Recherche Kunena

Mot-clé

Quelle progression avec un capteur de puissance ?

  • Messages : 172
  • Remerciements reçus 5
il y a 9 ans 3 mois #94459 par Tonio74200
Bonjour à tous,

Je viens de réaliser un test d'effort suite à l'acquisition d'un capteur de puissance. Mon but est de progresser grâce à cet outil et rendre mes 3 séances hebdomadaires les plus qualitatives possibles.
J'ai eu bcp d'infos me concernant et un plan d'entraînement personnalisé m'a été remis. Je compte appliquer à la lettre ce plan en l'utilisant avec mon capteur de puissance.

Je voulais avoir le retour des utilisateurs d'un capteur de puissance pour connaître leur progrès ( augmentation de la PMA ) ? Quels autres enseignements avez-vous pu en tirer ?
Je sais que chaque cas est particulier et que chacun progressera différemment mais je voudrais juste me faire une idée de ce qu'il est possible de réaliser.

Merci par avance de vos réponses, remarques ou suggestions ?

Sportivement

Anthony

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10170
  • Remerciements reçus 820
il y a 9 ans 3 mois #94460 par albator83
Bonjour Tonio,

Mes entraînements avant capteur de puissance se faisaient aux sensations... donc je ne peux pas estimer le gain précis par rapport à un entraînement structuré au cardio par exemple.
Par contre une chose est sûre : la FC est trop variable pour se fier dessus lors d'exercices à haute (et courte) intensité. Avec la dérive c'est limite pour du seuil, alors un Gimenez laisse tomber.
Pour moi c'est le principal intérêt d'un capteur de puissance, au contraire de la FC qui varie suivant la météo, la digestion, la fatigue, etc.

Voilà :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 30
  • Remerciements reçus 0
il y a 9 ans 3 mois #94464 par jean-marc
Bonjour ,personnellement j'utilise un capteur de puissance (pwtap) depuis janvier 2009 ,a cette date j'avais a la demande de mon coach de l'époque(ldp coaching) fait un test effort (protocole ffc 30w/2mn) mon seuil etait de 243watts et une Pma de 278watts,aprés un an de pratique avec cet outil mon seuil est passé a 280w et la pma 338w,et en plus en diminunant le temps d'entrainement de 20%!!! car avant le capteur de puissance j'avais pas de séance vraiment stucturé,de plus j'ai aussi apris a pedaler plus rond,j'ai 48 ans j'ai toujours fait du vélo en compétition et autre,je regrette pas du tout l'investissement c'est vraiment un achat utile ,sportivement jmcalienno

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 172
  • Remerciements reçus 5
il y a 9 ans 3 mois #94465 par Tonio74200

Bonjour Tonio,

Mes entraînements avant capteur de puissance se faisaient aux sensations... donc je ne peux pas estimer le gain précis par rapport à un entraînement structuré au cardio par exemple.
Par contre une chose est sûre : la FC est trop variable pour se fier dessus lors d'exercices à haute (et courte) intensité. Avec la dérive c'est limite pour du seuil, alors un Gimenez laisse tomber.
Pour moi c'est le principal intérêt d'un capteur de puissance, au contraire de la FC qui varie suivant la météo, la digestion, la fatigue, etc.

Voilà :)


Salut,

Merci pour ta réponse qui confirme exactement ce que je pensais sur les limites de baser son entraînement sur la FC

Anthony

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 172
  • Remerciements reçus 5
il y a 9 ans 3 mois #94466 par Tonio74200

Bonjour ,personnellement j'utilise un capteur de puissance (pwtap) depuis janvier 2009 ,a cette date j'avais a la demande de mon coach de l'époque(ldp coaching) fait un test effort (protocole ffc 30w/2mn) mon seuil etait de 243watts et une Pma de 278watts,aprés un an de pratique avec cet outil mon seuil est passé a 280w et la pma 338w,et en plus en diminunant le temps d'entrainement de 20%!!! car avant le capteur de puissance j'avais pas de séance vraiment stucturé,de plus j'ai aussi apris a pedaler plus rond,j'ai 48 ans j'ai toujours fait du vélo en compétition et autre,je regrette pas du tout l'investissement c'est vraiment un achat utile ,sportivement jmcalienno




Merci pour ta réponse Jean-Marc.
Wahou c'est une sacré progression en une année, + 21.5% d'augmentation de ta PMA en une année ! :good:
Ca a du sacrément te motiver de voir tes chiffres évolués de cette façon !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1742
  • Remerciements reçus 19
il y a 9 ans 3 mois #94467 par Mig74
Je ne vais pas forcément aller dans le sens où tu le souhaites, mais je ne suis pas du tout convaincu que le capteur de puissance te fasse progresser. C'est ton approche de l'entrainement qui va évoluer si tu le souhaites, et c'est ce point qui je pense te fera progresser. Le capteur n'est qu'un outil de plus...
Depuis que j'ai le PT, soit donc depuis un peu plus d'un an maintenant, j'en retiens 2 choses :

- la plus importante : le capteur est un juge de paix terrible, qui ramène tes sensations à du concret. Quelque-soit les conditions, un watt restera un watt, pas comme les pulses par exemple, ou les sensations... Vent de face ou vent de dos, sortir 200w demandera le même effort.

