Recherche Kunena

Mot-clé

La multiplicité des accidents concernant des vélos

  • Messages : 7228
  • Remerciements reçus 1120
il y a 3 mois 1 semaine #186980 par stam
A part le piéton, tous ceux de ta liste peuvent être victimes ou coupables, selon les situations. Donc, à mes yeux, l'usager de la voie publique à protéger par dessus tout, c'est le piéton.
Or, si vous tapez "trottoir définition code de la route", vous tombez sur un site securite-routiere.gouv.fr qui vous dit :

Le Code de la route mentionne le trottoir sans le définir. Cependant, même en l'absence de définition formelle, de nombreuses règles concernant la circulation et le stationnement des véhicules, la circulation des piétons, les intersections et les priorités de passage, font référence au trottoir.


Ca pourrait être un bon début, pour la protection des personnes : définir le sanctuaire des usagers les plus vulnérables. Ca pourrait même éclairer tous les débats subséquents sur la protection des autres usagers.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83, gillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2831
  • Remerciements reçus 604
il y a 3 mois 1 semaine #186981 par pasqup01
Ben, facile, on leur met tous des varias..... de rien B)


Ami VO2, quand tu liras ceci je serais déjà très loin........ :petard:

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6601
  • Remerciements reçus 1518
il y a 3 mois 1 semaine - il y a 3 mois 1 semaine #186982 par gillesF78

A part le piéton, tous ceux de ta liste peuvent être victimes ou coupables, selon les situations.


Je connais une amie de ma mère qui s'est cassé le bassin en chutant en velotaf à cause d'un piéton qui l'a renversée... il me semble que le piéton était en tort...

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 mois 1 semaine par gillesF78.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7228
  • Remerciements reçus 1120
il y a 3 mois 1 semaine #186983 par stam
Mais ce n'est pas le piéton qui a introduit le facteur de risque de blessure grave sur la voie publique, c'est le vélo. De la même manière que même en tort, un cycliste est toujours considéré comme victime d'un accident avec un conducteur de voiture.

Et plus généralement, n'importe qui peut faire une c*nnerie à n'importe quel moment, ça n'en fait pas une caractéristique de la catégorie à laquelle ce "n'importe qui" appartient. Alors que quand tu constates la récurrence des accidents impliquant des voitures, tu en déduis que conduire une voiture est un facteur de danger.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10996
  • Remerciements reçus 1141
il y a 3 mois 1 semaine - il y a 3 mois 1 semaine #186984 par jfd_
Je crois qu'en matière de gestion de la sécurité, quel que soit le sens, il ne faut pas raisonner sur des exemples mais sur de la statistique. Ce qui peut être humainement ravageur du reste. Mais, je ne vois pas trop comment faire autrement dans une société prise en global, dans son ensemble :wonder:

.../...
Anecdote du jour : roulant là où pas l'habitude (nécessaire par nature pour cocher des tuiles) j'ai traversé une portion originale en me loupant un peu dans mes repères. D'abord avec 7 km sur une départementale basique en apparence mais blindée de circulation où je n'étais pas serein (j'ai bien repensé à nos échanges sur la sécurité...) puis un petit bout (1,5 Km) de nationale (sinon j'étais rentré trop tard...) où j'ai finalement vu peu de véhicules et les rares m'ont doublé avec de grandes largeurs (changeant de voie et ne se déportant pas seulement). Bref, la vie c'est plein de surprise !

A la lecture de ton CR, j'en retiens pour moi que la chose à retenir est donc avant tout ne pas biaiser (ou se laisser biaiser) sa perception des choses vs la réalité. Cela me parait même assez essentiel.
Dernière édition: il y a 3 mois 1 semaine par jfd_.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1009
  • Remerciements reçus 153
il y a 3 mois 1 semaine #186985 par david38

En moyenne de nuit, je trouve les éclairages des vélos assez agressifs pour celui qui vient en face (piste cyclable). Pour en avoir discuté avec certains, cela résulte à la fois d'un manque de conscience de cela et de la crainte déraisonnable de ne pas être vu(surtout pour les nouveaux velotaffeurs/feuses). Personne dans la société n'évoque le bon réglage de l'inclinaison du feu. Avec les LEDs bien blanches, cela va devenir un nécessité il me semble.


+1 ! Les sapins de Noël ambulants sont vraiment pénibles...

