Recherche Kunena

Mot-clé

Les roues et pneus/boyaux sur l'étape des pavés

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 9 ans 10 mois #111743 par phil
Il y a eu un début de discussion fort intéressant concernant cette étape et l'utilisation de roues "haute"

De nombreuses chutes ayant émaillés cette étape, certains ont tentés de comprendre pourquoi les gars se retrouvaient au sol.

Hauteur des roues ???
Roues inadaptés à cette étape avec les secteurs pavés ??
Obligation de rouler avec ces roues ??
Gommes des pneus/boyaux inadaptés ??
Chaussée très glissante simplement ??

De nombreuses interrogations concernant ces équipements ce jour la.

Et vous quelles sont vos avis.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 9 ans 10 mois - il y a 9 ans 10 mois #111745 par phil
Dernière édition: il y a 9 ans 10 mois par phil.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 871
  • Remerciements reçus 68
il y a 9 ans 10 mois #111747 par CrossClimber
je dirais en premier lieu chaussée très glissante couplée à des vitesses de fou. le mot prudence n'existe pas, la seule directive semblait être : "remontez les gars on va arriver sur les pavés, va y'avoir un coup de bordure, etc....!!!"

par rapport à la difficulté technique que celà représente (pavés humides, terre, flaques) j'ai pas trouvé que y'avait tant de chute que ça sur les pavés, surttout pour des mecs peu habitués (à part les coureurs qui font les "flandriennes" en début d'année je pense qu'aucun n'avait déjà roulé sur des pavés glissant récemment).

niveau pression des boyaux depuis qq années il semble y avoir une vraie prise de conscience comme quoi il n'y a pas que 8 bars dans la vie (quoique qd on voit Contador et ses 60 kgs à 8 bars sur les étapes normales y'a de quoi se poser des questions...). j'ai vu que les Contador, Nibali & co tournaient entre 4 et 4.5 (sur des sections de 28, ça n'est donc pas si faible que celà dans l'absolu) donc plutôt pas mal.
pour la hauteur des roues j'ai tjs trouvé que ça tournait moins bien en cross les hautes sections. 38 ça passe encore bien mais au-delà je trouve que c'est nettement moins maniable...et à fortiori à haute vitesse.
mtn les mecs roulent tout le temps avec ça, je pense qu'ils manient ça sans aucun pb donc pas certain que ce soit vraiment une raison pour ces chutes.

Même pour ceux qui ont l'habitude de faire des courses je pense que c'est dur de comparer avec les pros. On a beau atteindre des vitesses assez proches parfois sur des courses en ligne, on n'est je pense tous +/- responsables avec souvent comme objectif 1er de ne pas tomber. Chez les pros ça semble faire partie du job et plus que les différences de vitesses dans les montées moi ce qui m'impression c'est la vitesse à laquelle ils descendent ou virent...ils sont perpétuellement à la limite et qd tu fleurtes aussi souvent avec les limites sur des routes que tu ne connais pas par coeur ça finit tjs mal à un moment ou à un autre.
Un ami qui a récemment fait le Tour et qui est une brute niveau agilité et maitrise du vélo, me disait qu'il n'avait presque qu'une peur dans le grupetto c'était de se faire lâcher dans les descentes. le mec en question était un sacré pilote sur son vélo je vous assure...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3121
  • Remerciements reçus 97
il y a 9 ans 10 mois - il y a 9 ans 10 mois #111748 par lulu
dans ces conditions de course la pression des boyaux est capital et on oublie aussi le facteur chance , tout le monde a glissé dix fois..mai tout le monde n'est pas tombé.
sans oublié aussi..les gars qui on peur de tombé et ceux qui ni pense même pas ( même après une chute) , physiologiquement cela influence ta façon de rouler et quand tu commence a toucher au freins tu tombe encore et encore.
Dernière édition: il y a 9 ans 10 mois par lulu.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3832
  • Remerciements reçus 621
il y a 9 ans 10 mois #111758 par teamdindon
Il peut aussi y avoir les routes refaites à neuf à grands frais juste avant le passage de l'épreuve, avec les nouvelles technos de revêtement bitumineux qui ont pour but de faire moins consommer les voitures (routes moins granuleuses).