- la gestion de la charge d'entrainement est facilité, avec l'approche TSS / TSB / FSB. Si tu définis correctement ta CP, ces indicateurs basés sur la puissance te permettront de quantifier la charge de travail que tu te mets dans la gu...le. Personnellement, cela me permet de bien voir arriver le mur du surentrainement si c'est le cas !

Un troisième point, mais qui a aussi un côté négatif, c'est que le capteur de permet de calibrer tes efforts, dans une montée de col par exemple, ou sur un KOM. Le côté négatif est pour ma part le fait que cela me raisonne parfois trop, donc maintenant je suis attentif à la puissance affichée, mais je garde un côté sensation.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 172
  • Remerciements reçus 5
il y a 9 ans 3 mois #94468 par Tonio74200

Je ne vais pas forcément aller dans le sens où tu le souhaites, mais je ne suis pas du tout convaincu que le capteur de puissance te fasse progresser. C'est ton approche de l'entrainement qui va évoluer si tu le souhaites, et c'est ce point qui je pense te fera progresser. Le capteur n'est qu'un outil de plus...
Depuis que j'ai le PT, soit donc depuis un peu plus d'un an maintenant, j'en retiens 2 choses :

- la plus importante : le capteur est un juge de paix terrible, qui ramène tes sensations à du concret. Quelque-soit les conditions, un watt restera un watt, pas comme les pulses par exemple, ou les sensations... Vent de face ou vent de dos, sortir 200w demandera le même effort.

- la gestion de la charge d'entrainement est facilité, avec l'approche TSS / TSB / FSB. Si tu définis correctement ta CP, ces indicateurs basés sur la puissance te permettront de quantifier la charge de travail que tu te mets dans la gu...le. Personnellement, cela me permet de bien voir arriver le mur du surentrainement si c'est le cas !

Un troisième point, mais qui a aussi un côté négatif, c'est que le capteur de permet de calibrer tes efforts, dans une montée de col par exemple, ou sur un KOM. Le côté négatif est pour ma part le fait que cela me raisonne parfois trop, donc maintenant je suis attentif à la puissance affichée, mais je garde un côté sensation.


Salut Mig,

merci pour ta réponse. Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu évoques. L'utilisation du capteur change l'approche de l'entraînement et va permettre de bien cibler ses zones et charges de travail.
En respectant ça à l'aide de ton capteur tu as du progresser ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6328
  • Remerciements reçus 653
il y a 9 ans 3 mois #94470 par lebad
En plus de ce qui a été dit, je rajouterais qu'avec le capteur, tu apprends à reconnaitre tes sensations et à te gérer. Pour beaucoup de gens, cela n'est pas inné...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1742
  • Remerciements reçus 19
il y a 9 ans 3 mois #94476 par Mig74

En plus de ce qui a été dit, je rajouterais qu'avec le capteur, tu apprends à reconnaitre tes sensations et à te gérer. Pour beaucoup de gens, cela n'est pas inné...


@ Lebad : Pour ma part, je dirai même que cela a été l'apport le plus bénéfique.

@ Anthony : pas vraiment de progression significative en 1 an, mais je ne suis pas non plus représentatif de ce point de vue là, avec mes 50 balais et ma pratique multi-sport (ski-alp l'hiver, vélo ensuite, et CAP en attendant la neige dès le froid venu).

Peros je te recommande de continuer à t’entraîner sans trop casser tes habitudes, mais en structurant peut-être plus tes sorties en t'appuyant sur les données de puissance. Je ne suis pas fervent des remises en cause totale du jour au lendemain, qui risque d'amener dans un premier temps désillusion et blessure, mais ce n'est que mon avis (et mon vécu) ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7186
  • Remerciements reçus 351
il y a 9 ans 3 mois #94493 par Charly42
Pour en mettre une petite couche, le coté "pervers", c'est de chercher tout le temps les watts.... si tu as des les dents qui rayent le parquets.... il faut faire gaffe,

comme te dis les copains, ne change pas trop les habitudes.

Perso, avec 1 ans de capteur, je dirais également comme mig et lebad, cela évite d'aller dans le mur , tu vois direct quand cela ne veux pas... pas besoins d'attendre l'inertie du cardio.

