Recherche Kunena

Mot-clé

Aux experts du gonflage en VTT

  • Messages : 914
  • Remerciements reçus 11
il y a 8 ans 3 mois - il y a 8 ans 3 mois #113129 par wwwfabien
Réponse de wwwfabien sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT

Je sors le VTT demain du côté de Salvan.

Toro 2.15 devant et Medusa 2.25 derrière ! Je pèse 64 kg !

pression conseillée ????

Merci pour votre aide ;-)

Ivan

Le terrain est si humide que ça ?
Dernière édition: il y a 8 ans 3 mois par wwwfabien.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 416
  • Remerciements reçus 3
il y a 8 ans 3 mois #113134 par jjb
Réponse de jjb sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
Les bases pression c'est efficace mais attention de ne pas ce faire débarbouiller dans un appuis en virage.
En ce qui me concerne ( 92kg 1.85m) j'ai déjà déjanté de l' AV en tubeless sur un gros appuis en virage.
26 cobra 2.1-> 1.9 a 2 bar
29 cobra 2.1 -> 2.2 a 2.3 bar

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1814
  • Remerciements reçus 82
il y a 8 ans 3 mois #113136 par Eric
Réponse de Eric sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
Ahahaha merci pour vos réponses ;-) :angry:

Bon je suis perdu mais on s'en fout !!!
Que c'est complique le VTT pour un "touriste" qui court jamais.
Si je mets 2 b (quelque soit la pompe et j'en ai 3 entre la maison et nendaz :icon_ohwell ) et bien je trouve que le pneu est super dur et que ça tape.
Mais bon ....
Pour les pneus, tous ceux que j'ai en 29 font 2.2 ...donc je ne vais pas aller en acheter d'autres ....ça ira bien et je ne joue pas la place car de toute façon j'ai quand même baissé et y'a pas mal de gars en plus de 40 ans qui tournent très fort !! :evil: :lazy:
Je vais essayer de faire mes réglages.

Albert me mets dans le doute, lui le poids plume qui tourne comme une balle qui met plus de 2 b !!!!
A vendredi peut être Fabrice au CT si je cours. Ou à l'arrivée samedi.
Fabrice, est ce que tu fais laTzoumaz bike en septembre ??

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 914
  • Remerciements reçus 11
il y a 8 ans 3 mois #113139 par wwwfabien
Réponse de wwwfabien sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
T'embête pas à comparer la pression des autres ! Peut être que quand la pompe d'Albert affiche 2 bars la tienne en affiche 1.8 et une autre afficherait 2.2 alors...
Prend celle que tu as testé récemment et à laquelle tu te sentais bien et ça sera bon ;-)


@jjb, avec mes 70 Kg (tout mouillé ou boueux comme sur le prochain GRC) j'ai déjanté des pneus avant en tubeless UST en Enduro. Des pneus avec une carcasse assez rigide qui permettaient de mettre une pression peu élevée. Comme quoi ça dépend aussi de la pratique et du terrain ;-)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 416
  • Remerciements reçus 3
il y a 8 ans 3 mois - il y a 8 ans 3 mois #113140 par jjb
Réponse de jjb sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
Je ne sait pas pour toi mais moi a chaque foi (x2) ca a fait gamelle dont une en course ou je reprenais sur du goudron après une descente.
belle ferrailleur a chaque coup :blink: :blink:
Dernière édition: il y a 8 ans 3 mois par jjb.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 323
  • Remerciements reçus 1
il y a 8 ans 3 mois #113141 par Albert_Levaire
Je rejoins wwwfabien, ça dépend de ta pompe, mais l'année passée j'avais contrôlé avec un mano numérique ;-)

Sinon pour la Tzoumaz bike, je pense la faire, mais on va faire des travaux dans l'appart... Alors faudra voir en fonction de l'état de mes bras et de l'avancement des travaux.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 914
  • Remerciements reçus 11
il y a 8 ans 3 mois #113152 par wwwfabien
Réponse de wwwfabien sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT

Je ne sait pas pour toi mais moi a chaque foi (x2) ca a fait gamelle dont une en course ou je reprenais sur du goudron après une descente.
belle ferrailleur a chaque coup :blink: :blink:

Oui belle chute à chaque fois et la première fois je n'ai même pas compris ce qui se passait. J'ai cru que j'avais crevé mais tringles sorties des gorges et quand j'ai pu regonfler le pneu sans rien réparé j'ai compris...
"Heureusement" c'était en Enduro donc avec les protections à chaque fois donc sans gros bobos.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1814
  • Remerciements reçus 82
il y a 8 ans 3 mois - il y a 8 ans 3 mois #113219 par Eric
Réponse de Eric sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
Bon alors je viens de faire un test grandeur nature pour la pression des pneus sur un terrain type GR.

