Recherche Kunena

Mot-clé

Port du casque obligatoire pour les moins de 12

  • Messages : 3589
  • Remerciements reçus 485
il y a 5 ans 6 mois #136211 par teamdindon


Même constat, mais les parents sont encore assez peu souvent casqués. "nan, mais tu comprends, je ne roule pas vite". Comme si cela remplaçait les trottoirs ou les plots en béton par des blocs de mousse... En fait j'irais même plus loin en imposant le casque quel que soit l'âge.


Le vrai problème c'est que tout le monde n'est pas fait pour être parent....mais c'est un autre débat. Le vrai décret qu'il fallait prendre, c'est celui sur l'institution d'un permis d'engendrer.

Quand je vois que certains mettent leurs enfants dans le panier des Vélib....


Jamais vu le coup des paniers, mais le début de ta phrase m'a fait penser à une pratique bien courante : mettre le poussette sur la route et ensuite regarder s'il est possible de traverser.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2807
  • Remerciements reçus 59
il y a 5 ans 6 mois #136214 par Seb-@.
Ah oui, celle-là aussi elle est fréquente. Prenons toutefois le problème à l'envers. Si on considère que ce niveau de connerie est génétique, laissons faire la sélection naturelle !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1554
  • Remerciements reçus 232
il y a 5 ans 6 mois #136215 par Christoph3
C'est pas prendre un peu le problème à l'envers ?
Il ne devrait y avoir aucun risque à traverser une rue/route.
En Espagne, ce qui m'a marqué c'est que les piétons ne regardent pas avant de traverser (au moins en ville) et s'engagent franchement. Les voitures (et vélos) s'arrêtent et c'est tout.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2807
  • Remerciements reçus 59
il y a 5 ans 6 mois #136216 par Seb-@.
Mouais, enfin il subsiste des limites quand même :

- le temps de réaction. Mettons qu'entre la vue d'un piéton et le moment où le conducteur freinera il s'écoulera 0.5s, à 36km/h cela fait 5m avant même de commencer à freiner (en pratique, cela nécessite d'être très réactif, et le délai classique tournera plutôt autour de la seconde avant de commencer à freiner, soit 10m à 36km/h)

- la distance de freinage. A 36km/h pour poursuivre l'exemple, tablons sur 2 à 3m en fonction des pneus et de la chaussée.

Cumul : de l'ordre de 7 à 13m à seulement 36km/h. Si un piéton s'engage devant une voiture roulant à cette vitesse avec une distance moindre, il est renversé. Les voitures étant de plus en plus silencieuses, ne pas regarder confine au suicide. Que les conducteurs soient prudents n'y changera rien. A chacun d'être responsable.

Pour autant, il y a des coins de sauvages qui ne s'arrêtent pas quand tu t'engages sur un passage piéton. Quand tu habites une ville où globalement les gens stoppent, ça peut surprendre.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10053
  • Remerciements reçus 793
il y a 5 ans 6 mois #136222 par albator83

C'est pas prendre un peu le problème à l'envers ?
Il ne devrait y avoir aucun risque à traverser une rue/route.
En Espagne, ce qui m'a marqué c'est que les piétons ne regardent pas avant de traverser (au moins en ville) et s'engagent franchement. Les voitures (et vélos) s'arrêtent et c'est tout.


C'est beaucoup plus simple de forcer les gens à porter un gilet jaune, un casque, un gyrophare (nan je déconne... quoiqu'un jour peut-être :whistle: ) que d'éduquer les gens au volant (ne pas téléphoner, clopper, rester patient quand il n'y a pas la place de doubler en sécurité à cause d'un terre-plein, etc).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2439
  • Remerciements reçus 207
il y a 5 ans 6 mois #136223 par papipop
S’agissant des arguments avancés contre le tabac (et l'alccol), j'ai du mal à voir la logique. Ça coûte effectivement bien plus cher en soins que les taxes ne rapportent. Donc dire que le tabac rapporte à l'Etat , bof, bof, bof.... La bout de ce type de raisonnement, c'est la prohibition. Bon, on va dire que les expériences passées de prohibition sont totalement inefficaces et n'ont pour résultat, non plus d'enrichir l'Etat, mais des réseaux criminels. Et comme prohibition ne veut pas dire 0 consommation, loin de là (y a qu'à voir le cannabis ou la prohibition aux USA en 1920/1930) les dégâts pour la santé sont réels, et le financement par les taxes n'est plus là. C'est pas terrible comme résultat. Donc oui, il faut taxer alcool et tabac, ça ne fait pas de doutes pour moi. Je ne vois pas pourquoi on agite en permanence cet épouvantail.

