Recherche Kunena

Mot-clé

Léger et meilleur rouleur que grimpeur

  • Messages : 1830
  • Remerciements reçus 229
il y a 12 ans 4 semaines #73150 par Fredhamster
Y'a un truc que je n'arrive pas à expliquer : malgré mes 53.5 kg je remarque que lorsque je suis sur une cyclo avec d'autres coureurs de mon niveau, je n'ai aucun mal à prendre des relais sur le plat afin d'accélérer le rythme quand les autres coincent.
Par contre, dans les bosses, je me fais vite distancer...

Pourtant, en théorie mon rapport poids/puissance est plus favorable que ma puissance pure, qui est particulièrement faible en plus... (PMA de 230 W).
Est-ce que ça pourrait être mon coup de pédale qui n'est pas adapté à la grimpée ?
Sur le plat j'ai l'impression de ne pas appuyer sur les pédales mais de les tirer vers le haut alors qu'en bosse j'ai plutôt l'impression d'appuyer et de ne pas les tirer. :wonder:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 70
  • Remerciements reçus 0
il y a 12 ans 4 semaines #73167 par glop
tu es sur de ta valeur pma ? parce que avec une pma de 4.2 Watt/kilos tu seras vite limité qqsoit le terrain.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 35
  • Remerciements reçus 0
il y a 12 ans 4 semaines #73168 par paille
Bonjour

Moi aussi je trouve ta PMA bizarre, je pense qu'il y a une erreur.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1830
  • Remerciements reçus 229
il y a 12 ans 4 semaines #73170 par Fredhamster
Oui oui, je sais pour mes limites :D
J'arrive en général très très loin des premiers sur une cyclo, mais c'est loin d'être un problème pour moi...

En ce qui concerne la puissance, on va dire que ma meilleur moyenne sur 1h doit être aux alentours de 190W. (calculé mais je pense assez fiable). Ce qui doit me faire une PMA vers les 230 W.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 457
  • Remerciements reçus 10
il y a 12 ans 4 semaines #73177 par Ugo
Oui ça doit venir d'un manque de pratique en montagne.
Le coup de pédale, l'effort cardiaque, l'alternance de position, toussah toussah. Vu qu'on en monte pas l'hiver faut se réhabituer et repartir de loin en avril.

Mon premier vrai col de l'année est toujours un supplice ^^

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
il y a 12 ans 4 semaines #73179 par phil

Oui ça doit venir d'un manque de pratique en montagne.
Le coup de pédale, l'effort cardiaque, l'alternance de position, toussah toussah. Vu qu'on en monte pas l'hiver faut se réhabituer et repartir de loin en avril.

Mon premier vrai col de l'année est toujours un supplice ^^


commence par le second :lol: :lol:

désolé j'ai pas pu me retenir :lol: :lol:
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: kikinou16

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1830
  • Remerciements reçus 229
il y a 12 ans 4 semaines #73184 par Fredhamster

Oui ça doit venir d'un manque de pratique en montagne.


Y'a peut-être un peu de ça oui. C'est vrai que j'ai besoin de bouffer de la bosse pour l'apprivoiser.

Autrement, en ce qui concerne la puissance, un CP60 se situe à quelle pourcentage de PMA en moyenne ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • skippy
  • Portrait de skippy
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 12 ans 4 semaines - il y a 12 ans 4 semaines #73185 par skippy
Réponse de skippy sur le sujet Re: Léger et meilleur rouleur que grimpeur
En fait je me reconnais dans ce que tu dis !!! Malgré un profil plutôt grimpeur je m'exprime mieux sur le plat.

Lorsque tu grimpes, forcement à faible cadence tu mobilises pas mal de muscles. En gros tu pédales en force avec un phase de tirage importante. Et là force est de constater que les gros moteurs ( comprendre grosse VO2) ont l'avantage.

Sur le plat, à cadence élevée, les possesseurs de fibres rapides reprennent le dessus. Ils génèrent plus de puissance grâce à leur vélocité et le temps pour générer la force utile sur les pédales est faible donc favorable ( impulsion courte). A 90/100 TPM la cycle de tirage pour remonter la pédale est négligeable voir nulle.

