Recherche Kunena

Mot-clé

Aides aux VAE : on marche sur la tête !

  • Messages : 105
  • Remerciements reçus 7
il y a 5 ans 7 mois #137692 par YungPeli
Les aides aux VAE ne sont pas nouvelles en France. Mon père en a profiter en 2014 lors de l'achat de son VAE . La communauté de communes de Maurienne versait 500 euros pour l'achat sans condition particulière (pas obligé de velotafer). Du coup il peut s'en servir pour se faire plaisir, pour me faire souffrir et aussi pour aller a ses répets de musique en vélo :) :)

Après je ne comprends pas pourquoi tout le monde s'offusque pour une aide. Les "vrai" vélotafeurs" sont souvent des des gens en forme voir même entraînés (comme nous tous ;-) ). Alors si cela donne envie à seulement 5% des personnes "moins sportives" se déplaçant en voiture à acheter un vélo pour changer ces habitudes de déplacement, c'est deja un grand pas non ??

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6544
  • Remerciements reçus 815
il y a 5 ans 7 mois #137693 par stam
Sur le fond, on doit tous être à peu près d'accord : le litre de gasoil devrait être à 2€, la voiture électrique moitié moins cher et le vélo - ou le VAE - gratuit, en cadeau de bienvenue sur cette Terre, et renouvelé dès que nécessaire.
Ce qui est ubuesque, c'est d'avoir une subvention pour ajouter un moteur sur un vélo "parce que c'est propre", et de ne pas en avoir sur un vélo sans moteur "alors que c'est encore plus propre".

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1604
  • Remerciements reçus 247
il y a 5 ans 7 mois - il y a 5 ans 7 mois #137695 par Christoph3
A peu près (le litre à 3€, ça serait mieux ;-) )
Et pour la voiture électrique, il y a un autre problème que le prix; c'est la recharge (sinon, il y a longtemps que j'aurais pris un monospace hybride-rechargeable (si ça existait))
La voiture électrique, c'est LE truc pour les citadins.
Ceux-là même qui n'ont pas de solution pratique pour recharger. :(
Dernière édition: il y a 5 ans 7 mois par Christoph3.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10503
  • Remerciements reçus 922
il y a 5 ans 7 mois - il y a 5 ans 7 mois #137699 par jfd_

Ce qui est ubuesque, c'est d'avoir une subvention pour ajouter un moteur sur un vélo "parce que c'est propre",

Heureusement que tu mets les guillemets car si on regarde l’impact au sens large sur la planète de la production de toutes les batteries que l'on utilise de + en + partout, l'effet n'est vraiment pas propre du tout. Encore une fois, sur cette subvention pour moi, comme pour le diesel où l'on ne regarde que les émissions au roulage et non pas les émissions globales totales de l'extraction du pétrole au kilomètre roulé (et là, avec l'essence, c'est globalement équivalent), on ne fait que du partiel.

et de ne pas en avoir sur un vélo sans moteur "alors que c'est encore plus propre".

Nan mais il y a des gens dans l'Administration avec une grand A qui trouvent qu'il faut soumettre à impôts et URSSAF les primes de ceux qui roulent en vélotaf normal. Alors de là à arriver à ta vision, je crois bien que l'on croquera tous les pissenlits par la racine depuis très longtemps avant que cela n'arrive.

A peu près (le litre à 3€, ça serait mieux ;-) )
Et pour la voiture électrique, il y a un autre problème que le prix; c'est la recharge (sinon, il y a longtemps que j'aurais pris un monospace hybride-rechargeable (si ça existait))
La voiture électrique, c'est LE truc pour les citadins.
Ceux-là même qui n'ont pas de solution pratique pour recharger. :(

La recharge commence à se diffuser quand même. Dans pas mal d'entreprises, il y a désormais des bornes mises à disposition par exemple. Il y en a sur les parking de pas mal de super-marchés. Il y en a en ville. Bon, tout cela, je le vois sur la région Toulousaine, peut-être n'est-ce pas idem ailleurs.

C'est quand même un phénomène qui se répand assez vite. Cela ne résoud pas tout mais bon, c'est déjà ça.
Dernière édition: il y a 5 ans 7 mois par jfd_.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3617
  • Remerciements reçus 499
il y a 5 ans 7 mois #137700 par teamdindon

La voiture électrique, c'est LE truc pour les citadins.
Ceux-là même qui n'ont pas de solution pratique pour recharger. :(


Pas trop d'accord
Je me considère comme un citadin car habitant en centre-ville et une voiture électrique est bien le dernier truc dont j'aurais besoin : les zones d'emploi sont très largement desservies par les transports en commun et accessibles à vélo, et le bouchons sont les mêmes, avec un moteur thermique ou électrique. Et a côté de ça, une voiture électrique n'aura pas une autonomie suffisante pour l’utilisation que je fais de ma voiture actuelle le week-end.

