Recherche Kunena

Mot-clé

Elles sont arrivées, toutes neuves, plus chères !!

  • Messages : 5331
  • Remerciements reçus 930
il y a 1 an 4 jours - il y a 1 an 4 jours #172597 par gillesF78

Me concernant, le certificat médical n'a jamais été un frein pour prendre une licence.

Par contre, le prix des licences, un peu plus... Quand on voit comment est utilisé l'argent des licences dans les fédérations, ça peut agacer un peu...

Maintenant, comme je peux me passer de licence, je préfère faire des dons à une association sportive, que donner de l'argent à la fédé ;-)


Quand on a peu de contraintes (familiale, professionnelles), ce n'est pas un problème, mais attends que Paul aille à l'école avec ses petits frères et soeurs et tu verras que ça peut vite devenir un frein : il faut vite être très organisé pour gérer les divers agendas (horaires du médecin, des enfants et des parents) :pafmur: . Heureusement, la prise de rendez-vous via internet aide :good: .

De plus, pour la très grande majorité des enfants (voire des adultes...), qu'est-ce que ce certificat médical apporte? Il y a quelques années, un certificat médical été demandé pour jouer aux échecs en compétition! Ca n'a duré que un an ou deux, mais ce fut délicat à expliquer aux parents et aux médecins... A mettre en rapport avec le coût (en argent et en temps) pour la société.


C'est une décision qui arrange le gouvernement qui fera des économies sur les dépenses de santé, car c'est systématiquement remboursé au titre d'un motif de santé autre (on va voir son médecin pour un problème de sommeil par exemple, et on lui demande en même temps de signer le "CNCI").

Un médecin grenoblois que presque tout le monde ici connait (par strava ou sur les routes) a soutenu sa thèse sur le sujet en 2017 :
La consultation pour le certificat de non contre-indication à la pratique du sport : analyse qualitative des représentations qu’en ont les patients / Alice Guyon et Théotime Ronflet ; sous la direction de Stéphane Doutreleau
Lien web et PDF

Extrait de la conclusion :

Nos résultats permettent :
- De faire un état des lieux de l’expérience personnelle des patients, mettant en évidence des motifs de consultation variables, un contenu hétérogène non protocolisé, un manque de prévention, des examens complémentaires et un recours aux spécialistes mal formalisés, un remboursement de la consultation systématique et une perception autant positive (fiable et complet) que négative (surbooké, peu compétent et impliqué) du praticien responsable.
- De mesurer l’intérêt des patients pour cette consultation. Bien qu’ayant un rôle préventif, elle apparaît souvent comme une formalité administrative ou de l’argent facile pour le médecin, parfois sans but clairement défini.
- De dégager des solutions pour améliorer nos pratiques : créer et utiliser des protocoles, organiser une consultation dédiée et personnalisée, axer l’entretien sur la prévention, autonomiser le patient, promouvoir la formation des médecins généralistes et valoriser la consultation, voire la déléguer à d’autres professionnels de santé.


==> 4 ans après ces travaux, on voit la tendance : aucune avancée de protocole pour améliorer le CNCI lorsqu'il est nécessaire, par contre une grande avancée pour le supprimer là où il n'est pas nécessaire (ça permet des économies et tant mieux).

Donc bof... j'aurais préféré que le gouvernement ne se contente pas de supprimer le CNCI pour les gamins (facile), mais donne plus de moyens médicaux (plus de médecins, kiné, revalorisation des actes et amélioration des pratiques). C'est toujours un nivellement par le bas, jamais par le haut.

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 1 an 4 jours par gillesF78.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 873
  • Remerciements reçus 106
il y a 1 an 4 jours #172605 par david38
Gilles,

Mon médecin est de plus en plus réticent à signer ces certificats médicaux, surtout quand je vais le voir pour un problème de santé quelconque et que je lui demande en même temps de signer le "CNCI" à la fin de la consultation... Et si c'est pour le faire à la va-vite, autant ne rien faire...

D'autre part, ce n'est pas parce que c'est remboursé systématiquement que c'est gratuit, ce sont nos cotisations sociales (donc nous) qui payons et, à titre perso, je préfèrerai qu'elles soient utilisées à autre chose car je ne vois pas le rapport coût/bénéfice pencher en faveur du bénéfice pour la société de ces certificats chez les enfants (voire chez les moins de 50 ans sans pathologie identifiée). Là, je trouve que c'est une bonne décision de notre gouvernement pour mieux utiliser nos sous.