Région Grenobloise
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 756
  • Remerciements reçus 162
il y a 3 mois 1 semaine #186988 par sandatos
Le soucis des lumières clignotantes est que ça attire l'oeil.
Ça se voit très bien (c'est bien pour la police ou les pompiers) sauf que par là même, on ne voit plus le reste, donc les autres usagers de la route.

J'ai une lumière clignotante (arrière) sur mon casque, je ne la mets que par brouillard épais.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6601
  • Remerciements reçus 1518
il y a 3 mois 1 semaine #186989 par gillesF78
Les conducteurs qui "ne voient plus les autres usagers de la route" méritent un retrait de permis.

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2831
  • Remerciements reçus 604
il y a 3 mois 1 semaine - il y a 3 mois 1 semaine #186990 par pasqup01

Je crois qu'en matière de gestion de la sécurité, quel que soit le sens, il ne faut pas raisonner sur des exemples mais sur de la statistique. Ce qui peut être humainement ravageur du reste. Mais, je ne vois pas trop comment faire autrement dans une société prise en global, dans son ensemble :wonder:


+1 Bien sûr que la base, c'est les stats. ça guide un comportement "rationnel" de première intention. En gardant à l'esprit qu'il existe toujours, au-delà des variables explicatives connues, un epsilon pas si négligeable que cela


A la lecture de ton CR, j'en retiens pour moi que la chose à retenir est donc avant tout ne pas biaiser (ou se laisser biaiser) sa perception des choses vs la réalité. Cela me parait même assez essentiel.


Ce fut le petit moment de la sortie où j'ai douté de l'adéquation de mes "bonnes pratiques" (qui ne fonctionnent pas si mal dans mon environnement habituel) à cette portion inconnue - que je découvrais par ma chasse aux tuiles. En sachant que je viens de me rendre compte qu'elle coïncidait avec 14h, expliquant possiblement le flot juste avant sur la départementale et le calme ensuite (14h juste passé) sur la nationale. Bref...
De l'importance de l'adaptation de la théorie à son cas - ce qui ne remet pas la théorie en cause mais impose de contingenter lors de la phase empirique (expliquant la possible limite à transférer des bonnes pratiques) et de conserver à l'esprit que la maîtrise absolue d'une situation (comme la sécurité) est une chimère. On fait au mieux et on prie (pour ceux qui croient)... Inch Allah !

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo
Dernière édition: il y a 3 mois 1 semaine par pasqup01.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 601
  • Remerciements reçus 204
il y a 3 mois 1 semaine - il y a 3 mois 1 semaine #186991 par PEB
Ma p'tite contribution au sujet.

J'ai longtemps "résisté" au Varia (partageant un peu les a priori émis précédemment).
Mais depuis 3 mois, j'ai sauté le pas. Je m'y suis tellement habitué que ne pas l'avoir me donne le même sentiment que de ne pas mettre de casque. Je précise que je le mets uniquement sur mes vélos de route, dans la campagne, où il y a relativement peu de véhicules. Cela permet d'anticiper et de se rabattre quand on roule à 2 de front. D'ailleurs, désormais, 90% de mes collègues cyclistes en sont équipés ici. C'est impressionnant. Après, effectivement, il serait souhaitable que plusieurs marques développent des système équivalents et fiables.
Sur le vélo taf, je ne le mets pas car il y a trop de voiture et j'ai la chance d'avoir un itinéraire relativement sécurisé avec des pistes cyclables séparées de la route.

Sinon, pour le "rouler au milieu" je le pratique lorsque j'estime que la route est trop étroite pour permettre de doubler sans me tasser contre les voitures stationnées ou m'envoyer dans le décors. L'abruti de base m'insultera mais n'ira pas jusqu'à me rouler dessus délibérément (si ça avait été le cas, je ne serais plus là pour en parler). Sinon, effectivement, je me sers poliment, mais toujours en gardant 50cm.
Dernière édition: il y a 3 mois 1 semaine par PEB.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10996
  • Remerciements reçus 1141
il y a 3 mois 1 semaine - il y a 3 mois 1 semaine #186992 par jfd_
Elle est intéressante cette évolution sociétale et de groupe qui permet de se rassurer avec de l'électronique.

Personne n'a rebondit sur la solution qu'emploie Sandatos. Certes moins élégante visuellement et risquant de provoquer quelques sourires peut-être. Cela aussi est intéressant.