La voiture électrique, c'est surtout adapté à celui qui travaille en ville et a choisi d'habiter suffisamment loin de son lieu de travail pour ne plus être à portée d'une réseau de transports en commun décent. Et du coup, cette personne a généralement une maison individuelle donc pas de problème pour recharger ses piles.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3617
  • Remerciements reçus 499
il y a 5 ans 7 mois #137701 par teamdindon

Sur le fond, on doit tous être à peu près d'accord : le litre de gasoil devrait être à 2€, la voiture électrique moitié moins cher et le vélo - ou le VAE - gratuit, en cadeau de bienvenue sur cette Terre, et renouvelé dès que nécessaire.
Ce qui est ubuesque, c'est d'avoir une subvention pour ajouter un moteur sur un vélo "parce que c'est propre", et de ne pas en avoir sur un vélo sans moteur "alors que c'est encore plus propre".


Bah, on peut déjà déduire les frais réels de ses déplacement en mazout de grosse cylindrée pour aller à son lointain travail, donc au niveau ubuesque, on est déjà pas mal. :pafmur:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 924
  • Remerciements reçus 127
il y a 5 ans 7 mois #137702 par david38

Charly : je suis bien d'accord qu'on va chercher le taf où il est.
Le problème c'est peut-être qu'il est concentré à un endroit, pas là où les gens habitent.
Et on le concentre de plus en plus (La Défense à Paris, la Presqu'Ile à Grenoble par exemple) ce qui crée forcément des points de congestion.


C'est ce que je voulais dire un peu plus haut... On crée des gros trous noirs (région parisienne, agglo lyonnaise, marseillaise, lilloise, etc...) qui nécessite d'énormes investissements (alimentation en eau, ramassage des ordures, réseaux de transports, hôpitaux, etc...) et on en abandonne d'autres (à la louche les agglo de moins de 50 000 hab). On rajoute le sur-développement des zones commerciales et la "catégorisation" des quartiers urbains (le quartier des antiquaires, le quartier des bars, le quartier des administrations, le quartier des immeubles à 3 étages, le quartier des maisons rondes, etc...) et on se retrouve avec la quasi obligation d'un déplacement quotidien de 10 à 20 kms car il y a peu de logement à proximité. On nous encourage à nous éloigner par le biais de la politique fiscale (utiliser sa voiture et passer en frais réel pour les impôts par exemple). Là-dessus on rajoute la politique de mutation systématiques de certaines entreprises ou administrations (combien de temps garder vous votre "conseiller clientèle" dans votre banque par exemple?). Comme ça devient un gros bazar, l'homme politique de base fait se qu'il sait faire (et que nous attendons de lui...): subvention d'un côté (aide aux VAE) et taxe de l'autre (pour nourrir la subvention et satisfaire une partie de l'électorat) plutôt que de remettre en cause sa politique locale (soit-disant source de développement et d'emplois...)...

Plutôt qu'une subvention, je préférerai plutôt 1- pouvoir garer convenablement mon vélo et 2- être à peu près sûr que je vais le retrouver quand je repartirai...

Région Grenobloise

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2627
  • Remerciements reçus 285
il y a 5 ans 7 mois #137704 par cycloflamand
Plutôt que subventionner des moteurs électriques dans les vélos, on pourrait utiliser cet argent pour créer/rénover les pistes cyclables, favoriser les déplacements en vélo dans toutes les agglomérations, créer des parkings à vélo.
L'employé faisant du vélotaf devrait naturellement être encouragé par une participation employeur ne serait-ce que pour le remplacement des pièces d'usure et l'huile de coude fournie...
Ayant pris le train pour aller bosser (dans ma vie d'ingénieur), j'étais bien content que ma boîte payait une grosse part de l'abonnement SNCF. De même lorsque j'ai changé de boutique et pris ma bagnole tous les jours, les frais réels font du bien aux finances. J'ai fait un peu de vélotaf (33km matin et soir, 2jours/5), mais après des journées de boulot de 10h fallait se motiver à reprendre la route... Peut être qu'une indemnisation kilométrique à vélo m'aurait incité à poursuivre...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 738
  • Remerciements reçus 90
il y a 5 ans 7 mois #137788 par Lafoy
Une question me titillait en lisant vos commentaires anti-gasoil, le raffinage du brut produit forcément du gasoil, c est même lui qui est majoritaire en % .
En fonction des "champs petroliferes" ( je déteste cette expression :blink: ) il peut même y avoir 6 % d essence pour 46% de GO (aecep nigeria)
La question est plutôt comment rendre les dégradés du brut moins polluant , sinon les torches a GO vont fleurir partout pour le brûler à air libre ( moins cher que le stockage )

Pour l utilisation des batteries je me souvient d une pub au USA pour le Jeep wrangler 4.0 essence comparé à une prius, entre construction utilisation et traitement déchet a destruction , jeep clamait un meilleur bilan carbone/ecolo, même si cela reste une pub c est à méditer ......