Voici ma sortie :
www.strava.com/activities/182412049/segments/4264017707

2 fois la même bosse composée de 6' de route à 6% puis 14' de chemin 4*4 type la vieille (un tout petit moins roulant, plus de cailloux)
La partie chemin est à 9 % de moyenne
Allure I3 ++ ou I4 -5/6 puls pour en gros une VAM de 1050 m/h
J'ai crée des segments Strava sur les parties pour analyser la FC
Le mieux aurait été de la faire avec capteur de puissance mais je n'en ai pas donc ....tout fait avec le cardio

Voici le segment Strava total de la montée : www.strava.com/segments/7935067?filter=overall
Partie route : www.strava.com/segments/7935715?filter=overall
Partie chemin : www.strava.com/segments/5172129?filter=overall


Pneus : Roro 2.2 devant et Rara neuf 2.2 derrière en 29''


Première montée 2 bars devant et derrière : 19'51 '' à FC moy de 158 pour un max à 163
Partie goudron : 5'46 Fc moy 157 Max 162
Partie chemin : 14'09'' FC moy 158 max 163


Deuxième montée 1.4 b devant et derrière : 19'26'' à Fc moy de 157 pour un max de 162 soit 25'' plus vite
Partie goudron : 5'43'' Fc moy 157 Max 160 soit 3'' de moins ....
Partie chemin : 13'48'' FC moy 158 max 162 soit 21'' de moins

Conclusion :
La différence se fait essentiellement sur la partie chemin ou avec une plus basse pression, je monte plus vite
Avec 2 b devant et derrière et 1.4 b devant et derrière : pas de différence significative sur la partie goudronnée
Avec 2 b 21'' de perdu sur 14' sur la partie chemin par rapport au gonflage à 1.4 b :pafmur: :pafmur:

Voilà à vos commentaires
Dernière édition: il y a 8 ans 3 mois par Eric.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cricridamour

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6350
  • Remerciements reçus 674
il y a 8 ans 3 mois #113221 par lebad
Réponse de lebad sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
Je roule basse pression depuis 10 ans...
J'ai jamais fait de test aussi précis (le feeling me suffisait à voir que j'étais plus efficace), mais je t'en félicite ! Ca met des chiffres (et quel chiffres !!) sur la théorie, et sur les sensations. Et les 2 sont d'accord, top !

Le chrono le prouve !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1814
  • Remerciements reçus 82
il y a 8 ans 3 mois #113222 par Eric
Réponse de Eric sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
Et le test n'a pas été fait avec un gonflage à 3 b (là on sait que c'est terrible sur la caillasse :pafmur: ).
Simplement 2 b et 1,4 b

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2
  • Remerciements reçus 1
il y a 8 ans 3 mois #113223 par jokef
Le résultat n'est pas vraiment surprenant. Dans le terrain, un pneu moins gonflé se déforme mieux et absorbe les aspérités au lieu de rebondir dessus (ce qui revient à soulever vélo et pilote de 1-2-3-4... centimètres). Multipliez ça par des centaines ou des milliers de petites pierres et vous aurez soulevé quelques tonnes à la fin de la journée et dépensée l'énergie pour rien. C'est aussi pour cela qu'un tout suspendu peut être plus efficace aussi en montée selon le terrain.

Sur le goudron, il doit y avoir une limite à partir de laquelle ce n'est plus valable, encore faut-il qu'il soit vraiment lisse. Sinon, on peut prendre l'image d'une balle de golf à comparer à une autre en mousse. A poids égal, en roulant sur le goudron, l'une des deux va se mettre à rebondir, l'autre pas. D'ailleurs, les fans de boyaux font surtout valoir leur souplesse sur la route...

Le magazine Bike allemand avait publié un article très intéressant (en pièce jointe) à ce sujet: en VTT un pneu plus volumineux et moins gonflé roule mieux. Et ce qui influence le plus la résistance au roulement est, dans l'ordre: 1. la qualité de la gomme (12,1 watts d'écart ou 29% entre un Schwalbe Hans Dampf en gomme "Pace Star" ou "Trail Star", plus tendre 2. La qualité de la carcasse, qui se déforme plus ou moins facilement 3. La taille de la roue et la pression 4. La largeur du pneu (plus large roule mieux) 5. Le profil du pneumatique.
Pièces jointes :
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Cricridamour

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 0
il y a 8 ans 3 mois #113231 par Crossman

Le magazine Bike allemand avait publié un article très intéressant (en pièce jointe) à ce sujet: en VTT un pneu plus volumineux et moins gonflé roule mieux..