Tout comme ce sujet ayant été relancé par le grave accident de Monseigneur38 qui depuis quelques jours draine les 2/3 des interventions comme cela était aussi le cas il y a quelques mois ce sujet était devenu absolument central voire unique quelques jours durant. En plus d'avoir fait très largement remonter le nombre desdites interventions puisque il n'y a pas si longtemps et à plusieurs reprises plusieurs jours ont passé sans nulle intervention.

Ne sommes nous donc devenus, en moyenne, que des praticants apeurés ? :icon_ohwell

Ce n'est pas à traiter ici mais cela me questionne réellement sur le devenir de VO2 :icon_ohwell :icon_ohwell

Édit : précision : nulle idée pour moi d'occulter le problème qui est réel malheureusement :(
Dernière édition: il y a 3 mois 1 semaine par jfd_.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam, albator83, pasqup01, gillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7228
  • Remerciements reçus 1120
il y a 3 mois 1 semaine #186994 par stam

Ne sommes nous donc devenus, en moyenne, que des praticants apeurés ? :icon_ohwell

Je ne parlerai pas pour les autres, mais pour ce qui me concerne, oui. Et les interventions de PEB me font sérieusement m'interroger sur le fait que j'ai sans doute minimisé l'impact moral de quelques mésaventures.

Et toujours sans vouloir parler pour les autres, je constate comme toi que ce sujet suscite beaucoup d'échanges, et qu'on a tous quelques frayeurs en mémoire assez fraîche.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6601
  • Remerciements reçus 1518
il y a 3 mois 1 semaine - il y a 3 mois 1 semaine #186997 par gillesF78
Il y a des simulateurs de crash qui sont étonnamment réalistes, et donc très immersifs.

Qq video, pour la beauté des simulations :

Cycliste qui se fait faucher de nuit, par une bagnole qui lui rentre par l'arrière :


Reconstitution de la chute causée par le spectateur allemand lors de la 1ère étape du TDF 2021 :


Simulation d'impact voiture / piéton :


Simulation d'un impact voiture / piéton nocturne, avec le conducteur qui s'est déporté sur le coté (tentative de meurtre ?)


Présentation de l'outil

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 3 mois 1 semaine par gillesF78.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11138
  • Remerciements reçus 1149
il y a 3 mois 1 semaine #187001 par albator83

Elle est intéressante cette évolution sociétale et de groupe qui permet de se rassurer avec de l'électronique.

Personne n'a rebondit sur la solution qu'emploie Sandatos. Certes moins élégante visuellement et risquant de provoquer quelques sourires peut-être. Cela aussi est intéressant.

Tout comme ce sujet ayant été relancé par le grave accident de Monseigneur38 qui depuis quelques jours draine les 2/3 des interventions comme cela était aussi le cas il y a quelques mois ce sujet était devenu absolument central voire unique quelques jours durant. En plus d'avoir fait très largement remonter le nombre desdites interventions puisque il n'y a pas si longtemps et à plusieurs reprises plusieurs jours ont passé sans nulle intervention.

Ne sommes nous donc devenus, en moyenne, que des praticants apeurés ? :icon_ohwell

Ce n'est pas à traiter ici mais cela me questionne réellement sur le devenir de VO2 :icon_ohwell :icon_ohwell

Édit : précision : nulle idée pour moi d'occulter le problème qui est réel malheureusement :(


Évidemment qu'on devient apeuré sur la route... c'est mon cas par la force des choses, car je vois bien l'évolution de la pratique sur route depuis 1995.
A titre d'exemple en 1998 (mes 15 ans donc), ça ne posait aucun problème à mes parents de me voir partir m'entraîner seul sur la route. Car il n'y avait pas toujours des sorties club encadrées, surtout en mixant les dispos avec les études. Et sans Varia, retro, gilet jaune ou autre accessoire devenu "nécessaire" en pleine journée... ça se passait également très bien pour l'ensemble de me coéquipiers. Et au final, le carton qu'on redoutait le plus (à raison, hélas... surtout un certain 12 juillet 98 me concernant :pafmur: ) c'était en course, en peloton le dimanche matin.

Aujourd'hui je souhaite que mon neveu ne fasse pas du vélo de route "son" sport (de toute manière il vit, mange et dors au milieu de 40 chevaux dans le centre équestre de ses parents, donc avec sa sœur je suis certain qu'ils sauront monter à cheval avant de faire du vélo sans roulettes :whistle: ).
Car se faire "serrer" sur un dépassement, griller une priorité ou éviter une voiture qui double n'importe comment en face... m'arrive au moins une fois par semaine. Et le pire c'est que je ne suis même plus surpris.

