• Banniere_1.jpg

Le Tour s’élancera de la principauté de Monaco le 4 juillet prochain pour une édition pleine de promesses. Un beau parcours, un « nettoyage » des casseroles, une course ouverte, seront-ils suffisants pour nous faire vivre une édition 2009 quasi parfaite ?

Les bons ingrédients

Tous les ingrédients sont présents pour que la fête soit totale.

Le parcours est prestigieux. Il démarre à Monaco sur le circuit de F1 par un CLM extrêmement exigeant. La côte de Ste dévote est un véritable mur à escalader. Les Pyrénées et les Alpes passeront par des cols mythiques. Le CLM par équipes sur Montpellier, court mais tortueux, s’annonce exigeant. Enfin, Le Mont Ventoux sera escaladé la veille de l’arrivée sur les Champs Elysées et sera le juge de paix.

Les coureurs à la moralité suspecte ont été écartés. BOONEN qui aime trop la cocaïne et VALVERDE, impliqué ou pas dans l’affaire Puerto ne peut aller en Italie (absurdité juridique), seront absents.

Enfin, la course reste assez ouverte. Aucun des nombreux prétendants à la victoire finale n’a pris l’ascendant sur les autres lors des courses préparatoires.

Une approche du tour différente

Signe d’un changement d’époque (?), les coureurs ont accumulé beaucoup plus de jours de course que les années précédents. De plus, tous les leaders ont gagné cette saison. CONTADOR, MENCHOV, SASTRE, EVANS ont déjà brillé. Contrairement à 2008, le Giro en mai puis le Dauphiné ont été plus qu’une simple préparation en vue du Tour.

EVANS a montré des qualités de rouleur fantastique mais aussi de diesel en montagne. De plus, la faiblesse de son équipe est un handicap pour lui.

CONTADOR a paru un peu en retrait sur le Dauphiné, incapable d’accélérer en côte. Par contre, son équipe paraît être la meilleure au monde avec une star médiatique: ARMSTRONG.

MENCHOV a démontré une puissance et une sérénité sur le Giro. Aura-t-il bien négocié l’entre Giro-Tour ?

SASTRE a été le trouble fête sur le tour d’Italie mais n’a pas convaincu dans les CLM.

Les jeunes coureurs ont également montré de quoi ils sont capables. GESINK, Luis Léon SANCHEZ, les frères SCHLECK joueront les troubles fêtes.

Confirmation ou éclosion ?

2009 sera-t-elle l’année de la confirmation des talents ou bien sera-t-elle l’année du renouveau avec la monté en puissance des tout jeunes coureurs ?

Ne boudons pas notre plaisir, le Tour 2009 s’annonce follement passionnant  !!!

Christophe Machado - Rédacteur VO² Cycling

 

La démocratisation (relative) des capteurs de puissance font que de plus en plus de cyclistes se tournent vers ce concept. L’approche traditionnelle avec des zones d'e

...

TRISTE NOUVELLE Frown

 

L'échantillon B confirme la présence d'EPO chez Patrick Blanc membre de l'équipe de France de ski alpinisme. Cette nouvelle affecte tout le ski alpinis

...

le nouveau n° de Cyclo passion propose un dossier confort selle et guidoline assez untéressant

en collaboration avec V blondeau, un large panel de selles est p

...

Le carnet d'entraînement est l'outil indispensable de la performance. Après chaque sortie, prenez 5 minutes pour consigner tous les paramètres de votre séance. Trop de com

...

voilà les premières infos concernant une nouvelle gébnération de capteur de puissance, qui, dans l'optique ou les travaux débouchent sur une fiabilisation suivi d'une commercialisation, amèn

...

un mode cuisson qui m'a interpellé, j'ai découvert cela sur télématin il y a quelques jours, voilà pourquoi Jean-Philippe Derenne à mis en oeuvre cela, et je

...