gros niveau ici et moi je ne fais pas parti de l'élite nationale (a titre de comparaison 1h23 dans le ventoux coté bedoin c'est pas non plus bien terrible)

A+
Dernière édition: 11 mois 4 jours ago par jfd_. Raison: Correction de la citation
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152720

  • stam
  • Portrait de stam
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 4540
  • Remerciements reçus 331
  • Karma: 25
SST, c'est le Sweet Spot Tempo, allure la + soutenue sans dérive (88-93% FTP). Justement à cette allure tu vas pousser ton seuil, et avec un bon travail de force max, force sous-max associé au SST et à de la PMA, tu auras un seuil très haut au printemps, sans jamais avoir travaillé à cette allure spécifique. Tu pourras alors "tirer" ton seuil avec du temps de soutien de VO2max et du travail à SV2.
Tu trouveras le même genre de pratiques chez Canova en càp, où il distingue la phase foncière où on cumule du temps sous 90% et au-dessus de 105% de l'allure de la compétition préparée, et la phase pré-compétition où on s'entraîne entre 90 et 105%.
Et pour le capteur, c'est comme pour les vélos, pas besoin d'être pro pour avoir les mêmes. Moi le Ventoux c'était 1h32 :wink: ... On est toujours le nul d'un autre.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: royco07

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152721

  • lebad
  • Portrait de lebad
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 5592
  • Remerciements reçus 276
  • Karma: 15
Peu de temps pour répondre, mais un truc m'a vraiment interpellé :

"sur une course VTT, y a pas de i2 et i3, que du I4-i5." J'en déduis donc le sous)entendu suivant : "bosser i2 i3 sert moins que bosser i4 i5"

Déjà, si on raisonne en termes de puissance, je peux te garantir qu'il y a beaucoup de i2 i3 en VTT, car tout le monde part trop vite et en dernier tiers de course, on sort pas bien plus que i3.
Ensuite, il faut bien comprendre que l'entrainement à i2 va entrainer des adaptations du système cardiovascuclaire qui te seront très bénéfiques pour encaisser ensuite des charges d'entrainements à i4 i5 et surtout pour en récupérer plus vite ! Bref, c'est indispensable. D'autant que ça soulage aussi un peu le mental en période hivernale. Il en a besoin, sinon on explose en fin de printemps....
En plus, en période d'entrainement plutôt endurance, tu peux faire de la force, de la force max, des exercices de pédalage etc. Tout ce que tu n'as pas le temps de faire bien le reste du temps quand tu bosses du fractionné à haute intensité et que tu fais des courses.


HS : t'es d'où en Ardèche ?
(moi tournonnais, désormais sur Sainté, et régulièrement à Die)
Dernière édition: 11 mois 4 jours ago par lebad.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152722

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9143
  • Remerciements reçus 472
  • Karma: 21
royco07 écrit:
.../...
je ne suis pas contre les capteurs de puissance mais j'ai 1 velo de route (entrainement) et un vtt de course ....donc très cher avec un gain incertain (a mon niveau)
je pense qu'il y a du gros niveau ici et moi je ne fais pas parti de l'élite nationale (a titre de comparaison 1h23 dans le ventoux coté bedoin c'est pas non plus bien terrible)
VO² n'est pas qu'une réserve de gros niveau mais, du moins de l'espère, un panorama le plus large possible des niveaux de pratique et des objectifs. Et avec un esprit ouvert (ça, j'en suis sur :yaisse:) Chacun peut apporter à l'autre.

J'aime bien le nom de l'association d'entraide de Catherine Destivelle : A chacun son Everest ;-)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: kikinou16

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 4 jours ago #152724

  • laurent.a
  • Portrait de laurent.a
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1124
  • Remerciements reçus 98
  • Karma: 1
lebad écrit:
Peu de temps pour répondre, mais un truc m'a vraiment interpellé :

"sur une course VTT, y a pas de i2 et i3, que du I4-i5." J'en déduis donc le sous)entendu suivant : "bosser i2 i3 sert moins que bosser i4 i5"

Déjà, si on raisonne en termes de puissance, je peux te garantir qu'il y a beaucoup de i2 i3 en VTT, car tout le monde part trop vite et en dernier tiers de course, on sort pas bien plus que i3.
Ensuite, il faut bien comprendre que l'entrainement à i2 va entrainer des adaptations du système cardiovascuclaire qui te seront très bénéfiques pour encaisser ensuite des charges d'entrainements à i4 i5 et surtout pour en récupérer plus vite ! Bref, c'est indispensable. D'autant que ça soulage aussi un peu le mental en période hivernale. Il en a besoin, sinon on explose en fin de printemps....
En plus, en période d'entrainement plutôt endurance, tu peux faire de la force, de la force max, des exercices de pédalage etc. Tout ce que tu n'as pas le temps de faire bien le reste du temps quand tu bosses du fractionné à haute intensité et que tu fais des courses.


