Recherche Kunena

Mot-clé

Capteur de puissance pédalier , route ou VTT ?

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 0
il y a 6 ans 4 semaines #133753 par Crossman
Bonjour,

Dans le but de préparer au mieux ma saison 2017, j'aimerais effectuer des entraînements un peu plus "carrés" avec un coach et des planifications plus précises. Ayant un boulot à plein temps, et donc peu de temps à consacrer à mon entrainement, je voulais m'équiper d'un capteur de puissance (pédalier) histoire d'être plus efficace.
Je pratique le VTT XCO en compétition, avec l'envi de vraiment progresser. Le vélo de route, uniquement en entrainement, très peu (voir pas) de course.

La question est : Quel vélo dois-je équiper du capteur de puissance ? (ne me dites pas les 2, :icon_tongue )
J'ai l'impression que la plupart des VTTistes qui en possèdent un, c''est sur un vélo de route... (seulement parce qu'il est moins cher ?)

Merci d'avance,

Bonne soirée

Pierre

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10506
  • Remerciements reçus 923
il y a 6 ans 4 semaines #133758 par jfd_
Afin d'avoir la meilleure efficience dans l'utilisation d'un tel équipement, la question ne se pose pas. C'est sur le biclou de route qu'il te faut monter ce capteur. En effet, par exemple, ce n'est qu'en route que tu pourras faire des exercices programmés et permettre à la personne qui te suivra d'analyser correctement les données collectées. En VTT, le terrain intervient très fortement : tu ne peux pas faire quelque chose de vraiment structuré. Ceci fait que les données sont nettement moins exploitables. Surtout que tu investis aussi dans un suivi. Donc...

Tous ceci, sauf à faire tous les entrainements en VTT sur route et laisser ton biclou de route prendre la poussière. Mais vu que tu as les deux machines...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 114
  • Remerciements reçus 12
il y a 6 ans 4 semaines #133760 par birdie
C'est marrant, j'aurais dit naïvement exactement l'inverse. C'est parce que le terrain en VTT est très variable et de difficulté difficilement appréciable qu'un capteur de puissance s'impose pour quantifier et programmer l'effort alors que sur la route, on peut plus s'en sortir sans. J'ai un capteur sur mon vélo route que j'utilise à fond pour mon entraînement. J'avoue qu'il me manque quand je passe sur mon VTT. Je serais très curieux de connaître mes W dans les différents types de chemin.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 98
  • Remerciements reçus 16
il y a 6 ans 4 semaines #133774 par Llloic
Je me suis justement posé la même question en début de saison 2016 quand j'ai voulu m'équiper d'un capteur de puissance : VTT ou route, et quel modèle ? Pour situer ma pratique, comme toi je roule avec le route uniquement pour l'entrainement et jamais en course. Je réserve les courses au VTT plutôt au format XC Marathon.

Après pas mal d'hésitation j'ai décidé d'équiper mon VTT et avec une saison quasiment de recul je ne regrette pas :
- j'ai pu utiliser mon capteur de puissance à l'entrainement sans problème, par contre j'ai dû modifier ma façon de rouler. Je n'utilise le route plus que sur le home trainer pour ainsi dire ... Je fais mes séances avec le VTT sur route quand je dois tenir des puissances cibles précises, jfd_ a raison, en réelle utilisation tout terrain il est assez difficile de tenir une puissance donnée.
- le capteur m'a été utile sur des courses XC Marathon dans les longues montées roulantes : Grand Raid, MB Race, Roc des Alpes, par exemple, j'ai pu l'exploiter. Quand tu alignes 700/1000m de D+ sur un chemin 4x4 en montagne qui est généralement roulant, la lecture est suffisamment stable pour se caler dans un intervalle de puissance donné. Là à mon avis on arrive à l'utiliser comme sur route, avec les mêmes bénéfices (éviter de partir trop fort en bas et de se cramer par exemple).
- pour les quelques courses au format XCO que j'ai faite, là par contre la lecture de la puissance en direct n'apporte pas grand-chose. Le rythme étant plus soutenu et le pilotage plus présent, il n'y a déjà pas vraiment le temps de fixer le compteur. En analyse post race ça peut être utile de regarder les puissances développées pour reproduire des schémas à l'entrainement, mais même là ce n'est pas toujours évident : les nombreux changements de rythme, de relief, etc ... font que la courbe de puissance est vraiment difficile à "lire".