Quant aux casques, moi je suis pour la liberté de choix de chacun mais à partir du moment où ceux qui souhaitent cette liberté l'assument... et donc payent les soins quand l'accident est là. Sinon, pour le coup, là c'est de l'assistanat. On fait ce que l'on veut, mais c'est la société qui assume...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10053
  • Remerciements reçus 793
il y a 5 ans 6 mois #136226 par albator83
Tu as raison... c'est malheureusement une constante.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2356
  • Remerciements reçus 348
il y a 5 ans 6 mois #136230 par pasqup01

Quant aux casques, moi je suis pour la liberté de choix de chacun mais à partir du moment où ceux qui souhaitent cette liberté l'assument... et donc payent les soins quand l'accident est là. Sinon, pour le coup, là c'est de l'assistanat. On fait ce que l'on veut, mais c'est la société qui assume...


Parfaitement en accord avec toi, la liberté assumée :good:
il me semble d'ailleurs qu'il y a une législation en ce sens pour les motards allemands (j'ai cru le lire qqpart, j'suis plus bien sûr...)

N.B. Ainsi, perso, je suis pro-casque (vraiment tout le temps) mais pour autant je ne l'imposerai à personne.

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10374
  • Remerciements reçus 862
il y a 5 ans 6 mois #136235 par jfd_

S’agissant des arguments avancés contre le tabac (et l'alccol), j'ai du mal à voir la logique. Ça coûte effectivement bien plus cher en soins que les taxes ne rapportent. Donc dire que le tabac rapporte à l'Etat , bof, bof, bof....

Il me semble que tu omets juste "un détail" qui, si tu le prends en considération, te permettra de la voir la logique de dire que cela rapporte à l'état : ce n'est tout simplement pas le même budget qui encaisse et qui décaisse.

C'est bel et bien le budget de l'état qui récupère les fonds des amendes. Mais les affections de santé ne lui coûtent strictement rien : cela coûte au système de soins, à la sécurité sociale pour "les maladies de longue durée" qui font partie des affections dites de longue durée conséquence du tabagisme (et alcoolisme aussi du reste).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2807
  • Remerciements reçus 59
il y a 5 ans 6 mois #136242 par Seb-@.
Oui, c'est ce que j'allais dire. Malheureusement il n'y a pas de logique globale, mais une logique poste budgétaire par poste budgétaire. C'est finalement un peu la même "logique" qui a conduit à vendre la concession des autoroutes par exemple. A ceci près que pour tabac et alcool, je serais tenté de voir une dose supplémentaire de cynisme : la plèbe est habituée au "déficit de la sécu", ce qui ne l'empêche pas de se montrer critique à ce sujet, mais moins que pour le déficit de l'Etat.

Pour un même résultat global, autant utiliser le principe des vases communicants, alléger là où la critique est maximale, alourdir là où de toute façon le peuple est prêt à éponger. Dans le premier cas, les dirigeants pourront parler de bonne gestion si le budget est à peu près tenu (en pratique...) et dans le second cas, rejeter la responsabilité des dépenses de santé sur 64 millions d'administrés. Les français accepteront toujours de sauver leur "sécu" - même aux USA où le système est récent et moins étendu qu'ici, Trump ne pourra pas revenir en arrière - alors autant en profiter, non ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6395
  • Remerciements reçus 790
il y a 5 ans 5 mois #136327 par stam
Il me paraît évident en tant que parent de mettre un casque sur la tête de mes enfants... d'autant plus que je le fais systématiquement pour moi à vélo, même pour aller au taf à 5km de chez moi.
Pourtant cette obligation me navre, car c'est une nouvelle fois un dispositif qui concerne les victimes potentielles, et pas les éléments qui posent problème (comportement de certains automobilistes ou aménagement des routes). D'un côté, créer des terres-plains centraux (avec des massifs de fleurs, 'y a quand même un grand prix des villes fleuries à gagner) qui rendent les voies de circulation trop étroites, et de l'autre demander aux cyclistes de se signaler aussi bien qu'un 38 tonnes avec les gyrophares "convoi exceptionnel"... pour être allé aux 4 coins du monde ça m'a l'air très "français". Partout ailleurs, soit il n'y a pas les moyens (espace, finances) d'aménager, et alors tous les utilisateurs se dém*rdent, soit les aménagements sont faits avec un égal respect de toutes les catégories d'usagers.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.121 secondes
Propulsé par Kunena