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5492
  • Remerciements reçus 987
il y a 5 ans 7 mois - il y a 5 ans 7 mois #137790 par gillesF78

Une question me titillait en lisant vos commentaires anti-gasoil, le raffinage du brut produit forcément du gasoil, c est même lui qui est majoritaire en % .
En fonction des "champs petroliferes" ( je déteste cette expression :blink: ) il peut même y avoir 6 % d essence pour 46% de GO (aecep nigeria)
La question est plutôt comment rendre les dégradés du brut moins polluant , sinon les torches a GO vont fleurir partout pour le brûler à air libre ( moins cher que le stockage )

Pour l utilisation des batteries je me souvient d une pub au USA pour le Jeep wrangler 4.0 essence comparé à une prius, entre construction utilisation et traitement déchet a destruction , jeep clamait un meilleur bilan carbone/ecolo, même si cela reste une pub c est à méditer ......


Déjà, je suis pour atteindre une bonne qualité de l'air des villes, donc éviter de produire des fumées toxiques. Ensuite, la seconde priorité est de limiter l'effet de serre. C'est différent de la question "que faire avec un baril de pétrole extrait" ?
Concernant cette dernière question, les chiffres que tu as me semblent faux :
www.esso.fr/Europe-French/PA/about_que_raffinage_baril.aspx

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 5 ans 7 mois par gillesF78.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10253
  • Remerciements reçus 841
il y a 5 ans 7 mois #137791 par albator83
De toute manière circulation ou pas la qualité de l'air en ville sera toujours viciée... par le chauffage domestique. Même dans une ville utopique où le moteur à explosion disparaîtrait complètement (ce qui n'arrivera jamais), il resterait grosso modo la moitié des particules rejetées actuellement.
Que l'on se chauffe au bois, granulés, copeaux, fuel, gaz de ville, etc. et le tout électrique serait une hérésie vu le contexte actuel (on parlait dans un autre sujet des difficultés et du risque liés au parc nucléaire actuel).

"Transférer" des gens sur un deux-roues sans rejets au lieu d'une voiture va dans le bon sens évidemment... mais de là à atteindre une bonne qualité d'air en ville (surtout dans la cuvette grenobloise) c'est illusoire.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3617
  • Remerciements reçus 499
il y a 5 ans 7 mois #137792 par teamdindon

De toute manière circulation ou pas la qualité de l'air en ville sera toujours viciée... par le chauffage domestique. Même dans une ville utopique où le moteur à explosion disparaîtrait complètement (ce qui n'arrivera jamais), il resterait grosso modo la moitié des particules rejetées actuellement.
Que l'on se chauffe au bois, granulés, copeaux, fuel, gaz de ville, etc. et le tout électrique serait une hérésie vu le contexte actuel (on parlait dans un autre sujet des difficultés et du risque liés au parc nucléaire actuel).


1 - on met le paquet pour isoler les habitations. Il y a déjà quelques mesurettes en place mais ce n'est rien à côté du nombre de passoires thermiques.
2 - on fait rentrer dans la tête des gens qu'on vit très bien dans un endroit chauffé à 18°C

A noter que ces deux propositions en sont absolument pas un scoop.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10253
  • Remerciements reçus 841
il y a 5 ans 7 mois #137794 par albator83
OK pour 1)... mais perso à 18°C immobile devant la TV je dois mettre une veste (et je porte déjà un sweat polaire la moitié de l'année).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 738
  • Remerciements reçus 90
il y a 5 ans 7 mois #137795 par Lafoy

Une question me titillait en lisant vos commentaires anti-gasoil, le raffinage du brut produit forcément du gasoil, c est même lui qui est majoritaire en % .
En fonction des "champs petroliferes" ( je déteste cette expression :blink: ) il peut même y avoir 6 % d essence pour 46% de GO (aecep nigeria)
La question est plutôt comment rendre les dégradés du brut moins polluant , sinon les torches a GO vont fleurir partout pour le brûler à air libre ( moins cher que le stockage )

Pour l utilisation des batteries je me souvient d une pub au USA pour le Jeep wrangler 4.0 essence comparé à une prius, entre construction utilisation et traitement déchet a destruction , jeep clamait un meilleur bilan carbone/ecolo, même si cela reste une pub c est à méditer ......