Pour les capteurs de puissance VTT, il faut aussi prendre en compte le fait que le choix est plus restreint que sur route. Perso j'ai pris un Rotor Rex 1.2 Inpower :
- le capteur en lui-même est dans l'axe du pédalier, donc relativement protégé, seule la partie antenne pour l'ANT+ est à l'extérieur en tête de manivelle. Pour moi il me semble que c'est une des intégrations les mieux pensées pour le VTT, avec un capteur beaucoup moins exposé en cas de chute.
- d'après Rotor il mesure la puissance de façon correcte même avec des plateaux ovales, ce que j'utilise.
- l'inconvénient c'est que la mesure se fait sur une jambe. Pour quasi le même prix il est clair que sur route tu peux avoir un capteur avec mesure sur les deux jambes.
- après une saison RàS : pile toujours pas changée (environ 250h à ce jour je dirais), mesures qui me semblent répétables d'une sortie sur l'autre. Il m'est juste arrivé par 2 fois de perdre la communication avec le Garmin Edge 810, sans savoir lequel des deux a déconné. Un redémarrage du Garmin, et c'était reparti.

Voilà pour mon feedback, en espérant que ça puisse te donner des pistes dans ton choix ;-)

VTT XC Blog : ma pratique du VTT Cross Country, avec des récits de course, des conseils pour progresser, des tutoriels, etc...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10506
  • Remerciements reçus 923
il y a 6 ans 4 semaines #133775 par jfd_

C'est marrant, j'aurais dit naïvement exactement l'inverse. C'est parce que le terrain en VTT est très variable et de difficulté difficilement appréciable qu'un capteur de puissance s'impose pour quantifier et programmer l'effort alors que sur la route, on peut plus s'en sortir sans. J'ai un capteur sur mon vélo route que j'utilise à fond pour mon entraînement. J'avoue qu'il me manque quand je passe sur mon VTT. Je serais très curieux de connaître mes W dans les différents types de chemin.

Oui, il te manque : mais ne serait-ce pas un début d'intoxication à la technologie? ;-) Parce que mis à par savoir que j'ai sorti tant de W sur ce passage, en terme d'efficacité vis à vis de l’entrainement, ben, tu n'en tireras pas grand chose de réel. L'expérience de Llloic montre bien ce "problème". Et les mesures à prendre en terme d’entrainement si tu optes pour l'équipement du VTT.

@Llloic : Les montées VTT indiquées sont "moyennement du VTT" quand même (je pense à la montée du Mandelon au GR qui se fait essentiellement sur route) : cela reste roulant comme terrain. Et donc là, on peut tout à fait comprendre l'exploitation que tu en donnes. Mais pour moi, dans ce genre de passage, la Fc reste un bon capteur vu que sur des montées longues, la cinétique cardiaque ne joue que peu.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10258
  • Remerciements reçus 841
il y a 6 ans 4 semaines #133780 par albator83
Même avis : j'ai fait quelques raids VTT, et je ne vois vraiment pas comment gérer le truc aux watts... contrairement à la route.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3619
  • Remerciements reçus 499
il y a 6 ans 4 semaines #133783 par teamdindon
J'ai déjà eu l'occasion d'en discuter avec Pierre qui connait mon avis ;-) Je le remets ici pour alimenter la discussion.

Pour quelqu'un qui court uniquement en VTT, je pense que c'est le VTT qu'il faut équiper s'il on ne peut s'offrir qu'un seul capteur de puissance.
Ça va permettre notamment de faire de l'analyse post-course qui, même s'il elle n'est pas évidente à faire, peut apporter beaucoup en terme de connaissance des points forts/points faibles et surtout cibler plus finement les niveaux d'intensité/temps de soutien à travailler.
Sur du XC Marathon, je pense que le visu de la puissance en direct est un gros plus sur la gestion des montées. Ce n'est par contre pas exploitable sur du XCO.

