Recherche Kunena

Mot-clé

La multiplicité des accidents concernant des vélos

  • Messages : 3825
  • Remerciements reçus 617
il y a 2 mois 1 semaine #187036 par teamdindon

Souvenez vous quand on était gamin:
- on roulait sans casque
- on avait pas d'éclairage sur le vélo
- on avait pas de téléphone pour appeler les secours
- le respect des limites de vitesse était bien moindre (pour ça les radars ont eu du bon)
- l'alcool au volant était bien plus présent (et pas qu'en retour de soirée!)
- la qualité des véhicules en circulation laissait parfois à désirer.
- le nombre de morts sur les routes était bien plus élevé que maintenant...

Et pourtant vous n'aviez pas peur!

Alors pourquoi avoir peur maintenant? Je vous laisse y réfléchir mais mon analyse est qu'une société apeurée est bénéfique pour beaucoup, ne tombons pas dans ce piège.


"Nous étions jeunes et insouciants" :P

Plus sérieusement, la baisse spectaculaire du nombre de tués sur les routes est beaucoup moins spectaculaire lorsqu'on regarde uniquement la population des cyclistes (même si la dite population augmente fortement):


Je note aussi que lorsqu'on était gamin, les automobilistes n'avaient pas de téléphone pour se distraire au volant. La peur du gendarme me semblait aussi plus présente qu'actuellement où les conducteurs font surtout gaffe à ce qui est contrôlé automatiquement. En dehors de ça, les gens commencent à être conscients qu'il ne croiserons probablement jamais d'humains en train de sanctionner un comportement contraire au code de la route.
Anecdote perso : en 20 ans de permis, je n'ai jamais soufflé dans un éthylotest et j'ai été davantage contrôlé par la douane (2x) que par la gendarmerie ou police (1x), qui je crois ne s'était même pas donné la peine de vérifier si j'étais bien titulaire du permis.
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83, pasqup01

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6535
  • Remerciements reçus 1479
il y a 3 semaines 6 jours #187519 par gillesF78
En Italie, à Bologne, la mairie a mis en place une limitation de 30 km/h pour la plupart des rues de la ville (voir carte ici ). Cette mesure vise à réduire les accidents de la route et à améliorer la qualité de l’air.

La amendes sont de seulement 29€ à partir de 36 km/h.

Il semble y avoir une certaine résistance au changement de la part de certains habitants et le ministre des transports, Matteo Salvini s'est mêlé à l'opposition ( source ).

Chez nous, dans la métropole grenobloise, 45 communes (sur 49) ont passées les rues à "30 km/h" (dérogations 50 km/h marquées au sol), mais je n'ai jamais entendu parler d'une amende pour excès de vitesse à 36 km/h : il n'y a que des radars "pédagogiques"... il paraît que c'est quand même efficace en terme d'accidentologie ( source Cerema ).

Région Grenobloise, GillesF78
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 11096
  • Remerciements reçus 1131
il y a 3 semaines 6 jours - il y a 3 semaines 6 jours #187520 par albator83
Mon ressenti est ce qu'il est, mais quand je dois traverser une zone 30 en rentrant d'une longue sortie sportive (ex : hauts de Sassenage ou St-Martin-le-Vinoux), il n'est pas rare que je me retrouve "coincé" derrière une voiture qui respecte scrupuleusement le 30 km/h.
Donc il y a bien un effet, même si encore une fois on complique le code de la route avec un panneau "zone 30" mais un marquage au sol qui peut indiquer 50 ou 30.
Et forcément, si on tape à 30 km/h ça fait moins de dégâts qu'à 50.

Globalement je suis favorable à toutes les mesures qui permettent de réduire le différentiel de vitesse auto/vélo en ville.
Dernière édition: il y a 3 semaines 6 jours par albator83.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7196
  • Remerciements reçus 1095
il y a 3 semaines 6 jours - il y a 3 semaines 6 jours #187522 par stam
A Limoges aussi, la limitation est passée à 30km/h "en général" : partout sauf voies en rouge.


