• Banniere_1.jpg

Quand le baron Allemand (en 1817) « Karl Von Drais » créé un engin, permettant de se déplacer plus rapidement à la force des jambes, tout en pouvant poser son postérieur sur un support reliant les deux roues, il ne se doute pas que près de 200 ans après un engin, semblable à son invention baptisée « Draisienne », et fabriqué par un compagnon du Tour de France, serait le premier deux roues classé à l’inventaire des monuments Historiques » d’autant plus que les gens utilisant ces machines passent pour des farfelus, des originaux .

Mr Alexandre Urbain originaire dOnzain dans le Loir et Cher, a conçu cette « draisienne » en temps que chef d’œuvre de fin de compagnonnage.

La particularité de cette magnifique pièce réside dans le fait que la proue est ornée d’une tête de cheval sculptée et également par le nombre de rayons de la roue arrière.

Cet ancêtre de notre vélocipède est resté accroché dans le grenier familial pendant 170 ans, jusqu'à ce que Claude Reynaud, le conservateur du musée de la moto et du vélo de Donazan (30) en fasse l’acquisition au cours d’une vente aux enchères.

La mesure de classement aux monuments historiques permets d'interdire la vente à l'étranger, oblige à une autorisation du ministère de la culture pour toute intervention sur l'objet ou pour sa vente en France

Mr Reynaud explique que cette draisienne est la seule dont l’histoire est connue, et il faut savoir qu’il ne reste en France qu’une quinzaine de « Draisienne » dont 7 sont dans ce musée et d’autres au Musée Malarte en région Lyonnaise.

Le château du Bosc ou demeure la draisienne d’Urbain Alexandre, recèle de nombreux trésors , comme le vélocipède ayant appartenu à Yves Montand fabriqué en en 1869 par les frères Olivier à l’attention d’un marquis, le plus grand « grand bi » du monde qui avait été présenté à l’expo universelle de Paris en 1878, ainsi que des pièces uniques retraçant l’histoire du deux roues sans moteur en passant pat l’apparition de la chaine, la naissance de la roue libre, la mise en place des suspensions etc…

Vous pouvez aller découvrir cette pièce unique au musée du vélo et de la moto à Domazan.

toutes infos ici http://www.musee-velo-moto.com/velo.htm

Nous vivons les huit jours les plus importants des classiques Flamandes. Bien qu’elle ait commencé début mars, la saison des flahutes atteint son apo...

Alors là je suis scié !!! La FFC n'arrive pas en tête de ce sondage.

L'UFOLEP arrive 1ère. Doit-on y voir un signe ? Un cha

...

/EXTRAIT D'UN MAIL RECU CE JOUR

Créée en 1973 par Pierre MARTIN et Jean-Marie RIFFARD, CORIMA S.A célèbre cette année 40 ans d’existence, 40 ans d’innovations.

CORIMA a fêté s

...