Après, ça veut dire qu'on organise ses séances d’entrainement de façon complètement différente et que les séances d'intensité se font sur le VTT, quitte à aller les faire sur route ou piste roulante. Idem pour les séances spécifiques sur home-trainer. Je trouve d’ailleurs qu'il n'est pas idiot pour un spécialiste du VTT de travailler les hauts niveau d'intensité sur un VTT. Ça va être beaucoup plus proche de ce qui se passe en course en terme de position et de braquet/cadence/pattern de pédalage.
Le vélo de route ne sert ensuite que pour les séance de récup' ou pour le volume (et le système de zones cardiaques de Joe Friel suffit amplement à mon sens : home.trainingpeaks.com/blog/article/joe-friel-s-...ide-to-setting-zones)

Ça c'est pour la théorie, maintenant en pratique (et qui à mon avis explique pourquoi beaucoup de VTTistes ont un capteur de puissance sur leur vélo de route), il s'avère que le matériel disponible sur le marché est assez maigre :
- Stages, 4iiii et Rotor proposent uniquement des capteurs avec mesure sur une seule jambe (et les Rotor sont en axe de 30 qui ne passent pas sur le vélo de Pierre sans sacrifier la fiabilité des roulements)
- en capteur sur l'étoile, il y a Power2max (attention à l'écrêtage de ses mesures qui peut poser problème à VTT où il y a une forte variabilité de la puissance), SRM (hors de prix et quasi-impossible de trouver un capteur VTT d'occasion) et Quarq. Tous ont en commun de proposer un entraxe 104 (le capteur dans l'étoile prend de la place) qui rend impossible le montage d'un plateau de moins de 32 dents, ce qui peut poser problème. De mémoire, il me semble que les lignes de chaîne proposées ne sont pas géniales.

De plus, vu les conditions qu'on rencontre parfois à VTT, ça peut chagriner d'aller mettre 1000 € d'électronique dans la bouillasse (même si par exemple le Quarq est certifié IPX7). Au même titre, les capteur proéminents comme le 4iiii ou la Stages peuvent potentiellement prendre très cher dans la caillasse.

Et n'a pas encore abordé le problème de la précision et reproductibilité des mesures :P
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Charly42

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 931
  • Remerciements reçus 127
il y a 6 ans 4 semaines - il y a 6 ans 4 semaines #133785 par david38
Et les moyeux powertap (ex: powertap.fr/capteur-de-puissance/875-powertap-g3...e-9780471117094.html)? Qu'est-ce que ça donne en VTT?

Région Grenobloise
Dernière édition: il y a 6 ans 4 semaines par david38.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7
  • Remerciements reçus 0
il y a 6 ans 4 semaines #133786 par ac068901
Perso, j'utilise un PowerTap en VTT depuis 2 ans et j'en suis très satisfait (sauf du poids...)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3619
  • Remerciements reçus 499
il y a 6 ans 4 semaines - il y a 6 ans 4 semaines #133787 par teamdindon

Et les moyeux powertap (ex: powertap.fr/capteur-de-puissance/875-powertap-g3...e-9780471117094.html)? Qu'est-ce que ça donne en VTT?


J'avais écarté l'option vu que le sujet était axé capteur dans le pédalier.

Les gros inconvénients que j'y vois connaissant l'équivalent route :
- la très mauvaise étanchéité des moyeux Powertap : il faut tout ouvrir pour faire sécher lorsque ça a pris la flotte
- pas de corps de roue-libre XD disponible
- format de disque spécifique (quoique ça on peut s'en accommoder)
- on est lié à une roue
- les roulements sont vraiment riquiqui et s'usent très vite


Ceci dit, si je devais m'équiper, c'est une option que je considèrerais sérieusement car un capteur dans le pédalier avec entraxe 104 ne me conviendra pas et je n'utilise pas de corps de roue-libre XD.
Dernière édition: il y a 6 ans 4 semaines par teamdindon.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 931
  • Remerciements reçus 127
il y a 6 ans 4 semaines #133788 par david38

Et les moyeux powertap (ex: powertap.fr/capteur-de-puissance/875-powertap-g3...e-9780471117094.html)? Qu'est-ce que ça donne en VTT?