Sur terrain sec et/ou "caillouteux" OK. Après suivant les conditions du terrain (sec/boueux - racines/pierres/...), le choix du pneu (section/crampons/pression) joue aussi beaucoup. Genre pneu à fine section et crampon haut pour la boue.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 335
  • Remerciements reçus 44
il y a 8 ans 3 mois #113239 par alban

Le résultat n'est pas vraiment surprenant. Dans le terrain, un pneu moins gonflé se déforme mieux et absorbe les aspérités au lieu de rebondir dessus (ce qui revient à soulever vélo et pilote de 1-2-3-4... centimètres). Multipliez ça par des centaines ou des milliers de petites pierres et vous aurez soulevé quelques tonnes à la fin de la journée et dépensée l'énergie pour rien. C'est aussi pour cela qu'un tout suspendu peut être plus efficace aussi en montée selon le terrain.

Sur le goudron, il doit y avoir une limite à partir de laquelle ce n'est plus valable, encore faut-il qu'il soit vraiment lisse. Sinon, on peut prendre l'image d'une balle de golf à comparer à une autre en mousse. A poids égal, en roulant sur le goudron, l'une des deux va se mettre à rebondir, l'autre pas. D'ailleurs, les fans de boyaux font surtout valoir leur souplesse sur la route...

Le magazine Bike allemand avait publié un article très intéressant (en pièce jointe) à ce sujet: en VTT un pneu plus volumineux et moins gonflé roule mieux. Et ce qui influence le plus la résistance au roulement est, dans l'ordre: 1. la qualité de la gomme (12,1 watts d'écart ou 29% entre un Schwalbe Hans Dampf en gomme "Pace Star" ou "Trail Star", plus tendre 2. La qualité de la carcasse, qui se déforme plus ou moins facilement 3. La taille de la roue et la pression 4. La largeur du pneu (plus large roule mieux) 5. Le profil du pneumatique.


Merci pour le tableau, très intéressant! 15 watts à la clé, faut vraiment pas se tromper de pneus le jour j! Faire le bon choix de caoutchou/pression en fonction du terrain et de son état, tout un art en VTT. La route parait bien simple à coté!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2847
  • Remerciements reçus 69
il y a 8 ans 3 mois #113241 par Seb-@.
Réponse de Seb-@. sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
Il y a un facteur à ne pas perdre de vue pour un raid ultra-long comme un GR : ok, le rendement est meilleur à vtt quand on a de grosses sections à basse pression - je ne ré-écris pas ce que j'ai mis plus haut - mais il y a un petit "détail" à ne pas oublier et qui va plus encore dans ce sens.

Vous serez moins secoués, vous vous battrez moins au guidon.

Après plusieurs heures d'effort, tout ce qui peut faciliter la vie, ce sont des minutes pleines en moins sur le chrono final.


@ jokef : pour la route, on constate un élargissement des sections utilisées, ça passe quand même pas mal sur du 28 à comparer à certains qui ne juraient que par le 23, rendement oblige. Il y a des raisons aérodynamiques, le "bord d'attaque" d'un 28 permettant moins de trainée globale en définitive, mais j'y vois aussi un avantage similaire au vtt. A priori, on ne roule pas sur des vélodromes lisses comme des billards, le grain de la route (quand il ne s'agit pas d'aspérités) génère des vibrations néfastes pour le rendement. Bref là aussi : pas d'absorption, on dissipe de l'énergie).

Au fait, il y a un truc qui pourrait s'avérer intéressant pour lutter contre ces vibrations. Je n'ai pas testé personnellement, mais je connais très bien quelqu'un qui en a à l'essai et qui est plutôt très convaincu à l'usage : des pions amortisseurs à placer entre le coude du rayon et le flasque du moyeu. D'après le concepteur, Daniel Nageotte, ils apportent un gain par absorption des vibrations. Donc gain sur le rendement, le confort, l'adhérence.

Bref, le testeur que je connais perçoit une nette différence en faveur des pions amortisseurs. Affaire à suivre !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 914
  • Remerciements reçus 11
il y a 8 ans 3 mois #113254 par wwwfabien
Réponse de wwwfabien sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
Je confirme les premiers retours du pote qui teste les roues de route à disque avec les pions sont positifs.
Par contre il ne voit pas vraiment de gain au freinage qui aurait supposé un gain en adhérence

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2847
  • Remerciements reçus 69
il y a 8 ans 3 mois #113257 par Seb-@.
Réponse de Seb-@. sur le sujet Aux experts du gonflage en VTT
Peut-être parce que juger de l'adhérence à quelques % près n'est pas évident ? D'autant que les pions n'apporteront pas grand-chose voire rien sur une bonne route, mais seront plus convaincants sur un mauvais revêtement. Or, on a souvent tendance à prendre pour référence la meilleure adhérence.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.099 secondes
Propulsé par Kunena