Déjà, je suis pour atteindre une bonne qualité de l'air des villes, donc éviter de produire des fumées toxiques. Ensuite, la seconde priorité est de limiter l'effet de serre. C'est différent de la question "que faire avec un baril de pétrole extrait" ?
Concernant cette dernière question, les chiffres que tu as me semblent faux :
www.esso.fr/Europe-French/PA/about_que_raffinage_baril.aspx



Pourquoi restreindre le champs de la qualité de l air aux villes???
Comme le dis Rodolphe le carburant auto n est pas le seul responsable de la pollution urbaine (chauffage,industrie,usine de traitement des déchets !!!! Ect
J habite dans une zone viticole est la pollution du au traitement des vignes est un problème aigu pourtant c est la campagne,
La Bretagne souffre de ces choix agricole (porc, poulet)
C est facile de tout mettre sur le GAsoil dont on ne peu pas se passer mais j aurais préféré une réflexion plus globale que l interdire en ville, plutôt limiter le nombre de km que font les aliments pour ce retrouver dans notre assiette , le cycle court devrait être imposé et pas les mesurettes de Ségolène royal ou de La maire de Paris , c est de la démagogie poudre au yeux
Enfin citer esso pour le fonctionnement de ces raffinerie lol
sante.travail.free.fr/smt6/communic/2008-2009/2008-10-07/Raffinage.pdf
Ma source, différente de la tienne relol

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3617
  • Remerciements reçus 499
il y a 5 ans 7 mois #137798 par teamdindon

OK pour 1)... mais perso à 18°C immobile devant la TV je dois mettre une veste (et je porte déjà un sweat polaire la moitié de l'année).


Honnêtement, s'il faut regarder la télé emmitouflé dans un plaid pour pouvoir respirer correctement, je signe tout de suite.

Bon, j'avoue que je suis pas du tout frileux. Je suis en T-shirt ou en chemise la plupart du temps. Par contre en période de canicule, je prends cher.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10253
  • Remerciements reçus 841
il y a 5 ans 7 mois #137801 par albator83
Ben voilà, on n'est pas tous faits pareil... passer mes soirées la goutte au nez non merci, je pense qu'il y a un juste milieu (je parle de chauffer à 20°C, pas 25).
Après il y a aussi le type de chauffage : 18°C au sol sont différents de 18°C par radiateur mural classique.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1828
  • Remerciements reçus 228
il y a 5 ans 7 mois - il y a 5 ans 7 mois #137802 par Zeo

Même dans une ville utopique où le moteur à explosion disparaîtrait complètement (ce qui n'arrivera jamais), il resterait grosso modo la moitié des particules rejetées actuellement.
Que l'on se chauffe au bois, granulés, copeaux, fuel, gaz de ville, etc.


Pour connaître un peu le secteur du bois par ma famille, les derniers poêles à bois (et aux granulés notamment) ont des rendements énergétiques très élevés ( > 90%) et cela associé à un filtrage des particules fines très abouti.

Le problème est que ça coûte cher à l'achat et bien que l'investissement se rentabilise en quelques années, c'est compliqué de changer tout le parc rapidement.

L'autre problème est qu'il faut éviter de faire voyager le bois (et c'est pire pour les granulés) sur des camions à travers l'Europe et c'est pas gagné quand un des premiers vendeurs de granulés en France s'appelle Total... :pafmur:
Dernière édition: il y a 5 ans 7 mois par Zeo.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2366
  • Remerciements reçus 361
il y a 5 ans 7 mois #137803 par pasqup01

Ben voilà, on n'est pas tous faits pareil... passer mes soirées la goutte au nez non merci, je pense qu'il y a un juste milieu (je parle de chauffer à 20°C, pas 25).


Moi, non seulement à 18° j'aurais froid (je suis devenu frileux depuis la quarantaine) et j'ai souvent une activité de bureau à la maison (où je bosse sur l'ordi, refroidissement garanti), mais - bien PIRE - si je l'annonce à Mme :lol: , euh, comment dire... :lunettes: , elle dort avec un édredon en plume (hormis juillet-août) :lazy:

Teamdindon, t'es pas pour la paix des ménages :petard:

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 27
  • Remerciements reçus 5
il y a 5 ans 6 mois #137912 par davidof

Je me posais la question de vélotafer en VAE car mon nouveau job est a 25 km avec piste cyclable


Je suis velotaffeur (Crolles/Grenoble 23km) en VAE. C'est assez plat comme trajet.

Moteur ou pas de moteur, vous arriverez quand meme en sueur au travail.

Pour quiconque un peu en formé un vélo normal est plus rapide contra un VAE legale. Mes CR sur la route du taf sont tous avec velo de route. L'exception est si vous devez grimper. Une VAE peut grimper à environ 1600 m / h. Pas facile avec un velo normal avec un portable sur le dos!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.147 secondes
Propulsé par Kunena