A+,

David.

Région Grenobloise

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5331
  • Remerciements reçus 930
il y a 1 an 4 jours #172612 par gillesF78
Page 30 du pdf de la thèse :

Axer l’entretien sur la prévention

Selon le COFEMER, un des buts de la CNCI est de donner des conseils de prévention des blessures, de
récupération, de nutrition, de lutte contre le dopage (prévention, information, éducation).
Dans le travail de Roussel, 60.3% des médecins généralistes interrogés déclarent qu’un des buts de la
VNCI est de voir une partie de la population qui consulte peu
.
Ladougne va plus loin en montrant que les médecins généralistes interrogés sont favorables à la
création d’une consultation dédiée à la prévention afin de valider l’aptitude au sport mais aussi en
terme de santé publique
.


Le cnci sert aussi à prévenir des risques de blessure, à vérifier la récupération, la nutrition, prévenir le dopage...
C'est d'autant plus important pour les jeunes.

Donc non, je ne pense pas qu'il soit judicieux de le réserver à la population que tu décris...

Région Grenobloise, GillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 638
  • Remerciements reçus 94
il y a 1 an 3 jours - il y a 1 an 3 jours #172647 par sandatos

risques de blessure, à vérifier la récupération, la nutrition, prévenir le dopage


j'ai jamais discuté de ça lors de mes... aller 20 derniers CNCI...

Perso c'était toujours un coup de tension/rythme cardique, puis 30 flexions et re-tension/rythme cardiaque, et des questions bateau genre est-ce que vous avez des douleurs à l'effort ect...
J'ai eu une fois sur 20 un électrocardiogramme (avec 3 électrodes..).

Vaudrait mieux faire le truc sérieusement, une fois tous les 10 ans, avec cardiologue et test à l'effort sérieux.

Pour recoller au sujet, sacrée augmentation en 2021 :blink:

Prix licence Pass'
2021 69
2020 56
2019 56
2018 55
2017 54
2016 49
2015 48
2014 43
2013 42
2012 38
2011 35
2010 34
2009 32

Soit 116 % d'augmentation en 12 ans.
101 % en comptant l'inflation.
Dont 13 euros d'assurance.
Dernière édition: il y a 1 an 3 jours par sandatos.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6322
  • Remerciements reçus 769
il y a 1 an 3 jours #172649 par stam
La prévention du dopage n'est clairement pas le rôle des médecins. C'est comme si on leur confiait la prévention de l'alcoolisme... jamais une chaudière n'ira se confier à son médecin, et jamais un jeune qui doute ne prendra conseil auprès de son toubib.
Quant au reste... il m'est arrivé d'aller chez mon doc avec des blessures, de repartir avec des ordonnances d'imagerie médicale et de kiné, et à la fin de la consultation de lui demander de signer là, en bas de la feuille, le papier pour prendre la licence, sans savoir si je serais sur pied avant 6 mois pour faire une compét'... :petard:
Accessoirement, pour mes 40 ans il a profité de cette discussion pour me prescrire un test d'effort complet et bien réalisé.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6300
  • Remerciements reçus 632
il y a 1 an 3 jours #172650 par lebad

risques de blessure, à vérifier la récupération, la nutrition, prévenir le dopage

Selon moi, tout ça relève justement de la compétence, et surtout du devoir, des clubs !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3575
  • Remerciements reçus 481
il y a 1 an 3 jours #172654 par teamdindon

risques de blessure, à vérifier la récupération, la nutrition, prévenir le dopage

Selon moi, tout ça relève justement de la compétence, et surtout du devoir, des clubs !


C'est en tous cas au programme de formation des cadres fédéraux.
Après, c'est déjà compliqué de trouver des volontaires dans les clubs pour suivre ces formations et ensuite assurer ces missions auprès des jeunes, alors ça me semble illusoire que ça puisse être faisable pour des adultes, hors filières de haut niveau.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 1540
  • Remerciements reçus 230
il y a 1 an 3 jours #172655 par Christoph3
Ne pas oublier que des compétitions sont ouvertes aux non licenciés (cyclosportive, grimpée).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.110 secondes
Propulsé par Kunena