Index de l'article

11. La puissance sur Home-trainer ?

Nombreux sont ceux qui remplacent les entraînements sur route par du home-trainer, surtout l’hiver. Et bien sûr, le capteur de puissance est un excellent outil pour s’assurer des séances de qualité. Selon Ivan Borcard, « sur la route, l’énergie cinétique provoquée par le déplacement du cycliste est très importante. Si on pédale si rond et si efficacement, c’est grâce à cette énergie emmagasinée. Les points morts, les phases de relâchement, les changements de vitesse et de terrains sont lissés par cette énorme énergie stockée. Sur un home-trainer, la vitesse de déplacement est nulle. Le rendement tombe lorsque le système manque d’inertie. Il n’est donc pas étonnant de constater une différence significative de puissance sur un home-trainer (à la baisse), pour une même intensité d’effort ressentie. »

Fichier PowerPoint PTG3 POWE2MAX

Ce soir il pleuvait alors je pars pour un exercice POWER 5 x (30’’ Sprint 30’’ Récup 2' Force 2' PMA récup 2’30’’ ). Après 3 séries sur HT une éclaircie se dessine j’en profite pour terminer les 2 dernières séries sur une montée douce de 4% !

La différence de puissance développée est juste colossale. Bon OK j’ai pas un HT top et j’avais derrière ma roues PT G3 avec boyaux. Pas évident d’éviter les glissements etc ..Merci à Guillaume Judas de nous avoir consulté pour cette étude sur les capteurs de puissance ;-)

 

Article Velo Magazine mars 2014

(source Vélo Magazine N° 517 mars 2014)