Quand je circule en ville, je me demande qui le sait. Il faut dire que la signalisation donne l'impression de s'adresser aux 10 basketteurs pro de la ville :


Ou aux piétons :


Ou de se limiter à la zone concernée par la régulation par feux tricolores :



Je roule à 25-30km/h quasiment partout, et si la police m'équipait d'un flash intégré, je serais un très très bon percepteur...!

Comme Rodolphe, il me semble qu'un gros marquage au sol "limité à 30km/h", ou des panneaux un peu plus solennels style "Vous entrez dans la ville apaisée à 30km/h", ça marquerait un peu plus...

Edit: ça me fait penser que j'ai l'impression n'avoir jamais vu le panneau "fin de zone 30" là où mon trajet vélotaf reconnecte les zones rouges... je ferai attention demain.
Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 3 semaines 6 jours par stam.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2791
  • Remerciements reçus 555
il y a 3 semaines 6 jours - il y a 3 semaines 6 jours #187525 par pasqup01
J'suis pas très fier, je viens de découvrir la zone à 30 que j'imaginais limitée à l'hyper-centre.... qui est, lui, à 20 :blush:
Le fait étant que je suis fluide dans le traffic, on doit être nombreux dans mon cas, ce qui n'est pas terrible... :whistle:
Mea culpa, mea maxima culpa...

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo
Dernière édition: il y a 3 semaines 6 jours par pasqup01.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 577
  • Remerciements reçus 21
il y a 3 semaines 6 jours #187526 par Forza!!!
On pourrait mettre vitesse illimitée en ville, ce ne serait jamais "la vitesse" qui causerait des accidents puisque la vitesse est inhérente au principe de déplacement, mais l'infraction à toutes autres règles (feu rouge, priorités, distance de sécurité...).

C'est d'aiileurs pour cela qu'il y a autant de sécurité dans le monde de l'aviation : la vitesse n'y est jamais pointée en tant que telle, mais ce sont les règles logiques de cohabitation qui sont respectées au plus haut point.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7196
  • Remerciements reçus 1095
il y a 3 semaines 6 jours #187527 par stam

l'hyper-centre.... qui est, lui, à 20 :blush:

Ah ben là, on touche au sublime en matière de signalisation :


Remarque, même quand c'est visible, ça reste des hiéroglyphes pour un nombre conséquent de citoyens.
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7196
  • Remerciements reçus 1095
il y a 3 semaines 6 jours - il y a 3 semaines 6 jours #187528 par stam

On pourrait mettre vitesse illimitée en ville, ce ne serait jamais "la vitesse" qui causerait des accidents puisque la vitesse est inhérente au principe de déplacement, mais l'infraction à toutes autres règles (feu rouge, priorités, distance de sécurité...).

Effectivement, la vitesse ne cause jamais d'accident en elle-même, c'est toujours un (ou des) conducteur(s). La vitesse est source de gravité des dommages, et comme la densité de choses précieuses est supérieure en ville (humains, immobilier, biens meubles), il faut limiter la vitesse.
Par contre, pas besoin d'infraction pour causer des accidents, il suffit d'un défaut de matériel ou d'un geste déplacé qui crée la surprise chez un conducteur ou un autre usager. Si les infractions étaient seules causes d'accidents, la voiture autonome serait simple à concevoir.

Edit: et puis, éviter les accidents n'est pas la seule motivation des limitations de vitesse. La régulation des flux en fait partie aussi. Si tu envoies des voitures lancées à 80km/h sur des routes où la vitesse moyenne est de 26km/h en raison de la surcharge du réseau (de mémoire, c'était la moyenne avancée pour justifier la limitation à 30 dans Limoges), le seul résultat attendu est une baisse de la vitesse moyenne...
Dernière édition: il y a 3 semaines 6 jours par stam.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3825
  • Remerciements reçus 617
il y a 3 semaines 6 jours #187530 par teamdindon

Par contre, pas besoin d'infraction pour causer des accidents, il suffit d'un défaut de matériel ou d'un geste déplacé qui crée la surprise chez un conducteur ou un autre usager. Si les infractions étaient seules causes d'accidents, la voiture autonome serait simple à concevoir.


