Recherche Kunena

Mot-clé
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 2 semaines ago #154386

  • papipop
  • Portrait de papipop
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2369
  • Remerciements reçus 178
  • Karma: 13
cycloflamand écrit:
Vendredi aprem, avant d'attaquer notre carnaval local, j'ai fait PMA 16x(1'/1') sur le Turbomuin. Avec des récups à i1, çà passe bien, et les jambes étaient bonnes. Samedi j'ai roulé 1h sur l'heure du midi pour délier les jambes (mixé dans un bar toute la soirée de la veille). Dimanche et lundi : rien. Ce soir: 40' de HT avec 10x(1'/1') avec récups à i2 ce coup-ci. Malgré le fait que j'étais un peu plus bas sur les efforts à PMA (-15w/vendredi), le fait de récupérer à i2 entame plus le W' sur la courbe de charge de la sortie sous GC.

Pour une session "choc" de reprise, l'effet est garanti, et avec la fatigue cumulée sur ces 5 derniers jours (3 soirées de mix + installation/rangement matos + boulot lundi et mardi), 10 reps c'était ma limite haute :lazy:

J'ai finalisé mon inscription ufolep (manquait un p..... de certificat médical) ; la première course a eu lieu ce week end. Un petit 37km/h de moyenne en 3ème catégorie sur un circuit tout plat avec quelques virages serrés. C'est ma vitesse de croisière à i3, je suis dans les clous niveau préparation.

La moyenne horaire n'est qui'un très faible indicateur du niveau de difficulté d'une course.... Le plus compliqué n'est pas forcément le 37 de moyenne mais la répétition des relances au taquet sur 15/30" x fois par km ou les 3 ou 4' d’effort très soutenus suivis de de relâches régulières.... :whistle: :petard:
Dernière édition: 4 mois 1 semaine ago par jfd_.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 2 semaines ago #154387

  • stam
  • Portrait de stam
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 4467
  • Remerciements reçus 310
  • Karma: 25
C'est juste, rien n'est comparable sur le vélo : j'ai eu fait du 30-31km/h sur des sorties SST avec 1,5m de D+ / 100m, avec une puissance normalisée comparable à des coursettes courues à 35-36km/h avec 1m de D+ / 100m. Et les secondes me laissent un souvenir beaucoup plus "vif" que les premières.
Disons que si c'est sa vitesse de croisière, il a les moyens de rester au chaud sur le premier tiers de course, laisser les excités se cramer, puis placer une attaque où même en s'organisant, le peloton ne reviendra pas. Si ça marche, il le fera sur 2 courses, et ensuite plus personne ne roulera en début de course, gardant du jus pour prendre sa roue quand il voudra se faire la belle :petard: ...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 2 semaines ago #154398

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1604
  • Remerciements reçus 175
  • Karma: 1
Ou alors, si le comité est bien fait, il sera monté pour "supériorité manifeste" dès la première course.

Retour des vacances aux ski depuis dimanche. Lundi, 60 bornes avec Yannick avec quasiment une heure à I3 grâce aux 40 km/H de vent d'ouest de face. Aujourd'hui, 3h et 85 km avec Yannick et son club (Castelmayran), en mode course... 1/2h de plaisir avec 40 km/H de vent de cul au départ (et l'énorme plaisir d'avoir une vitesse supérieure aux dizaines des pulsations), puis 2h30 de prise de relais, où j'ai bien souffert... Ils ont tous au moins deux courses dans les pattes et un hiver bien plus studieux que le mien... Je suis rentré essoré au bord des crampes.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 2 semaines ago #154402

  • cycloflamand
  • Portrait de cycloflamand
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 53
  • Karma: 3
Circus écrit:
Ou alors, si le comité est bien fait, il sera monté pour "supériorité manifeste" dès la première course.
Le trésorier de notre club m'a glissé que je ne resterais pas longtemps en 3ème... Je préfère ne pas vendre la peau de mon cuissard avant de l'avoir usée...

Sinon ce soir j'avais peu de temps et je voulais bénéficier du décrassage PMA d'hier soir. J'ai donc fait un test PMA protocole FFC départ à 130w. Résultat : presque 430w sur le calculateur du HT, ce qui d'après mon calibrage avec les BePro donne un gros 420w. Cohérent, vu le CP5 en côte à 404wNP
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154405

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1604
  • Remerciements reçus 175
  • Karma: 1
cycloflamand écrit:
Circus écrit:
Ou alors, si le comité est bien fait, il sera monté pour "supériorité manifeste" dès la première course.
Le trésorier de notre club m'a glissé que je ne resterais pas longtemps en 3ème... Je préfère ne pas vendre la peau de mon cuissard avant de l'avoir usée...