HS : t'es d'où en Ardèche ?
(moi tournonnais, désormais sur Sainté, et régulièrement à Die)

Ecoute ces sages paroles, Il y a 2 ans j'explose en février à 6 semaines du premier objectif, l'an passé, j'explose une semaine après le premier objectif.

D'un autre coté, j'ai bien envie de te dire de faire ce qui te fait envie, car je pense qu'il faut avoir vécu un surentrainement pour pouvoir ensuite avoir la sagesse de se canaliser !

Tu dis qu'il est très difficile de monter le niveau, on est d'accord, mais il est illusoire de roire que l'on va le maintenir ! L'entrainement est là pour monter le niveau sur une periode donnée. Ensuite, place à la recup.

Il ne faut pas voir l'entrainement comme une accumulation de progression linéaire, mais comme une progression par paliers: Tu gagnes 10%, tu perds 5%, tu regagnes 10%, etc ....

Le corps se souvient: un niveau que tu as atteint en 3 mois d'effort, tu le récupèreras en 1 mois après une grosse coupure. Les coupures évitent de plafonner et préparent le corps en encaisser un nouveau cycle !
Dernière édition: 11 mois 4 jours ago par laurent.a.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: lulu, Peio, royco07

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 3 jours ago #152731

  • Peio
  • Portrait de Peio
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 308
  • Remerciements reçus 34
  • Karma: 3
+1 avec Laurent.
Trop difficile de fractionner toute l'année, et d'être tout le temps au top, physiologiquement mais surtout mentalement.
QUand on est pas pros, tenir une grosse charge (volume + intensité sur 3/4 mois, c'est déjà bien, le faire 2 fois dans l'année c'est dur...).
Je me demande comment j'ai fait pour encaisser ce que je me suis mis de février/mars à juin...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 3 jours ago #152732

  • royco07
  • Portrait de royco07
  • Offline
  • Junior Boarder
  • Messages : 21
  • Karma: 0
lebad écrit:
Peu de temps pour répondre, mais un truc m'a vraiment interpellé :

"sur une course VTT, y a pas de i2 et i3, que du I4-i5." J'en déduis donc le sous)entendu suivant : "bosser i2 i3 sert moins que bosser i4 i5"

Déjà, si on raisonne en termes de puissance, je peux te garantir qu'il y a beaucoup de i2 i3 en VTT, car tout le monde part trop vite et en dernier tiers de course, on sort pas bien plus que i3.
Ensuite, il faut bien comprendre que l'entrainement à i2 va entrainer des adaptations du système cardiovascuclaire qui te seront très bénéfiques pour encaisser ensuite des charges d'entrainements à i4 i5 et surtout pour en récupérer plus vite ! Bref, c'est indispensable. D'autant que ça soulage aussi un peu le mental en période hivernale. Il en a besoin, sinon on explose en fin de printemps....
En plus, en période d'entrainement plutôt endurance, tu peux faire de la force, de la force max, des exercices de pédalage etc. Tout ce que tu n'as pas le temps de faire bien le reste du temps quand tu bosses du fractionné à haute intensité et que tu fais des courses.


HS : t'es d'où en Ardèche ?
(moi tournonnais, désormais sur Sainté, et régulièrement à Die)

je suis a coté de montélimar coté ardéche
merci pour la réponse
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Présentation et Questions sur entrainement 11 mois 3 jours ago #152733

  • royco07
  • Portrait de royco07
  • Offline
  • Junior Boarder
  • Messages : 21
  • Karma: 0
Je suis globalement d'accord avec ce qu'il y a d'écrit plus haut
maintenant je me pose la question suivante =
pour un sportif qui a une vrai période de compétition avec beaucoup de courses sur 3-4 mois (ou un championnat) je comprends bien qu'il faut avoir un entrainement annualisé et qu'a la fin de cette période épuisante il faut faire une grosse période de recup. pour reprendre l'entrainement par cycle jusqu’à la saison d’après .

maintenant si on a entre 3-4 courses qui sont espacés du mois de février au mois d'octobre
est ce que c'est si déconnant de ne pas faire de véritable période de coupure mais des semaines light de temps en temps.

avec un travail par cycles de 4 semaines puis 1 semaine de recup

exemple=
semaine compétition
S-1 = affûtage
s-2 à s-5 = travail au seuil (i4)
s-6 = recup
s-7 à s-10= PMA
s-11= recup
s-12 à s-15 = endurance + force
on peut aussi adapter un bloc de 4 semaines en fonction d'une qualité qu'on veut développer...

avec 3-4 objectifs dans l'année et une adaptation en fonction de l'espacement entre les courses il y a déjà moyen de planifier 3/4 de l'année.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
  • Page :
  • 1
  • 2
Temps de génération de la page : 0.173 secondes
Propulsé par Kunena