Pour tout ce qui est IT , là est vraiment le plus(30/30 et tous ses dérivé, Gimenez) et , également pour le travail à I4(SV2).
Pour le reste, je continue à mixer, entre sensation, capteur et cardio.

Le plus flagrant, c'est sur du platVScôtes: pour atteindre je suis à I4 en watts pour atteindre I3 au cardio... donc il faut toujours bien tout corréler ;-)

à bloc!!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 172
  • Remerciements reçus 5
il y a 9 ans 3 mois #94498 par Tonio74200
Merci à tous pour vos réponses et conseils.

@ charly: mon but est juste de progresser sans trop me prendre la tête non plus.je veux juste réussir à bien cibler mes zones et charge de travail et sur ce que tu me dis ce sera le cas grace au capteur ;-)

@ mig: je ne veux pas non plus tout révolutionner car je suis 'joueur' ( Icare pourra le confirmer ;-) ) et si je commence à trop calculer j'ai peur de prendre moins de plaisir

@ lebad: très intéressant ta remarque: j'espère bcp apprendre sur ces points

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 172
  • Remerciements reçus 5
il y a 9 ans 3 mois #94499 par Tonio74200
Petite question subsidiaire:
Aujourd'hui pourriez vous faire machine arrière et vous passez de votre capteur de puissance pour vous entraînez ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10170
  • Remerciements reçus 820
il y a 9 ans 3 mois #94505 par albator83
Vu comme mon cardio part dans le décor dès qu'il y a un peu de charge, clairement non... et je suis bien incapable de dire si je suis à i3, i4 ou i5 sur un exo long et difficile juste "aux sensations".
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tonio74200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • skippy
  • Portrait de skippy
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 9 ans 3 mois #94507 par skippy

Petite question subsidiaire:
Aujourd'hui pourriez vous faire machine arrière et vous passez de votre capteur de puissance pour vous entraînez ?


Moi non plus. C'est une aide précieuse pour calibrer l’entrainement et pour les KOM ou montée de col tout en gestion !

Comme le dit Charly le danger c’est de vouloir cracher des watts tout le temps avec au final une cuisson thermostat 25 :lol:

Ivan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1742
  • Remerciements reçus 19
il y a 9 ans 3 mois - il y a 9 ans 3 mois #94511 par Mig74

Petite question subsidiaire:
Aujourd'hui pourriez vous faire machine arrière et vous passez de votre capteur de puissance pour vous entraînez ?


Comme le dit Charly le danger c’est de vouloir cracher des watts tout le temps avec au final une cuisson thermostat 25 :lol:

Ivan


C'est un peu ce qui est en train de m'arriver cette semaine avec ma chasse aux PR. Je suis pas encore au thermostat 25 mais je m'en approche... :whistle:

Sinon Anthony, moi aussi j'aurai du mal à date à me passer de mon PT !
Dernière édition: il y a 9 ans 3 mois par Mig74.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Tonio74200

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 19
il y a 9 ans 2 mois - il y a 9 ans 2 mois #95477 par icare
A Tonio et à ceux qui se posent des questions sur l'utilité des capteurs je viens de faire une séance qui personnellement semble m'apporter une réponse assez nette :
J'ai fait ma 1ère séance de PMA courte avec un power2m le dosage de l'intensité est bcp plus facile ; je devrai dire en ce qui me concerne était impossible sans capteur et devient bien gérable avec :yaisse: :
Les 1ères séries à environ 340 watts me paraissent faciles (enfin presque :lol: ça tirent qd même dans les jambes à la longue ... mais bon c'est le panard par rapport à ce que j'ai pu connaître et endurer par le passé !!
J'enfonce des portes largement ouvertes par bcp sur ce forum mais ds notre club ici les capteurs n'ont pas encore fait leur arrivée et avec Tonio on expérimente... ;-)

Bon pour ce qui est de tenir une PMA sur un CP5 et de savoir comment être capable physiquement et surtout mentalement d'effectuer correctement un CP 20 c'est encore une autre histoire :evil: mais peut être qu'en fait tout se tient... j'attends de faire qlqs tests pr en reparler + tard... :icon_ohwell

Si je sprinte pas trop mal ds les bosses je crois que c'est parce qu'auparavant je sprintais presque ds les débuts de mes fractionnés histoire de voir mon cardio monter à des niveaux qui me paraissaient dignes du nom de fractionné à haute intensité :lol: ça se trouve je vais perdre toute ma giclette ds les bosses à force de travailler aux bonnes intensités ;-)

Autre interrogation (juste pr le fun) : avant je faisais des intensités très dures , pas longtemps mais sûrement + hautes , si ça se trouve je vais devenir moins bon ou fainéant avec le capteur ?? :lol: Je pense pas ...
Dernière édition: il y a 9 ans 2 mois par icare.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6328
  • Remerciements reçus 653
il y a 9 ans 2 mois - il y a 9 ans 2 mois #95479 par lebad
Question intéressante...