Sinon ce soir j'avais peu de temps et je voulais bénéficier du décrassage PMA d'hier soir. J'ai donc fait un test PMA protocole FFC départ à 130w. Résultat : presque 430w sur le calculateur du HT, ce qui d'après mon calibrage avec les BePro donne un gros 420w. Cohérent, vu le CP5 en côte à 404wNP

En terme de chiffres de PPP, t'as clairement pas le niveau d'un 3è Ufo, t'es largement au-dessus. Normalement, même en courant très mal, tu seras dans la gagne à la fin car tu n'auras rien dépensé en puissance, tu auras roulé à I2/I3, à l'exception des relances, dans la course quand les autres seront une ou deux intensités au-dessus.
Avec ces valeurs, tu vas pouvoir :
- Suivre toutes les attaques et te retrouver dans la bonne.
- Combler le trou avec la bonne échappée si tu ne l'as pas prise.
- Sortir seul à quelques bornes de l'arrivée, ou faire le kilomètre.
- Si ça arrive au sprint, pouvoir rester dans les 5/10 premiers et jouer l'arrivée.

Tu vas pouvoir faire ce que tu veux par rapport à la très grande majorité du peloton des 3, même en te loupant, tu seras dans les premiers. Néanmoins, pense que des loustics comme toi, y en a parfois 4 ou 5 en début de saison... Notamment des gars qui ont bien plus de métiers de coursier et qui reprennent après 2 ou 3 saisons de coupure (on a des spécialistes dans le coin...). Ensuite, le reste du peloton n'est pas con, ils vont vite te repérer, y compris durant la première course, et surtout si tu cours de manière "visible". Et même si ce n'est que de la 3 Ufo, certains ne sont pas des manches et ne seront pas trop loin de toi en niveau, avec qui plus est un autre bagage empirique de compétiteur.

C'est toujours difficile de savoir comment faire à la première course, et de dire comment elle va se dérouler, mais je tablerais perso sur une première 1/2h ou les 3premiers quarts d'heure bien patients à laisser s'exciter tous les autres et à repérer qui fait quoi, en essayant de rester dans le premier tiers du peloton, assez discret. Ensuite, tu vois, si des gars que tu as repéré essaient de sortir, tu accompagnes et/ou tu essaies de créer l'échappée. Sachant qu'une échappée se fait souvent après des successions d'efforts (plusieurs séries d'attaques et de contre-attaques) qui ont mis dans le rouge les 4/5è du peloton.
Si rien ne s'est passé ainsi avant une arrivée massive, à toi de voir pour la fin. Ou tu te sens très fort et tu essaies de sortir seul et de faire 10/15/20' à 320/330w selon ce que tu sens, soit tu fais 5' à fond, soit le sprint comme déjà dit.

Le gros avantage des chiffres de ton PPP réside dans le fait qu'ils t'offrent un éventail de possibilités stratégiques et tactiques que n'ont pas les 90/95 autres % du peloton.

Par comparaison, ma première course en 3 ufo (et première course tout court... C'était y a 10 ans tout pile en ce mois de mars... :whistle: le temps passe), avec des chiffres certainement pas trop éloignés de maintenant (PMA 350w, Seuil 270w), j'ai pu suivre sans aucune difficulté et protéger à 2 derrière notre leader en échappée à 2 sur toute la 2è moitié de course.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: cycloflamand

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154407

  • cycloflamand
  • Portrait de cycloflamand
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 53
  • Karma: 3
Merci Circus pour ces explications et partage d'expérience, effectivement c'est comme çà que j'avais l'intention de débuter : rester tranquille dans le peloton (plutôt sur les extérieurs parce que je n'ai pas l'expérience de groupes "denses"), mon seuil devant me permettre de ne pas trop m'épuiser même si je prends un peu de vent… Voir ensuite une fois le circuit bien assimilé, essayer de suivre les gars qui sortent, quitte à partir seul sur les 2 derniers tours (au sprint je n'aurai aucune chance dans cette catégorie).

Aujourd'hui, ne travaillant pas, je suis sorti entre les gouttes pour bosser le rythme : sortie d'1h28 pour quasi 50km, avec 1h20 à 282wNP. Il ne sert à rien de travailler sur plus d'1h20, car les courses ne dépasseront guère 1h30. Il y avait du vent, des relances en sortie de virage, des ponts d'autoroute franchis à i5/i6, de quoi travailler les changement de rythme, même après 1h15 à cette allure. Le cardio m'indique 160bpm moyens, sachant que hier sur mon test PMA 30w/2min, je suis monté à 186 (versus 193 au mois de novembre ). Je suis rentré juste à temps avant une belle averse…
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154409

  • papipop
  • Portrait de papipop
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2369
  • Remerciements reçus 178
  • Karma: 13
cycloflamand écrit:
Merci Circus pour ces explications et partage d'expérience, effectivement c'est comme çà que j'avais l'intention de débuter : rester tranquille dans le peloton (plutôt sur les extérieurs parce que je n'ai pas l'expérience de groupes "denses"), mon seuil devant me permettre de ne pas trop m'épuiser même si je prends un peu de vent… Voir ensuite une fois le circuit bien assimilé, essayer de suivre les gars qui sortent, quitte à partir seul sur les 2 derniers tours (au sprint je n'aurai aucune chance dans cette catégorie).