J'avais écarté l'option vu que le sujet était axé capteur dans le pédalier.

Les gros inconvénients que j'y vois connaissant l'équivalent route :
- la très mauvaise étanchéité des moyeux Powertap : il faut tout ouvrir pour faire sécher lorsque ça a pris la flotte
- pas de corps de roue-libre XD disponible
- format de disque spécifique (quoique ça on peut s'en accommoder)
- on est lié à une roue
- les roulements sont vraiment riquiqui et s'usent très vite


Ceci dit, si je devais m'équiper, c'est une option que je considèrerais sérieusement car un capteur dans le pédalier avec entraxe 104 ne me conviendra pas et je n'utilise pas de corps de roue-libre XD.


Merci!

Région Grenobloise

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2840
  • Remerciements reçus 68
il y a 6 ans 4 semaines #133789 par Seb-@.
Pour ce qui est du capteur et du traitement je ne sais pas ce qu'il vaut, mais côté géométrie le moyeu Powertap est franchement mal fichu. Monter une roue décente avec une géométrie aussi mauvaise, c'est très compliqué. Jante asymétrique fortement recommandée...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6341
  • Remerciements reçus 658
il y a 6 ans 4 semaines - il y a 6 ans 4 semaines #133796 par lebad

J'ai déjà eu l'occasion d'en discuter avec Pierre qui connait mon avis ;-) Je le remets ici pour alimenter la discussion.

...
...

Merci et je suis d'accord avec toi.
Pour ma part, vous le savez, c'est sur mon route et ma pratique c'est environ 50/50%.

Je tiens juste à souligner ce qui me parait être un point clé : il faut habiter dans un coin où ça s'y prête bien !
Par exemple, à Grenoble, on fait très facilement des montées pas trop "chahutées" de 10 à 90 minutes, le top pour s'entrainer avec le capteur. Ensuite descente technique... On peut aussi, bien sûr, trouver des montées irrégulières pour voir ce que donne le capteur et rouler sur des montées plus réalistes.

Contre-exemple, où j'habite maintenant. Je peux trouver des longues montées qui vont très bien mais elles sont un poil trop loin de chez moi pour un usage quotidien (vers le Pilat). Les sentiers de proximité sont tout sauf réguliers. Le capteur, surtout pour un premier achat me paraitrait très inadapté (à moins de trouver une occase en or pour compléter un capteur route, bien sûr !).
Et du coup, je fais aussi des entrainements à toutes intensités en VTT, mais c'est un peu plus au feeling (quoique je me connais très très bien maintenant). Je crois qu'au final c'est très bénéfique aussi car je travaille d'une manière plus proche de ce qui se passe en course. Et ça complète bien les entrainements "bien carrés" sur route.

Dernier point, je rajouterais aussi que pour du XC marathon, ça me parait vraiment une très bonne option. Pour du XCO, bof bof.
Dernière édition: il y a 6 ans 4 semaines par lebad.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • skippy
  • Portrait de skippy
  • Visiteur
  • Visiteur
il y a 6 ans 4 semaines #133812 par skippy
Réponse de skippy sur le sujet Capteur de puissance pédalier , route ou VTT ?

J'ai déjà eu l'occasion d'en discuter avec Pierre qui connait mon avis ;-) Je le remets ici pour alimenter la discussion.

...
...

Merci et je suis d'accord avec toi.
Pour ma part, vous le savez, c'est sur mon route et ma pratique c'est environ 50/50%.

Je tiens juste à souligner ce qui me parait être un point clé : il faut habiter dans un coin où ça s'y prête bien !
Par exemple, à Grenoble, on fait très facilement des montées pas trop "chahutées" de 10 à 90 minutes, le top pour s'entrainer avec le capteur. Ensuite descente technique... On peut aussi, bien sûr, trouver des montées irrégulières pour voir ce que donne le capteur et rouler sur des montées plus réalistes.

