• Banniere_1.jpg

Le 22 mai 1897, un tandem électrique Clerc et Pingault couvrait le kilomètre en 57 secondes 4/5e.

Une machine qui devait peser trés lourd avec ses quatres batteries, son moteur et ses tubes (surement pas en alliage léger)

il n'y a apparement pas de systémes de freinage, par contre pour emmener l'engin, un grand balése prenait place à l'avant de la machine et un plus fluet devait servir de "mécanicien" en gérant l'arrivée de la puissance supplémentaire induite par les accus.

j'aperçois un double chaine sur la roue arrière (une de chaque coté, mais je ne sais comment cela fonctionnait.

une bizarrerie de plus qui nous rappelle que nos anciens avaient des idées aussi.

Voici les 6 méthodes que j'ai testé pour vous :


1. Énergie

Basé sur les données physiologiques de l'athlète (poids, taille, FCMAX, VO2MAX ...), certains cardi

...

Depuis la fin des années 1980 les variables physiologiques de référence pour l’évaluation de l’effort physique sont la consommation d’oxygène (VO2) et la fréquence cardiaque (FC). La pr

...

 

La démocratisation (relative) des capteurs de puissance font que de plus en plus de cyclistes se tournent vers ce concept. L’approche traditionnelle avec des zones d'e

...