Dans l'écrasante majorité des cas où il y a un défaut de matériel, une geste qui créé la surprise ou le fait d'être surpris, c'est déjà bel et bien une infraction.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7196
  • Remerciements reçus 1095
il y a 3 semaines 6 jours #187531 par stam
Un pneu qui éclate n'est pas nécessairement une infraction, des freins qui lâchent dans une descente de col non plus, un animal sauvage qui traverse la route, un chat, même domestique ;-) (qui a le droit de divaguer) etc.
Un jour mon alternateur s'est mis en carafe tout seul comme un grand sur l'autoroute, dans un virage en descente à 7%, direction assistée HS, ça m'a fait drôle et je me demande encore comment je n'ai pas fini sur la séparation centrale. J'aurais pu me planter tout seul sans commettre d'infraction - enfin il me semble :lol: !

Aucune idée des stats et de la notion "d'écrasante majorité", c'est possible et vraisemblable... j'imagine que le CT a sérieusement réduit l'incidence des causes matérielles aléatoires dans la survenue des accidents. Ce que je veux dire, c'est que l'application fidèle et stricte des règles du Code de la Route ne garantit pas l'absence d'accidents.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3825
  • Remerciements reçus 617
il y a 3 semaines 6 jours - il y a 3 semaines 6 jours #187533 par teamdindon
Ça ne garantirait pas l'absence d'accidents, mais on devrait être assez proche de la quantité négligeable pour ceux qui resteraient.

En terme de défaillance matérielle, les cyclistes urbains ne sont pas en reste. Il y a un paquet de vélos en circulation avec un seul frein à peine fonctionnel, un blocage rapide de roue ouvert ou la potence à plongeur sortie 3 cm au delà du repère "max".
Dernière édition: il y a 3 semaines 6 jours par teamdindon.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1836
  • Remerciements reçus 347
il y a 3 semaines 6 jours #187534 par Christoph3
Sans compter ceux qui tiennent pas leur droite, changent de direction sans l'indiquer, roulent sans les mains (parce que dans les poches, parce qu'il fait froid), ...
Et peut-être le plus dangereux : les coureurs qui font demi-tour brusquement.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 577
  • Remerciements reçus 21
il y a 3 semaines 5 jours #187546 par Forza!!!
On peut faire observer que par exemple dans une course vélo, sur l'aspect de viser la sécurité, on ne limite jamais la vitesse. Ce n'est point en soi une cause d'insécurité.

Par contre une chute en descente de col sera un défaut de maïtrise, comme en voiture (infraction).

Une chute en peloton sera causée par les coureurs de devant qui se seront rendus fautifs d'un même manquement.

On pourrait très bien mettre vitesse libre en ville ou sur route, du moment que l'on sanctionnerait de façon suffisamment sérieuse les défauts de maîtrise. Mais la mentalité aisément politiquement toujours si populiste préfère punir tout le monde (y compris donc pour de petits dépassements de la limitation) plutôt que de s'embêter à tant contrôler (police de la route quasi inexistante) que sanctionner les seuls auteurs de drames routiers.

Sur le fond, je trouve bien sûr que c'est une impasse absurde de baisser toujours plus les vitesses ("j'ai mis la limitation à 0 km/h, j'ai résolu le problème de l'insécurité routière").

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3825
  • Remerciements reçus 617
il y a 3 semaines 5 jours #187548 par teamdindon
La nuance, c'est que les déplacements du quotidien dans l'espace public, ce n'est pas une course.

Par ailleurs, qui serait en charge et compétent pour constater/juger ces défauts de maîtrise, sachant que le discours général des gens au volant c'est toujours "c'est bon, je maîtrise" ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2791
  • Remerciements reçus 555
il y a 3 semaines 5 jours #187550 par pasqup01
Ce matin, je viens de comprendre pourquoi cette règle m'avait échappé. J'ai enfin vu les panneaux 30 mais en haut de l'avenue (normalement je n'y passe pas) et non après franchissement de la Vienne (j'arrive du sud) comme le schéma le laissait à penser. La faute à ces axes rouges
Comme mon trajet taf emprunte un des axes rouge et fait donc que, hormis si je veux aller en plein centre ville (ce qui est bien rare), je reste sur le 50...