Contre-exemple, où j'habite maintenant. Je peux trouver des longues montées qui vont très bien mais elles sont un poil trop loin de chez moi pour un usage quotidien (vers le Pilat). Les sentiers de proximité sont tout sauf réguliers. Le capteur, surtout pour un premier achat me paraitrait très inadapté (à moins de trouver une occase en or pour compléter un capteur route, bien sûr !).
Et du coup, je fais aussi des entrainements à toutes intensités en VTT, mais c'est un peu plus au feeling (quoique je me connais très très bien maintenant). Je crois qu'au final c'est très bénéfique aussi car je travaille d'une manière plus proche de ce qui se passe en course. Et ça complète bien les entrainements "bien carrés" sur route.

Dernier point, je rajouterais aussi que pour du XC marathon, ça me parait vraiment une très bonne option. Pour du XCO, bof bof.


Pour du XCO c'est surtout l'analyse après course qui est riche en enseignement est très utilisé par les coach pour reproduire les intensités ou les "non intensitéS" à l'entraînement (dixit Mickael Bouget).
Une découverte que j'ai faite avec l'expérience est que le capteur en course est une mine d'information majeure pour l'entraînement. Pour préparé un objectif il y a les qualités requises par l'objectif (cyclocross, route, CLM, cyclo,XCO) et pour prioriser les qualités à travailler du coureur (FTP,PMA, lactique, CP40 etc ...).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 0
il y a 6 ans 4 semaines #133817 par Crossman
Merci à tous pour vos réponses constructives. Même au sein d'une communautés "experte en entrainement" il n'y a pas de réponse unanime. :/

En course XCO, je n'ai vraiment pas le temps de regarder mon compteur, ce serait uniquement pour l'analyse de données.

@Lebad : j'habite sur Lyon, au pied des monts d'Or. Il y a des bosses très roulantes et assez longues (jusqu'à 20'), les descentes sont plutôt techniques. Sachant que mon planning ne me permettra pas de faire des sorties de plus d'1h30 en semaine !

Question technique, j'adore rouler en VTT et ce, quelques soit les conditions, avec une petites préférence pour la boue (normalement étanche!) Mais malheureusement, je trouve peu de retour sur le Quarq XX1 (peu d'amateur doivent le posséder, et les PRO ne se soucient guère de la durabilité dans le temps). Quand est-il lorsqu'il y a un (mauvais) appuie sur la manivelle droite (touche un rocher un peu fort) ? cela pourrait-il nuire au bon fonctionnement du capteur ?

Hormis ce soucis de résistance au chocs, intempéries, j'aurais une petite préférence pour le capteur VTT . Gros avantage, ça me permettrai de rouler davantage en VTT :)

Si je résume :
Capteur Route :
+ Analyse plus facile car ascension plus régulière (mais pas forcément très représentative d'un "chemin")
+ Moins cher
- Vélo non utilisé en course (braquets différents)
....

Capteur VTT :

+ Position / braquet identiques à ce utilisés en course
+ Analyse post course. => l'entrainement peu être moduler en fonction des résultats obtenus
- Davantage exposé (intempéries/pierres/eau/boue/...)
- Plus cher
...


:lunettes:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 0
il y a 5 ans 9 mois #135877 par Crossman
Enfin là ! :whistle:

Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6341
  • Remerciements reçus 658
il y a 5 ans 9 mois #135878 par lebad
Ohohohoh :good:
Je suis curieux de voir les données sur nos courses VTT, tu en montreras un peu, hein ?

Amuse toi bien....

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7186
  • Remerciements reçus 351
il y a 5 ans 9 mois #135898 par Charly42
Wahouuu. ... Bon ça. ... moi aussi suis pressé de voir des données

à bloc!!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 42
  • Remerciements reçus 0
il y a 5 ans 9 mois #135902 par Crossman

Ohohohoh :good:
Je suis curieux de voir les données sur nos courses VTT, tu en montreras un peu, hein ?

Lol, pas sûr que ce soit bien beau à voir... :pafmur:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 7186
  • Remerciements reçus 351
il y a 5 ans 9 mois #135904 par Charly42

Ohohohoh :good:
Je suis curieux de voir les données sur nos courses VTT, tu en montreras un peu, hein ?

Lol, pas sûr que ce soit bien beau à voir... :pafmur:


Tu roules en Rhône alpes je crois en plus?

à bloc!!!

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.164 secondes
Propulsé par Kunena