Recherche Kunena

Mot-clé

Entraînement en hypoxie

  • Messages : 240
  • Remerciements reçus 55
il y a 6 mois 1 semaine #176222 par HotPyrénées
Réponse de HotPyrénées sur le sujet Entraînement en hypoxie

Néanmoins, le cycle est bien celui qu'a adopté Stam - i.e. un cycle constitutée de deux micro-cycles :
1/ inspiration, apnée, expiration,
2/ inspiration, experiation,

Euh non, j'ai pas fait ça, plutôt inspir-expir-apnée ad lib, un seul cycle, alors que l'étude a été conduite comme tu l'indiques avec inspir-apnée-expir / inspir-expir / inspir-apnée-expir / inspir-expir / etc.
Donc l'étude, c'est blocage après inspir : c'est une respiration de crawleur, ça ! Pas pour moi... :lol:
Par contre j'essaierai avec 2 cycles inspir-expir entre 2 apnées, en portant l'apnée à 8-10 foulées.
Comme quoi on devrait toujours lire les études avant d'en transposer les conclusions à son cas perso. :petard:


faire de l'apnée après expiration cela me semble compliqué étant donné que tu n'as pas absorbé d'O²... Naturellement, j'inspire, je bloque, j'expire. Le fait de mettre un cycle normal insipration/expriation entre deux cycles d'apnées facilite bien l'exo je pense. DOmmage que je ne puisse pas courir, j'aurais fait un peu de science cet automne ! Peut être que je peux tester sur HT ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6306
  • Remerciements reçus 766
il y a 6 mois 1 semaine #176223 par stam
Réponse de stam sur le sujet Entraînement en hypoxie
Les poumons ne sont pas si vides que ça après une expir en càp à i1... et vraiment, une apnée après inspir ne me semble a priori pas favorable à un bon relâchement. J'essaierai, mais je n'hésiterai pas à revenir à l'apnée après expir. Quel que soit le pattern, ce qui me semble important c'est la sensation de besoin de ventiler.
Sur HT ça doit être tout à fait transposable et bien maîtrisable. A vélo sur route ouverte je le déconseillerais, trop dangereux de rouler en étant concentré sur sa respiration.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1690
  • Remerciements reçus 175
il y a 6 mois 1 semaine #176224 par cyclo13
Réponse de cyclo13 sur le sujet Entraînement en hypoxie

Les poumons ne sont pas si vides que ça après une expir en càp à i1... et vraiment, une apnée après inspir ne me semble a priori pas favorable à un bon relâchement. J'essaierai, mais je n'hésiterai pas à revenir à l'apnée après expir. Quel que soit le pattern, ce qui me semble important c'est la sensation de besoin de ventiler.
Sur HT ça doit être tout à fait transposable et bien maîtrisable. A vélo sur route ouverte je le déconseillerais, trop dangereux de rouler en étant concentré sur sa respiration.


bonjour
sur le ht cela serait comment le protocole insp :1' blocage/exp ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6306
  • Remerciements reçus 766
il y a 6 mois 1 semaine #176226 par stam
Réponse de stam sur le sujet Entraînement en hypoxie
Sur HT, j'essaierais plus volontiers le protocole recommandé : inspir / blocage / expir / inspir / expir et rebelote. La difficulté est de trouver la bonne durée du blocage (au moins la durée du reste du cycle), en se fixant sur un nombre de coups de pédale pour se réguler. Il faut tâtonner pour trouver...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6306
  • Remerciements reçus 766
il y a 6 mois 1 semaine #176227 par stam
Réponse de stam sur le sujet Entraînement en hypoxie

faire de l'apnée après expiration cela me semble compliqué étant donné que tu n'as pas absorbé d'O²... Naturellement, j'inspire, je bloque, j'expire.

Assis devant la TV (ou en cours d'histoire : l'apnée sèche était une de nos occupations principales au lycée :petard: ), c'est effectivement ce que je fais, surtout si c'est pour battre un record d'apnée. Mais en courant, bloquer les poumons pleins d'air, c'est mettre de la pression sur le bas du ventre : intestins et périnée ne te remercieront pas

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 240
  • Remerciements reçus 55
il y a 6 mois 1 semaine #176228 par HotPyrénées
Réponse de HotPyrénées sur le sujet Entraînement en hypoxie
Each test subject has withheld breath individually, by a subjective feeling, for as long as possible

