Recherche Kunena

Mot-clé
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Écart de perf. entre une grimpée et une cyclo

Écart de perf. entre une grimpée et une cyclo 1 an 1 mois ago #156877

  • Aurel
  • Portrait de Aurel
  • Offline
  • Fresh Boarder
  • Messages : 1
  • Karma: 0
Bonjour à tous,

Tout d'abord, un grand merci pour ce forum et toutes ces infos pertinentes que l'on peut y trouver.

J'aimerais avoir des explications sur l'écart de performance important entre mes temps sur une seule montée et mes places sur les cyclos longues. J'ai participé à la marmotte (7h40 avac la descente du glandon) et l'edt cette année avec une place proche des 400. J'avais réalisé 45 min à viel-Alpe lors de la grimpée de la marmotte (48 min au palais des sports). J'ai déjà fait des temps similaires sur un seul col. Des concurrents qui sont derrière moi sur une grimpée se retrouvent souvent nettement devant moi sur une cyclo.

Pourtant, même en partant doucement dans le premier col, je suis scotché après 5h de course. J'ai par ailleurs souvent beaucoup de mal à digérer les produits. Habitant en plaine, il m'est également difficile de reproduire ces longs efforts. Il faudrait certainement que je réalise plus de sorties longues mais cela demande beaucoup de temps....

Je sais qu'il y a des gens très calés sur ce forum, si vous avez des conseils, merci.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Écart de perf. entre une grimpée et une cyclo 1 an 1 mois ago #156878

  • albator83
  • Portrait de albator83
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 9208
  • Remerciements reçus 616
  • Karma: 16
Bonjour Aurel,

Tu as donné une (grande) partie de la réponse... pour performer sur les efforts longs il faut :
1) que le corps soit habitué à sortir les watts après 5h de course
2) avoir un stock d'énergie suffisant

Donc il est capital de trouver un régime alimentaire qui tienne la route pendant l'épreuve (soit apporter suffisamment de calories sans écoeurement ni souci gastrique), et enchaîner les sorties longues avec du dénivelé. Y'a pas de secret, c'est un processus de très longue haleine... à raison de 20 cyclos par an (+ la montagne à côté) j'ai mis quelques saisons pour arriver à maturité et arriver à livrer bataille dans une ascension finale.

Après il y a peut-être des méthodes plus optimales (surtout en heures passées sur son vélo), mais perso je n'en ai pas trouvée de meilleure... car faire monter PMA/SV2/SV1 en spécifique c'est bien, mais savoir le tenir de plus en plus loin en course c'est mieux pour une Marmotte.
.: Passions | Galerie | Blog :.
Dernière édition: 1 an 1 mois ago par albator83.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Écart de perf. entre une grimpée et une cyclo 1 an 1 mois ago #156879

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9669
  • Remerciements reçus 643
  • Karma: 26
Bienvenue à toi ;-)

Difficile de te répondre en allant plus loin que ce que fait Albator sans plus d'informations sur toi, "au doigt mouillé".

Il faudrait à la fois en dire plus sur toi, sur ton profil de pratiquant, sur comment tu fais l’entrainement vu ta zone d'habitation,... En fin, tu vois un peu ce que je vise ;-)

Ensuite, as-tu déjà jeté un œil à la partie entrainement du site? Si oui, n'as tu rien trouvé qui commence à te mettre sur la voie?
Dernière édition: 1 an 1 mois ago par jfd_.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.107 secondes
Propulsé par Kunena