Donc le rapport poids/puissance n'est pas le seul paramètre. C'est pour cette raison qu'il y des rouleurs légers et des grimpeurs "lourds".

Il est clair que pour être au top élite il faut cumuler tous les critères: Grimpeurs: gros moteur, rapport puissance/poids optimale.

Ivan
Dernière édition: il y a 12 ans 4 semaines par skippy.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1830
  • Remerciements reçus 229
il y a 12 ans 4 semaines #73191 par Fredhamster
C'est peut-être bien en grande partie une histoire de fibres, en effet, je n'avais pas pensé à ça :yaisse:

Il est vrai que c'est dans les efforts explosifs et dans les bosses à la fois très courtes et très pentues que je suis le plus à mon aise.

Comme j'ai dit, la phase de tirage est très importante pour moi sur le plat pour maintenir de la vitesse. Par contre en cote j'arrive pas à trouver mon coup de pédale. Je n'utilise que la phase de poussée et la phase de tirage n'est plus du tout naturelle, à part si je l'attaque à bloc mais sur une durée très limitée...

Je me demande quel type d'entrainement je pourrais faire pour améliorer ça, à part manger de la bosse... :icon_ohwell

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • skippy
  • Portrait de skippy
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 12 ans 4 semaines #73194 par skippy
Réponse de skippy sur le sujet Re: Léger et meilleur rouleur que grimpeur


Je me demande quel type d'entrainement je pourrais faire pour améliorer ça, à part manger de la bosse... :icon_ohwell


Ben oui avec fort pourcentage et de la braquasse ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11171
  • Remerciements reçus 1166
il y a 12 ans 4 semaines #73197 par albator83
+1 : s'habituer à tirer un peu gros en montée (dès l'hiver, pendant le foncier) donne des résultats intéressants :)
en tout cas pour moi la progression est notable par rapport à l'an dernier (plus à l'aise dans le fort %, ou sur les coups de bourre tout en puissance).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1830
  • Remerciements reçus 229
il y a 12 ans 4 semaines #73227 par Fredhamster
Ben pour tout dire je tire déjà pas mal de braquasse en montée. J'ai tendance à me caler sur 70rpm. Il m'arrive très fréquemment de faire des portions entre 40 et 50 rpm.

Ce matin j'ai essayé de rouler en vélocité dans les montées, et je constate que j'ai du mal à tenir les 85 rpm. C'est un peu bizarre car même si j'arrive pas à la tenir, j'ai l'impression que je suis plus efficace en même temps... :icon_ohwell

Je vais essayer de creuser de ce côté là pour voir.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 275
  • Remerciements reçus 38
il y a 11 ans 10 mois #79003 par vinssout
Je déterre le post !

J'avais lu ce post il y a un petit moment ! Mais en papotant avec mon coach, il vient à me parler d'une étude qu'il avait fait pendant ses années supérieures...

Le tour de poignet avait une corrélation avec la performance en course à pied ! :icon_ohwell
Plus il est petit plus tu as du potentiel pour courir vite

De même un de mon équipe cycliste qui a fait aussi de la course à pied ( marathon en 2h23/25 :woohoo: ) me disait en rigolant que la course à pied c'étais plus facile que le vélo, " plus tes léger plus tu cours vite" Bon c'est réducteur mais j'suis sur qu'il y une part de vrai..


J'pense qu'il doit aussi y avoir une corrélation entre la taille de notre squelette et nos performances en montagne... Moi aussi même si je grimpe bien, j'ai du mal quand les pourcentages dépassent les 10%.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11171
  • Remerciements reçus 1166
il y a 11 ans 10 mois #79035 par albator83
Oh tu sais y'a beaucoup, beaucoup de cyclistes qui galèrent dans le > 10%
Seuls quelques rares spécimens au gabarit de poche apprécient ce genre de pente raide :)

PS : moi aussi j'ai les poignets fins ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • skippy
  • Portrait de skippy
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 11 ans 10 mois #79041 par skippy
Réponse de skippy sur le sujet Re: Léger et meilleur rouleur que grimpeur

Oh tu sais y'a beaucoup, beaucoup de cyclistes qui galèrent dans le > 10%
Seuls quelques rares spécimens au gabarit de poche apprécient ce genre de pente raide :)

