Recherche Kunena

Mot-clé
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Sensations veille de course

Sensations veille de course 1 semaine 4 jours ago #154978

  • gillesF78
  • Portrait de gillesF78
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 315
  • Karma: 9
La veille d'une course, je ressens souvent quelques changements physiologiques :
- plus frileux
- difficultés à trouver le sommeil

Quel est votre ressenti la veille d'une course ?

Est-ce du uniquement au stress, ou bien aussi au repos et à la surcompensation ?
Région Grenobloise, GillesF78
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Sensations veille de course 1 semaine 4 jours ago #154979

  • laurent.a
  • Portrait de laurent.a
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 999
  • Remerciements reçus 81
  • Karma: 1
comme tu n'as pas mal aux cannes, tu as mal au crane ! ;-)
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Sensations veille de course 1 semaine 4 jours ago #154980

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1478
  • Remerciements reçus 141
  • Karma: 1
gillesF78 écrit:
La veille d'une course, je ressens souvent quelques changements physiologiques :
- plus frileux
- difficultés à trouver le sommeil

Quel est votre ressenti la veille d'une course ?

Est-ce du uniquement au stress, ou bien aussi au repos et à la surcompensation ?

Salut Gilles,

La veille des courses, aucun souci, ça change rien pour moi... Je n'y vois -en toute objectivité- aucun enjeu personnel, donc ça ne m'impacte en rien.
En revanche, je dors systématiquement très mal les veilles de cyclos, simplement parce que j'ai peur de pas dormir et parce que je ne veux surtout pas louper l'horaire de lever.

En fait, je me suis aperçu que si je ne changeais rien à mon cérémonial des jours précédents, mes nuits étaient plus calmes. Il ne faut surtout pas que je me lève plus tard le samedi matin (si la cyclo est un dimanche) car alors je dors encore moins.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Sensations veille de course 1 semaine 4 jours ago #154981

  • albator83
  • Portrait de albator83
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 8036
  • Remerciements reçus 422
  • Karma: 14
Ah ben c'est sûr que le sommeil la veille d'une cyclo... toujours compliqué, surtout quand c'est un objectif (et que ça part à 7h du matin, donc lever ~4h30 :pafmur: ). C'est pour ça qu'il faut faire de bonnes et longues nuits les jours qui précèdent, comme ça la petite nuit veille de course n'a que peu d'incident sur la course.
Perso pas plus frileux en veille de course, par contre jamais de bonnes sensations c'est clair.
Et pour revenir au sommeil j'ai l'impression que si je roule 3-4h cool (i2/i3 grand max bien entendu) je trouve le sommeil plus facile tôt le soir... c'est en tout cas ce qui s'est passé le week-end dernier (alors que je n'étais pas serein du tout par rapport à la météo, reprise d'un dossard, etc). Pour moi rien de pire qu'un samedi à tourner en rond avant la course du dimanche matin, par peur de trop en faire ou météo pourrave (ça m'est arrivé de faire 2h30 de rouleaux devant Milan-San Remo une veille de Corima, j'étais comme d'habitude le lendemain :yaisse: ).

L'alimentation joue aussi son rôle : si on veut tenter de dormir à 21h, vaut mieux dîner léger vers 18h-18h30.
Sinon faire une activité complètement différente pour ne pas penser au lendemain peut aider à libérer l'esprit : genre revenir d'un déplacement pro le vendredi d'avant Marmotte (lors de ma dernière participation c'était encore le samedi) => nuit nickel et perf aux petits oignons le lendemain (finir l'Alpe en 55' après 160 bornes et 4000 m de D+... j'en avais les frissons sur la ligne :cheer: )

@ Circus : je mets l'alarme sur réveil + téléphone... avec ça aucun risque de ne pas se lever (même si coupure de courant :whistle: ), ça libère une partie de l'esprit.
.: Passions | Galerie | Blog :.
Dernière édition: 1 semaine 4 jours ago par albator83.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Sensations veille de course 1 semaine 4 jours ago #154984

  • lebad
  • Portrait de lebad
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 5477
  • Remerciements reçus 237
  • Karma: 13
Vrai que le réveil inhabituellement matinal peut être source de "soucis", mais en faisant comme Rodolphe, ça va.
Sinon, pour ma part, j'ai souvent les jambes en coton le samedi aprem (ou même le dimanche matin pour les XC de l'après-midi). Je le sais, je fais avec et ça ne me pose pas de problème. Je fais en général mes activités à la maison habituelles : rangement, entretien extérieur (en limitant les TSS !!), cuisine. Bref, petite vie normale et tranquille.
Pour la nuit pourrie avant une course : pas de problème ! Depuis que j'ai les gamins, j'ai pu constater que ça n'a aucun effet sérieux sur les perfs (à condition que ça ne dure pas depuis des semaines).

Au final, pour moi, juste parfois cette sensation de jambes bizarres, et (plutôt rarement) la crainte du réveil.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Sensations veille de course 1 semaine 4 jours ago #154986

  • ArnaudF.
  • Portrait de ArnaudF.
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 307
  • Remerciements reçus 51
  • Karma: 0
Tu stress pour Bellefontaine ? :p
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Sensations veille de course 1 semaine 4 jours ago #154987

  • gillesF78
  • Portrait de gillesF78
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2841
  • Remerciements reçus 315
  • Karma: 9
ArnaudF. écrit:
Tu stress pour Bellefontaine ? :p

Merdouille !

Les bruits courent vite !

Et toi ?
Région Grenobloise, GillesF78
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Sensations veille de course 1 semaine 4 jours ago #154989

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 8899
  • Remerciements reçus 428
  • Karma: 21
Je ne dors jamais bien la veille même en étant le champion du 1/2 pâté de maisons :whistle:
Surtout que je ne fais en terme de courses que des épreuves qui partent (très) tôt genre 6h30
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Sensations veille de course 1 semaine 4 jours ago #155002

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1478
  • Remerciements reçus 141
  • Karma: 1
Oui, Rodolphe, je fais pareil... C'est surtout le désir de dormir qui m'empêche de dormir... Mais c'est comme toi, la veille n'a pas d'impact sur la performance.

J'avais oublié de répondre à la question des sensations.
Il ne me semble pas que mon état émotionnel impacte celles-ci. J'ai à chaque fois remarqué une continuité entre la veille et la course, même si les cas de figure de cette continuité sont assez nombreux, que les sensations soient bonnes, moyennes ou mauvaises.

C'est la question des raisons de l'état de forme que je n'arrive pas à m'expliquer parfois : il m'est déjà arrivé d'être collé la veille et le jour de la course sans trouver dans les jours ou les semaines précédents des explications cohérentes.
Dernière édition: 1 semaine 4 jours ago par Circus.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Sensations veille de course 1 semaine 3 jours ago #155007

  • ArnaudF.
  • Portrait de ArnaudF.
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 307
  • Remerciements reçus 51
  • Karma: 0
gillesF78 écrit:
ArnaudF. écrit:
Tu stress pour Bellefontaine ? :p

Merdouille !

Les bruits courent vite !

Et toi ?

Aucun stress : j'y vais juste pour faire un entrainement PMA en groupe ^^

Sinon quand je participe à des courses où j'ai des objectifs je suis un peu excité la veille car la compétition c'est ce pour quoi je m'entraine, mais ça n'a pas d'impact sur mon sommeil. Je dirais que je dors même mieux que d'habitude !
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.119 secondes
Propulsé par Kunena