Quand au futur de VO2Cycling, par rapport à sa vocation initiale (= l'entraînement)... je dirais que ce genre de sujet "annexé" sur l'actualité centralise les interventions, peut-être tout simplement car nous avons déjà énormément balayé le côté entraînement et préparation physique (et qu'il n'y a plus vraiment de révolution en la matière, contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire).
C'est mon hypothèse en tout cas :)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6601
  • Remerciements reçus 1518
il y a 3 mois 1 semaine #187013 par gillesF78
Plutôt qu'une "stabilisation" des techniques d'entrainement comme le propose Rodolphe, je pense que la baisse du nombre de messages sur les sujets d'entrainement est liée au fait que les nouveaux pratiquants s'informent autrement qu'en allant sur notre forum, et ne ressentent pas le besoin de discuter de leurs entrainements sur un forum.

Les "anciens" du forum qui s'entrainent encore de manière structurée en parlent volontiers sur le sujet "t'as fait quoi aujourd'hui" (j'en fais partie), mais ils posent moins de questions qu'à leurs début parce qu'ils savent comment s'entrainer. Par exemple, dans le sujet "Bilan 2023 et objectifs 2024", personne n'a parlé de ses techniques d'entrainement, à part JulienBerard qui a mentionné ses stages en janvier et en mars 2024...

Il y a bien des nouvelles techniques d'entrainement qui sortent :
- tests de lactatémie
- mesures de température corporelle

Mais on (les anciens du forum) n'a pas l'envie ou les moyens de les introduire dans notre pratique, ou alors on n'est plus aussi "accro" à la science de l'entrainement qu'avant.

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1911
  • Remerciements reçus 315
il y a 3 mois 6 jours #187025 par Zeo
Désolé les gars, je ne vous suivrai pas dans le "c'était mieux avant" ;-)

Perso je ne suis pas du tout anxieux sur la route. Des accidents il y en a eu par le passé et il y en aura aussi dans le futur.

Pour moi ce qui a changé c'est :
- Le nombre de pratiquant qui a beaucoup augmenté ces dernières années
- La médiatisation autour du vélo qui fait caisse de résonance
- Le degré d'acceptation du risque dans la société en général qui diminue d'année en année

Ce dernier point m'énerve passablement car je le vois comme une contrainte qu'on m'impose. Notamment dans les sports de montagne où ça commence à devenir un vrai problème pour l’existence même de la pratique.
Il y a du risque partout, oui c'est vrai. On peut faire plein de choses pour le limiter, mais vouloir systématiquement du risque zéro est à mon sens stupide car inefficace, anxiogène et privateur de liberté. (je ne reviendrai pas sur l'épisode covid :lol: )
Comme je le dis souvent, la vie est une maladie mortelle. Alors je préfère vivre optimiste et intensément pour ne pas avoir de regret plus tard.

Souvenez vous quand on était gamin:
- on roulait sans casque
- on avait pas d'éclairage sur le vélo
- on avait pas de téléphone pour appeler les secours
- le respect des limites de vitesse était bien moindre (pour ça les radars ont eu du bon)
- l'alcool au volant était bien plus présent (et pas qu'en retour de soirée!)
- la qualité des véhicules en circulation laissait parfois à désirer.
- le nombre de morts sur les routes était bien plus élevé que maintenant...

Et pourtant vous n'aviez pas peur!

Alors pourquoi avoir peur maintenant? Je vous laisse y réfléchir mais mon analyse est qu'une société apeurée est bénéfique pour beaucoup, ne tombons pas dans ce piège.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jfd_, Fredhamster, PhilG81, Rodolphe59_13, gillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2189
  • Remerciements reçus 337
il y a 3 mois 6 jours #187029 par cyclo13

Désolé les gars, je ne vous suivrai pas dans le "c'était mieux avant" ;-)

Perso je ne suis pas du tout anxieux sur la route. Des accidents il y en a eu par le passé et il y en aura aussi dans le futur.

