• Banniere_1.jpg

A mon Héros !!!

Cela me trottait dans la tête depuis quelques années. A chaque fois que je croise mon héros je me dis: "Il faudra que je l'interviewe un jour".

Ce matin j'ai craqué. Je le stoppe dans sa course d’un autre temps, intemporel ce gars il est (joda’s touch). Hiver comme été il arpente le bitume. Autour d'Evian le terrain est tout sauf plat. Imperturbable, quelque soit la météo: pluie, neige, vent, il court encore et encore. C'est un peu notre Forest Gump local.

Certes ce personnage emblématique ne porte pas les dernières tenues à la mode avec des matériaux high-tech. Il est du style multicouches bien épaisses à base de coton et de laine. Sa casquette d'un autre temps, toujours bien vissée sur sa tête a du en voir de toutes les couleurs. Signe d'un temps ou il devait envoyer des watts sur son vélo. Sa canne toujours à la main droite au cas où lui sert de balancier ou de garde fou. Il ne fera jamais la une des journaux où l'on voit des sois disant sportifs de haut niveau, qui pour certains ne véhiculent pas le dixième des valeurs de notre invité du jour. Il m'avoue faire environ 50 km par semaine. Un cardio, la fréquence cardiaque, la notion de seuil c'est du chinois pour lui. Mais il est confiant, la pile (son cœur) tourne comme une horloge: jamais de douleurs, d'arythmie ou d'essoufflement.

Sa vie ? Il n'a pas fait beaucoup d'étude, issu d'une famille pauvre pas les moyens de payer des études. Donc à 17 ans il deviendra le chauffeur officiel du funiculaire d'Evian. On sent encore un brin de fierté dans sa voie lorsqu'il évoque ce premier travail. Sa passion reste et restera le cyclisme. Mais après plusieurs accidents et la densification du trafic routier, il a troqué son vélo contre une paire de basket. Cela fait plus de quinze ans qu'il n'est pas remonté sur son vélo. Une vie sans sport c'est tout simplement inconcevable pour lui. Pourtant il en a connu des pépins: Infecté par le staphylocoque doré avec infections nosocomiales, plusieurs opérations du dos, etc. ...

Au fils des questions je lui parle de ma passion pour le sport, de l'admiration que je lui porte. Bien sûr Internet il ne connait pas du tout. J'essaie de lui faire comprendre que je m'occupe d'un espace qui regroupe des passionnés de sport, lieu de partage et d'échange sur notre pratique sportive: le cyclisme. Il m'avoue que quelque part sous les multiples couches de sa tenue se cache un maillot du temps ou il pratiquait la compétition: Un maillot de laine !!! L'idée me vient de l'inviter à la maison pour boire un coup et lui remettre un maillot VO² Cycling. Il m'a promis d'arborer ce maillot des que le temps sera plus clément.

Bon après 20 bonnes minutes à papoter ensemble, il est temps pour cet addict de la course à pied de reprendre la route. Je le regarde s'éloigner. Pour sûr je le recroiserai au détour d'un chemin très prochainement.

Ah oui ce personnage hors du commun, il s'appelle Maurice et il est né en 1926!!!

Chapeau bas Monsieur Maurice Bailly !!!

Ivan

PS: J'ai promis de lui imprimer l'article et des messages de sympathie des membres VO² Cycling. Je compte sur vous sur le forum Wink

voilà un point, oh combien ahurrissant, sur la saison cycliste de Olivier Buisson, ce rouleur Dauphinois qui n'en fini plus d'aligner kilométre et dénivelé positif au

...

Le 22 mai 1897, un tandem électrique Clerc et Pingault couvrait le kilomètre en 57 secondes 4/5e.

Une machine qui devait peser trés lourd avec se

...
HRV

Cela faisait un certain temps que ce sujet me titillait. Il semblerait que l'on puisse tirer beaucoup d'enseignement en "écoutant" son cœur !!!

  • Le HRV c'est q

...

 

 

 

La démocratisation (relative) des capteurs de puissance font que de pl

...

Des pièces "d'orfévreries" trés appréciés également outre atlantique, sont produites à La Fuye (37) Indre et LOire région Centre. Les experts de cette entreprise sont à

...