Donc tu peux retenir autant de temps que tu peux à condition d'être capable d'enchainer les cycles sans impacter l'aisance du i1 (60% FCmax sans dérive cardiaque et autres symptômes d'une surchauffe). Sur HT à mon avis c'est très simple après un peu de tâtonnement. Ca peut égayer les séances d'endu en plus. Si on peut gagner 5 à 7 points de Vo2max à i1/2 trois fois par semaine, alors pourquoi s'infliger des Gimenez :P . Bon ça reste à confirmer hin !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6306
  • Remerciements reçus 766
il y a 6 mois 1 semaine #176230 par stam
Réponse de stam sur le sujet Entraînement en hypoxie

Si on peut gagner 5 à 7 points de Vo2max à i1/2 trois fois par semaine, alors pourquoi s'infliger des Gimenez :P . Bon ça reste à confirmer hin !

Si des nageurs qui barbotent 12h par semaine dans la piscine ont gagné du VO2max, pourquoi pas nous ? Tu me diras : parce que le gain en VO2max évalué sur des nageurs n'est peut-être pas très pertinent, vu que leur VO2max évalué sur un tapis de course, ils s'en tamponnent complètement le reste de l'année. Et que l'échantillonnage groupe expé / groupe contrôle s'est fait avec une table de natation comme clé de répartition, pas sur le VO2max initial...
Mais comme moi aussi je rêve d'une méthode d'entraînement plus efficace et moins traumatisante que le Gimenez, j'ai très envie d'essayer.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1690
  • Remerciements reçus 175
il y a 6 mois 1 semaine #176234 par cyclo13
Réponse de cyclo13 sur le sujet Entraînement en hypoxie

Si on peut gagner 5 à 7 points de Vo2max à i1/2 trois fois par semaine, alors pourquoi s'infliger des Gimenez :P . Bon ça reste à confirmer hin !

Si des nageurs qui barbotent 12h par semaine dans la piscine ont gagné du VO2max, pourquoi pas nous ? Tu me diras : parce que le gain en VO2max évalué sur des nageurs n'est peut-être pas très pertinent, vu que leur VO2max évalué sur un tapis de course, ils s'en tamponnent complètement le reste de l'année. Et que l'échantillonnage groupe expé / groupe contrôle s'est fait avec une table de natation comme clé de répartition, pas sur le VO2max initial...
Mais comme moi aussi je rêve d'une méthode d'entraînement plus efficace et moins traumatisante que le Gimenez, j'ai très envie d'essayer.


j'ai pas lu étude je pige rien a l'anglais mais ça me semble trop beau pour êtres vrai :(

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6306
  • Remerciements reçus 766
il y a 6 mois 1 semaine #176235 par stam
Réponse de stam sur le sujet Entraînement en hypoxie
Trop beau pour être transposable à tout le monde, ça c'est sûr : le gars qui tourne à 100 TSS/j depuis 6 mois ne va pas gagner 7-8% de VO2max dans sa discipline en se mettant en apnée pendant ses sorties de récup.
Ce que j'en retiens, c'est que des sportifs accomplis dans une discipline (la natation) mais néophytes dans une autre (la course à pied), ont plus rapidement que les témoins augmenté leur VO2max, grâce à une élévation rapide de paramètres physiologiques utiles dans cette nouvelle discipline, permise par cette apnée sur des séances à i1.
Ca ne signifie pas qu'après avoir plafonné pendant des années à 55-56 de VO2max j'arriverai soudainement à 60 ou 62 ; mais partant de 45 en période de repos, j'aurai peut-être moins de mal à arriver à 55-56, et je le ferai avec moins de fatigue accumulée. Je pourrais alors travailler plus efficacement le temps de soutien du VO2max, ou d'autres qualités qui me font aussi largement défaut.
Et d'une manière plus générale, travailler sur la respiration me paraît un bon complément au travail de relâchement et de diminution du stress que je mène par ailleurs.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 240
  • Remerciements reçus 55
il y a 6 mois 1 semaine #176238 par HotPyrénées
Réponse de HotPyrénées sur le sujet Entraînement en hypoxie

Si on peut gagner 5 à 7 points de Vo2max à i1/2 trois fois par semaine, alors pourquoi s'infliger des Gimenez :P . Bon ça reste à confirmer hin !