Pour moi ce qui a changé c'est :
- Le nombre de pratiquant qui a beaucoup augmenté ces dernières années
- La médiatisation autour du vélo qui fait caisse de résonance
- Le degré d'acceptation du risque dans la société en général qui diminue d'année en année

Ce dernier point m'énerve passablement car je le vois comme une contrainte qu'on m'impose. Notamment dans les sports de montagne où ça commence à devenir un vrai problème pour l’existence même de la pratique.
Il y a du risque partout, oui c'est vrai. On peut faire plein de choses pour le limiter, mais vouloir systématiquement du risque zéro est à mon sens stupide car inefficace, anxiogène et privateur de liberté. (je ne reviendrai pas sur l'épisode covid :lol: )
Comme je le dis souvent, la vie est une maladie mortelle. Alors je préfère vivre optimiste et intensément pour ne pas avoir de regret plus tard.

Souvenez vous quand on était gamin:
- on roulait sans casque
- on avait pas d'éclairage sur le vélo
- on avait pas de téléphone pour appeler les secours
- le respect des limites de vitesse était bien moindre (pour ça les radars ont eu du bon)
- l'alcool au volant était bien plus présent (et pas qu'en retour de soirée!)
- la qualité des véhicules en circulation laissait parfois à désirer.
- le nombre de morts sur les routes était bien plus élevé que maintenant...

Et pourtant vous n'aviez pas peur!

Alors pourquoi avoir peur maintenant? Je vous laisse y réfléchir mais mon analyse est qu'une société apeurée est bénéfique pour beaucoup, ne tombons pas dans ce piège.



tu as pas tord mais c'est pas une raison pour faire n'importe quoi 😜

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 217
  • Remerciements reçus 138
il y a 3 mois 6 jours #187032 par PhilG81
Personnellement j'avoue être assez proche de point de vue de Zeo.

Je ne suis pas particulièrement anxieux quand j'enfourche mon vélo, que ce soit pour des sorties sportives ou plus occasionnellement du vélo taf. En tout cas pas plus anxieux qu'avant. Je n'ai pas non plus le sentiment de croiser plus d'excités du volant qu'il y a quelques années (ni moins :angry:). Et mes règles de prudence n'ont pas changées non plus au cours des années, essentiellement éviter autant que possible les axes à forte circulation et de rouler de nuit, surtout sur les petites routes pas éclairées (la bonne excuse pour ne pas faire de vélo taf en hivers :whistle:). Encore que sur ce dernier point, ça irait presque dans l'autre sens, les progrès dans les équipements d'éclairage disponibles pouvant m'inciter à plus de liberté.

Et j'aime bien sa conclusion "une société apeurée est bénéfique pour beaucoup, ne tombons pas dans ce piège". Et c'est bien plus général que pour la seule activité cycliste.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 841
  • Remerciements reçus 166
il y a 3 mois 6 jours #187034 par Lafoy
Totalement d accord avec les dernières remarques, bien que la diminution de la mortalité voiture s accompagne d’une augmentation de la mortalité cycliste, sûrement corrélée à l augmentation de la pratique.

Un point qu’on a pas encore évoqué, c est l élargissement des voitures, les Suv bien sûr mais même une mini ou Fiat 500 est aussi large qu une familiale des années 80

Sur mon trajet travail j ai une rocade 2x2 avec terre plein central, en 1990 je pouvais faire de l interfile en moto sans être en danger ,
Puis je me suis contenté de rester derrière les voitures et de remonter au feu rouge
Maintenant même au feu je ne peux pas me faufiler
D ailleurs avant il y avait des vélo sur cette axe maintenant il n y en a plus ….

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7228
  • Remerciements reçus 1120
il y a 3 mois 6 jours #187035 par stam
Vrai, en 1988 je n'avais pas peur à vélo, et ce n'était pas mieux avant.

Simplement, depuis, on est passés de 55 à 65M hab, toujours plus concentrés dans les aires urbaines, et la seule continuité de déplacement qui a été pensée est celle menant en voiture de la maison au supermarché. Les voitures se sont élargies, il y en avait 21M en 1988 et 40M aujourd'hui, avec des familles où désormais, le cas général c'est 2 actifs (quand le couple n'est pas séparé). Le trafic routier de marchandises s'est aussi intensifié ; en 1988, derrière la maison de mes grands-parents il y avait une voie ferrée où passaient des wagons de fret, maintenant la voie ferrée est démantelée et le fret est dans la rue.

Egalement, avant 1988 je n'étais quasiment jamais tombé à vélo, et toujours tout seul, depuis j'ai pris des gamelles, l'une d'entre elles avec une bagnole. Je suis clairement devenu plus craintif.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.509 secondes
Propulsé par Kunena