Index de l'article

12. Quid de la puissance et du terrain ?

Selon que l'on roule à 40 km/h sur le plat ou à 13 km/h dans du 15% quid de la puissance ? L'énergie à fournir n'est pas la même du tout.

Il est intuitif ou connu que selon le terrain les cyclistes sont plus ou moins à l'aise. Il y a les grimpeurs qui volent des que la route s'élève et les rouleurs qui peuvent rouler à 50 km/ sur le plat. En grande partie cela est du au moteur et à la faculté de passer de la puissance en force à faible cadence ou à passer la puissance en un éclair à 100 tours par minutes. La morphologie du coureur et le type de fibres rapides (FT), lentes (ST)  dans  les jambes expliquent en grande partie si le cycliste est du type bleu ou vert  (Voir schéma ci-dessous).

Quelles composantes aérodynamique, gravité ou frottements sont mises à contribution ?