Si des nageurs qui barbotent 12h par semaine dans la piscine ont gagné du VO2max, pourquoi pas nous ? Tu me diras : parce que le gain en VO2max évalué sur des nageurs n'est peut-être pas très pertinent, vu que leur VO2max évalué sur un tapis de course, ils s'en tamponnent complètement le reste de l'année. Et que l'échantillonnage groupe expé / groupe contrôle s'est fait avec une table de natation comme clé de répartition, pas sur le VO2max initial...
Mais comme moi aussi je rêve d'une méthode d'entraînement plus efficace et moins traumatisante que le Gimenez, j'ai très envie d'essayer.


Que la Vo2max soit évaluée sur un vélo ou en courant pour un sportif dans une autre discipline cela change rien si ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 485
  • Remerciements reçus 124
il y a 6 mois 1 semaine #176240 par PEB
Réponse de PEB sur le sujet Entraînement en hypoxie

Que la Vo2max soit évaluée sur un vélo ou en courant pour un sportif dans une autre discipline cela change rien si ?


C'est une question :icon_ohwell
Mon VO2max évalué pour le vélo est sensiblement supérieur à mon VO2max évalué pour la CàP selon l'algorithme de Garmin. C'est assez logique: je suis bien meilleur en vélo qu'en CàP. Parfois l'écart s'accroît (lorsque je roule beaucoup plus que je ne courre), parfois il se ressert lorsque je monte ne puissance en CàP (là je suis quasiment à des valeurs identique). Donc, la maitrise technique et musculaire d'un sport impact l'évaluation du VO2max.
Logiquement, je pourrai en conclure que les mesures du VO2max sont approximatives (et d'autant plus que la technique affecte ce sport). Je ne sais pas comment est mesurée le VO2max des nageurs de l'étude. Mais il n'est pas interdit de penser que le travail en apnée implique une meilleur économie gestuelle. Du coup, la répétition de l'exercice sur 8 semaine permet d'intégrer inconsciemment cette économie gestuelle. Cela se traduit, alors, par une meilleure performance sur le test de VO2max, sans que le VO2max soit réellement impacté. Bon, c'est juste une hypothèse, vu de l'extérieur et après une lecture en diagonale :blush:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 240
  • Remerciements reçus 55
il y a 6 mois 1 semaine #176241 par HotPyrénées
Réponse de HotPyrénées sur le sujet Entraînement en hypoxie
Je croyais que la Vo2max était un paramètre physiologique indépendant de la discipline. Par contre, la capacité à atteindre sa Vo2max, elle, pouvait dépendre du moyen d'évaluation (vélo ou cap). Un cycliste pourrait atteindre plus facilement sa Vo2max sur un vélo qu'en cap et réciproquement pour un coureur.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6306
  • Remerciements reçus 766
il y a 6 mois 1 semaine #176242 par stam
Réponse de stam sur le sujet Entraînement en hypoxie
La mesure de VO2max a pour but d'évaluer la consommation maximale d'oxygène, donc en effet c'est censé être une valeur "absolue" un jour donné pour un individu. Sauf que ça nécessite de mettre en branle le "puits" d'O2 maximal, donc le maximum de muscles actifs à leur niveau de conso d'O2 optimal ; si c'est le cas, on peut supposer que le facteur limitant sera le transport d'O2 vers les muscles et le recyclage des déchets. Mais si la mesure est faite dans une discipline qui ne sollicite pas les muscles les plus développés / endurants de l'individu, on atteindra bien un maxi, mais pas le même que si la mesure s'était faite dans la discipline de prédilection.
Là, sur des nageurs, je doute que la càp soit le meilleur moyen d'estimer leur VO2max : on va estimer la conso maxi d'O2 principalement par leurs jambes, qui sont peu probablement les muscles les plus consommateurs. Mais je me trompe peut-être, les muscles des jambes sont les plus puissants du corps humain, peut-être que même sur des nageurs ils sont capables de consommer de l'O2 au point de mettre dans le rouge les chaînes de transport et de recyclage...
Mais même si c'est bien leur VO2max, ils ont une marge de progression qui n'est pas celle d'un coureur de 1500 confirmé, vu qu'ils ne bossent pas la càp habituellement : en 8 semaines une progression de 5-10% du VO2max n'est pas complètement étonnante. La conclusion qu'on pourrait en tirer, c'est qu'il n'y a pas besoin d'un moteur énorme et de le solliciter à 100% pour être un bon nageur.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2522
  • Remerciements reçus 248
il y a 6 mois 1 semaine #176247 par cycloflamand
Réponse de cycloflamand sur le sujet Entraînement en hypoxie
Tout comme on améliore le rendement du pédalage par des exos de F/V, on peut améliorer notre efficacité ventilatoire par des exos spécifiques. Augmenter le volume d'air inspiré, travailler les muscles inspiratoires permet une fois en action d'être plus économe Les sportifs de haut niveau le font en plus de leur sport ou pendant leur sport.
Ces exos permettent de prendre conscience de l'ensemble du volume pulmonaire dispo, ramoner le fond des poumons qui est rarement complètement vidé, créer de nouveaux capillaires au niveau des alvéoles, et en plus çà apporte calme et sérénité :side:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6306
  • Remerciements reçus 766
il y a 6 mois 1 semaine - il y a 6 mois 1 semaine #176254 par stam
Réponse de stam sur le sujet Entraînement en hypoxie
Comme souvent, docu intéressant sur Arte : www.arte.tv/fr/videos/099619-000-A/la-respiratio...e-savante-mecanique/