PS : moi aussi j'ai les poignets fins ;)


Je confirme moi je butte grave dans le 10 % :blink: Le capteur de puissance m'a appris que je développe moins de watts dans du 10% que sur du 6% !!! :yaisse:

Ivan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11171
  • Remerciements reçus 1166
il y a 11 ans 10 mois #79050 par albator83
Moi c'est l'inverse ; face aux meilleurs j'ai tendance à moins prendre de temps sur du 10% que du 6% (que je considère comme roulant)... en bonne condition évidemment !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1433
  • Remerciements reçus 24
il y a 11 ans 10 mois #79054 par rickyfirst
personnellement j'ai un squelette très fin, je pèse 67 Kg pour 1m81 et je monte comme une planche à repasser :lol: . Pour ce qui est de la corrélation tour de poignet / bon grimpeur, je dois être une exception :pafmur:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1830
  • Remerciements reçus 229
il y a 11 ans 10 mois #79060 par Fredhamster
15.7 cm de tour de poignet pour moi :D

Par contre, je pense que je dois avoir un meilleur potentiel en course à pied qu'à vélo, je m'en suis rendu compte sur le seul triathlon que j'ai pu faire (c'était un sprint). Sorti dans les derniers de l'eau, rattrapé pas grand monde à vélo, par contre à pied je doublais des paquets entiers de gars, j'avais l'impression qu'ils étaient arrêtés. Tout ca avec très peu d'entrainement en CAP pourtant.

Tout ça pour dire que le truc des poignets n'est certainement pas valable à vélo...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 315
  • Remerciements reçus 10
il y a 11 ans 10 mois - il y a 11 ans 10 mois #79062 par victor
hi,

Je confirme moi je butte grave dans le 10 % Le capteur de puissance m'a appris que je développe moins de watts dans du 10% que sur du 6% !!!


Oui, plus la pente et forte plus les ischios jambier travaillent à défaut des quadriceps (et vice versa quand ça descend ou quand c'est plat) , il faut alors d'avantage chercher à tirer la pédale qu'a pousser, de plus les ischios sont un groupe musculaire moins puissant que les quadriceps, pédaler ca n'est pas naturel, ca s'apprend et peut de cyclistes tirent la pédale, c'est pour ça que beaucoup d'entre eux peinent dans les forts pourcentages.
En fait il existe un pourcentage "idéal" pour chaque cycliste qui lui permet de développer sa pleine puissance, mais sa chaque cycliste l'a remarqué! toi sa doit être autours du 6%.

@+
Dernière édition: il y a 11 ans 10 mois par victor.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 275
  • Remerciements reçus 38
il y a 11 ans 10 mois #79064 par vinssout

15.7 cm de tour de poignet pour moi :D

Par contre, je pense que je dois avoir un meilleur potentiel en course à pied qu'à vélo, je m'en suis rendu compte sur le seul triathlon que j'ai pu faire (c'était un sprint). Sorti dans les derniers de l'eau, rattrapé pas grand monde à vélo, par contre à pied je doublais des paquets entiers de gars, j'avais l'impression qu'ils étaient arrêtés. Tout ca avec très peu d'entrainement en CAP pourtant.

Tout ça pour dire que le truc des poignets n'est certainement pas valable à vélo...


:woohoo: je pensais qu'on pouvait comparer un coureur à pied avec un grimpeur.

Je confirme moi je butte grave dans le 10 % Le capteur de puissance m'a appris que je développe moins de watts dans du 10% que sur du 6% !!!


Sa c'est du à l'inertie du coup de pédale nan ? On peut y comparer à du home trainer ?

Texte de fred grappe :
"pédaler à un niveau de puissance donné sur home-trainer est en général beaucoup plus difficile que sur la route. Cela est dû au fait que l’inertie lors de chaque coup de pédale est beaucoup plus faible sur HT. En effet, sur HT le relâchement musculaire du membre inférieur est très inférieur à celui du pédalage sur route, surtout sur parcours plat. La force de gravité qui s’exerce sur le système cycliste-machine réduit considérablement l’inertie sur chaque coup de pédale"

Pour progresser en montagne faites du HT dans votre salon :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.135 secondes
Propulsé par Kunena