Ne pas oublier que la plupart des coureurs migrent vers le sud pour ne pas avoir à rouler trop souvent sur des routes mouillées et ont largement délaissé le cyclocross l'hiver. Ça doit se ressentir sur les qualités de pilotage quand ça glisse.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • skippy
  • Portrait de skippy
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 9 ans 10 mois #111759 par skippy
Réponse de skippy sur le sujet Les roues et pneus/boyaux sur l'étape des pavés
Ca me fait pense que j'ai crever ce matin. 1ère fois de l'année. Je mets 8 bars pour 64 kg ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 914
  • Remerciements reçus 11
il y a 9 ans 10 mois - il y a 9 ans 10 mois #111820 par wwwfabien
Certains coureurs incriminaient aussi les cadres qui sont très (trop ? pour ces conditions) rigides et pardonnent moins les erreurs.

Je mets 7 bars pour 68 Kg, c'est pas assez ?
Dernière édition: il y a 9 ans 10 mois par wwwfabien.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11138
  • Remerciements reçus 1149
il y a 9 ans 10 mois #111823 par albator83
Pour moi si... A mon avis faut arrêter la course aux bars dans les pneus/boyaux.
On parle constamment du confort + tenue de route des boyaux, mais à 8-9 bars sur route pas très belle je demande à voir :whistle:
La course à la rigidité extrême est aussi un facteur aggravant... et pour moi ça reste une hérésie de partir sur des pavés en roues carbone, même à 47 de moyenne.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 9 ans 10 mois #111831 par phil
même si les pavés ne représentent qu'à peine 9% de l'étape ??

il a été aussi abordé le fait que ces roues carbone ont été montées car imposées par les sponsors, j'ai du mal à croire ça, les équipes, au moins les world tour ont certainement suffisament de modèles de roues pour rouler avec des roues pouvant répondre aux attentes, jantes alu par exemple ...

mais je peux me tromper.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 40
  • Remerciements reçus 3
il y a 9 ans 10 mois #111835 par Obelix
Peut etre la présence de plus en plus importante de gasoil sur les routes, surtout en périphéries de villes, et préférentielement dans les ronds points (débordements des reservoirs des poids lourds)?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2849
  • Remerciements reçus 70
il y a 9 ans 10 mois #111840 par Seb-@.
Au niveau des sections les mentalités changent, on augmente le volume et c'est loin d'être une mauvaise chose, tant pour la performance pure que pour la facilité de pilotage. On avait le même débat à vtt il y a 10 ans, pneu étroit gonflé à bloc ou gros pneu à basse pression. En définitive cela a bien évolué et pas grand monde ne reviendrait à des pneus de 1.9 gonflés à 2.5b.

même si les pavés ne représentent qu'à peine 9% de l'étape ??


Tout est affaire de compromis. Est-ce qu'il ne vaut pas mieux perdre un peu en performance (et pas tant que ça en réalité) sur 90% du parcours, si sur les 10% restants il y a un gain réel ?

Un autre truc qui me surprend toujours, c'est cette exigence d'une roue avant montée en radial. Et pourquoi pas en croisé ? Quel est l'intérêt d'aller chercher les derniers poils de rigidité et de légèreté, si la roue est plus raide frontalement et parce qu'elle filtre moins certaines fréquences procure une adhérence moindre ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 9 ans 10 mois #111842 par phil
Est ce que ces gains ou ces pertes sont quantifiables ??

il existe une explication rationnelle à tout ça ??

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11138
  • Remerciements reçus 1149
il y a 9 ans 10 mois #111844 par albator83
Une addition de détails sans doute... la nervosité/pression sur le TDF pour tout le monde n'aide pas à garder la tête froide sur route mouillée en ville.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3121
  • Remerciements reçus 97
il y a 9 ans 10 mois #111856 par lulu

Ca me fait pense que j'ai crever ce matin. 1ère fois de l'année. Je mets 8 bars pour 64 kg ;-)


essaye quelque centaine de kilomètre avec max 7 kg Yvan c'est bien assez dur pour tes 64kg .
avec 8 kg tu ne gagne rien niveau performance et tu fatigue ton corps inutillement et tu gagneras en adhérence .
je roulais a 7kg pour 70 kg avec des veloflex :cheer: , il as des pro qui roule avec 6 kg et bien moins sur les pavés.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2849
  • Remerciements reçus 70
il y a 9 ans 10 mois #111862 par Seb-@.

Est ce que ces gains ou ces pertes sont quantifiables ??

il existe une explication rationnelle à tout ça ??


Pour les pneus / boyaux et leurs pressions, il y a sans doute des études sur ce type de sols. Pour ma part je n'en ai pas faite !

L'explication, je ne sais pas si elle est rationnelle. J'ai l'impression que c'est pour bonne part... "culturel" : "pour aller vite, faut gonfler à bloc". Mouais.

La rigidité, c'est bien, mais il faut la doser et la mettre là où c'est profitable.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.134 secondes
Propulsé par Kunena