A Limoges aussi, la limitation est passée à 30km/h "en général" : partout sauf voies en rouge.


"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 598
  • Remerciements reçus 198
il y a 3 semaines 5 jours #187552 par PEB

On peut faire observer que par exemple dans une course vélo, sur l'aspect de viser la sécurité, on ne limite jamais la vitesse. Ce n'est point en soi une cause d'insécurité.

Par contre une chute en descente de col sera un défaut de maïtrise, comme en voiture (infraction).

Une chute en peloton sera causée par les coureurs de devant qui se seront rendus fautifs d'un même manquement.

On pourrait très bien mettre vitesse libre en ville ou sur route, du moment que l'on sanctionnerait de façon suffisamment sérieuse les défauts de maîtrise. Mais la mentalité aisément politiquement toujours si populiste préfère punir tout le monde (y compris donc pour de petits dépassements de la limitation) plutôt que de s'embêter à tant contrôler (police de la route quasi inexistante) que sanctionner les seuls auteurs de drames routiers.

Sur le fond, je trouve bien sûr que c'est une impasse absurde de baisser toujours plus les vitesses ("j'ai mis la limitation à 0 km/h, j'ai résolu le problème de l'insécurité routière").


Je comprend ton raisonnement. Mais il suffit qu'une faible proportion de conducteurs soit dans l'incapacité d'identifier à quel niveau de vitesse ils deviennent incapable de maîtriser leur véhicule pour qu'ils deviennent des dangers publics si les vitesses ne sont pas limitées. Il suffit d'1% de conducteurs "cognitivement défaillant" pour que la route devienne un champs de mines. C'est pour ce petit pourcentage que la réglementation a été créée, mais c'est aussi elle qui nous permet (généralement) de rentrer vivants de nos sorties de vélo.
L'analogie avec l'aviation ne tient pas car les tests cognitifs, les entrainements et la formation des pilotes est sans commune mesure avec celle des conducteurs de voiture. Si on appliquait les même règles, 90% des conducteurs n'auraient pas le permis... On pourrait alors lever les limitations de vitesses car le peu de conducteurs restants (régulièrement ré-évalué) aurait la conscience de ses limites et la sagesse de les respecter. Mais là, on est un peu dans un monde idéal...
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83, teamdindon

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1817
  • Remerciements reçus 218
il y a 3 semaines 5 jours #187561 par Fredhamster
Difficile de comparer avec l'aviation quand-même, il est assez rare d'entendre parler d'un pilote qui n'aurait pas eu le temps de freiner en voyant débouler un piéton. :icon_ohwell

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6535
  • Remerciements reçus 1479
il y a 3 semaines 5 jours #187569 par gillesF78

Sans compter ceux qui tiennent pas leur droite, changent de direction sans l'indiquer, roulent sans les mains (parce que dans les poches, parce qu'il fait froid), ...


Ce matin, j'ai croisé un collégien qui roulait sans les mains (dans les poches), en draisienne électrique (et sans pédaler) avec des roues de 10" ou 12". Impressionnant !

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 577
  • Remerciements reçus 21
il y a 3 semaines 5 jours - il y a 3 semaines 5 jours #187573 par Forza!!!
Il y a plein de vidéo de caméras embarquées ayant filmé des accidents sur le Net, notamment à l'étranger : si l'on m'en montrait une seule où en ville, un automobiliste circulant à 50 km/h aurait eu un accident du seul fait de cette vitesse, sans commettre aucune infraction, je serais prêt à reconsidérer ma position.

Comme en avion quoi.

Donc bon...

C'est tout une éducation routière à refaire et à assurer : regardez comme dans les ronds-points, les gens se fient à leurs échanges de regards pour passer plutôt qu'aux clignotants et à l'usage correct et élémentaire de ceux-ci...

La même chose en l'air entre plusieurs avions, et c'est crash aérien très vite.
Dernière édition: il y a 3 semaines 5 jours par Forza!!!.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1836
  • Remerciements reçus 347
il y a 3 semaines 5 jours #187578 par Christoph3
Les clignotants, c'est pas une option très onéreuse sur les nouvelles voitures ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.344 secondes
Propulsé par Kunena