Je pense que tu vas développer des choses nouvelles, c'est sûr ! Après, à toi de ne pas perdre ce qui fait ta force.

Par exemple, moi, je pense que j'ai vraiment amélioré mon travail autour du seuil, le recyclage des lactates etc... La giclette, malheureusement, j'en ai jamais eu, et j'ai pas vraiment envie de bosser ça.
En VTT, ce qui compte beaucoup, c'est récupérer vite d'un truc intense (un peu au dessus du seuil) et pour ça, faire de la PMA courte, c'est tout bon ! J'étais bon à ce jeu là, et le capteur m'aide juste à travailler cela encore mieux ou, devrais-je dire, différemment.

Pour la giclette, à toi de trouver la façon de la conserver. Laisser le capteur de côté, ça fait du bien, des fois...
C'est le cas en course souvent, ou aussi en VTT pour ma part. Les yeux rivés toute l'année, chaque sortie, sur les W, cela doit être chiant !
Dernière édition: il y a 9 ans 2 mois par lebad.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 786
  • Remerciements reçus 19
il y a 9 ans 2 mois #95481 par icare
Je pense qu'une bonne partie des qualités (et des défauts ) physiques viennent de l'inné et que l'entrainement même avec un capteur ne viendra pas modifier outre mesure le profil des fibres par exemple mais quand je vois d'où je viens (je veux dire le niveau) il est indéniable que l'entrainement, selon comment il est réalisé, transforme les performances dans des proportions étonnantes !
Alors je suis curieux de voir comment le capteur va ou pas modifier ce que je suis sur le vélo.
Pour ce qui est du risque de devenir un rat de labo sur 2 roues, t'inquiètes, je suis bcp trop bordélique et indiscipliné avec moi même pour ça :lol: et puis j'aime encore par dessus tout rouler pour rouler parfois ( même si je sais il paraît que c'est pas bon justement pour l'entrainement) ou plutôt rouler pour le plaisir pur de rouler avec des potes, ds la montagne, me tirer la bourre etc... sans me soucier des watts :pinch:

D'ailleurs ton post me donne une idée : je me dis que dès qu'il fera plus sec et que les chemins deviendront plus accueillants je sortirai le VTT pour varier les plaisirs (et les entraînements ;-) ) !! Et là j'aurai pas de capteur ! Il vaudra d'ailleurs mieux que je regarde plutôt les chemins pr ne pas m'envoler dans le décor ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 114
  • Remerciements reçus 12
il y a 9 ans 2 mois #95496 par birdie
Bonsoir,
Je commence à avoir quelques repères chiffrés avec mon Powertap.
Il y a 10 jours, j'ai fait un CP5 dans une côte de la vallée de Chevreuse. En fait, en cherchant sur Strava, le mieux que j'ai pu trouver, c'est la côte de la gare de Gif à Chevry. J'arrive en haut en 4'30 et je finis sur le plat. Résultat: 367W.
Cette semaine, 4 jours autour de Grenoble. Mercredi, longue sortie de 135km et 3000m de D+ qui commence par le col de Porte, 1H10 à 260W en m'employant.
Et jeudi matin, un peu fatigué des 3 jours précédents, je me suis testé sur la montée de Montaud (côté ouest) en 24', 308W. Au passage des 20', 310W.

Tout ça vous paraît cohérent? PMA vers 360W et seuil vers 270W?

Autre question: je suis toujours surpris quand j'aborde la montagne que le pouls ne monte pas facilement dans les cols. Mon max est vers 175, que j'approche lors du CP5. Dans les côtes près de chez moi montées vite, je dépasse régulièrement 165. Par contre, pas dépassé 155 des 4 jours isérois!! C'est plus les cuisses que le coeur qui limitent. Est-ce que ça pourrait indiquer que je ne suis pas assez en vélocité?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 172
  • Remerciements reçus 5
il y a 9 ans 2 mois #95607 par Tonio74200
C'est plus les cuisses que le coeur qui limitent. Est-ce que ça pourrait indiquer que je ne suis pas assez en vélocité?[/quote]

Bonsoir,
Ta question est interessante car Il m'arrive aussi d'avoir les mêmes limites aux niveaux des cannes alors qu'au niveau du cardio je sens que j'ai encore de la marge.
Manque de vélocité ? mauvais braquet ? Ou autres ? Je suis preneur également de vos remarques et/ou conseils
Anthony

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.132 secondes
Propulsé par Kunena