Et confirmation ce matin en fin de séance, après 3x10' de 30/30 : je ne courrai pas en apnée sur inspir, c'est inconfortable... c'est bien mieux sur expir (non forcée évidemment), et faire 2 cycles inspir-expir sur 8 foulées au total, suivis d'une apnée sur 8 foulées, ne me paraît pas très différent d'1 inspir-expir sur 4 foulées suivi d'une apnée sur 4 ou 6 foulées. J'essaierai demain sur une sortie complète à i1, l'impression avec des lactates plein les jambes était peut-être trompeuse.
Dernière édition: il y a 6 mois 1 semaine par stam.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cycloflamand, HotPyrénées

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2522
  • Remerciements reçus 248
il y a 6 mois 1 semaine #176255 par cycloflamand
Réponse de cycloflamand sur le sujet Entraînement en hypoxie
J'avais déjà visionné ce docu, très intéressant pour expliquer au profane les bienfaits des exercices de ventilation. Cela me rappelle le titre d'une conférence d'un apnéiste sur YT : "ne pas respirer, c'est apprendre à respirer"...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6306
  • Remerciements reçus 766
il y a 6 mois 3 jours #176323 par stam
Réponse de stam sur le sujet Entraînement en hypoxie

Ce qui m'a surtout fait progresser, c'est d'apprendre la respiration abdominale, les exercices de respiration dite "carrée"

Question : le carré n'aurait-il pas intérêt à être un trapèze pour respecter une expiration plus longue que l'inspiration ? Genre 12" expir et 8" inspir pour des apnées de 10" ?
Parce que contenir l'inspir pour qu'elle dure aussi longtemps que l'expir, c'est hard... mais c'est peut-être très éducatif ?

Re- sortie à i1 vendredi en càp, l'apnée sur 8 foulées après 2 cycles inspir-expir, ça passe "tout seul" ; avec un peu de pratique ça pourrait passer à 10 foulées d'apnée. La sensation respiratoire est celle d'un i3, pendant que les jambes sont à i1. Niveau FC, c'est autour de 65-70% FCmax pour un effort qui devrait plutôt être à 60-65 en respiration libre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 240
  • Remerciements reçus 55
il y a 6 mois 3 jours #176331 par HotPyrénées
Réponse de HotPyrénées sur le sujet Entraînement en hypoxie

Question : le carré n'aurait-il pas intérêt à être un trapèze pour respecter une expiration plus longue que l'inspiration ? Genre 12" expir et 8" inspir pour des apnées de 10" ?.


J'ai regardé le documentaire Arte hier et c'est ce qu'ils préconisent : expiration plus longue que l'inspiration.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 240
  • Remerciements reçus 55
il y a 5 mois 2 semaines #176567 par HotPyrénées
Réponse de HotPyrénées sur le sujet Entraînement en hypoxie
Elle donne quoi cette expérience ? :petard:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6306
  • Remerciements reçus 766
il y a 5 mois 2 semaines #176575 par stam
Réponse de stam sur le sujet Entraînement en hypoxie
Elle se poursuit : je vais continuer jusque mi-janvier à raison de 2 séances hebdo, peut-être 3 plus tard. C'est de plus en plus facile de tenir l'apnée en courant. Pour le reste... :wonder:
J'ai bien eu une FC au repos à 42 ces derniers jours, contre 44-46 d'habitude... de là à dire que c'est lié...
Le juge de paix sera le niveau de forme mi-janvier + paramètres sanguins.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.166 secondes
Propulsé par Kunena