Aujourd'hui, ne travaillant pas, je suis sorti entre les gouttes pour bosser le rythme : sortie d'1h28 pour quasi 50km, avec 1h20 à 282wNP. Il ne sert à rien de travailler sur plus d'1h20, car les courses ne dépasseront guère 1h30. Il y avait du vent, des relances en sortie de virage, des ponts d'autoroute franchis à i5/i6, de quoi travailler les changement de rythme, même après 1h15 à cette allure. Le cardio m'indique 160bpm moyens, sachant que hier sur mon test PMA 30w/2min, je suis monté à 186 (versus 193 au mois de novembre ). Je suis rentré juste à temps avant une belle averse…

Oulalala, sans vouloir jouer le trouble fêtes de service, je crois que la meilleure des choses lorsque l’on met un dossard pour la première fois dans une course de village, c’est de se dire que, par principe ça ne va pas être simple, et peu importe le PPP. B)

Car justement, ce qui fait le sel de ce type de courses, c’est que tes capacités en terme de puissance ne sont pas prédictives de ton classement. C’est un indice sérieux certes, mais ce n’est qu’un indice. Tes chiffres sont sympa mais 404 watts sur un cp5 en cote quand tu fais 55 kilos, c’est super, mais quand tu en fais 75, c’est déjà plus commun (quoi que très très suffisant pour courir en 3 ufolep….).

Une course de vélo c’est du physique, de la technique, de la tactique et de la volonté aussi. Alors bien sûr, le physique compte mais j’ai vu des costauds incapables de gagner des « trois » en ufolep des années durant. Et d’autres avec des capacités physiques bien moindres tenir leurs places de longues années en 1ère ufolep. Donc, il convient de comprendre que tes chiffres de puissance ne vont pas tout faire.
Par contre, ce qui est vrai, c’est qu’il va te falloir « apprendre à courir », ce qui n’est pas si simple que ça …. D’ailleurs, il y en a un paquet de coureurs qui n’ont jamais compris comment ça se passait et là, aussi étrange que cela puisse paraître, le niveau intellectuel n’est lui non plus pas prédicteur de ta future capacité à acquérir les principes de cet art si particulier. Et je ne dis pas ça méchamment, car personnellement, il m’a fallu bien du temps pour en maitriser les bases alors que mon niveau scolaire était plutôt dans la fourchette haute de mes camarades de jeu, que j’ai commencé assez jeune et que j’ai pu visiter des niveaux intéressants. Mais bon voilà, l’instinct du « coursier » on l’a ou on ne l’a pas…. Et quand on ne l’a pas, et bien il faut l’acquérir en se montrant curieux et en regardant bien comment les choses se passent et pas comment elles auraient dû se passer.

Car une course de vélo, c’est avant tout une belle somme d’imprévues qui fait qu’il y a de fortes chances que ça ne se passe jamais comment tu l’as imaginé. Le premier imprévu, ce sera déjà toi. Ton état de forme (il y a des jours on est plombé sans savoir pourquoi alors qu’à l’inverse la veille ou le lendemain tu volais littéralement), ta sensibilité au stress, ta nervosité ou ton envie du jour auront une petite influence sur ta course ou ta digestion (ou l’inverse mais le résultat est le même). Et puis la météo aime corser les choses. Il y en a qui supportent pas la pluie, d’autres s’écroulent aux premières chaleurs, certains ne tiennent pas dans le vent….. Et puis les chutes, les crevaisons, les dérailleurs et plein de petites choses mécaniques vont s’ingénier à vouloir saboter ta carrière prometteuse.

Et surtout, il y a les autres, ceux qui auront épinglé eux aussi un dossard et dont la plupart se moque comme de l’an 40 des chiffres de ton PPP. Je sais, ce n’est pas sport, mais c’est ainsi…. C’est même pire, si ils voient que tu es costaud, et ceux qui ont l’instinct du coursier le sentent direct, ils vont se débrouiller pour te laisser faire tout le travail et te laisseront en plan à quelques km de l’arrivée avec tes seuls yeux pour pleurer devant cette injustice…. Mais bon, sport et justice sont deux notions qui n’appartiennent pas toujours au même univers….

Et maintenant, reprenons ton plan (toujours intéressant d’avoir un plan, mais en général ça ne survit guère aux premiers tours de roues) à savoir : « rester tranquille dans le peloton (plutôt sur les extérieurs parce que je n'ai pas l'expérience de groupes "denses"), mon seuil devant me permettre de ne pas trop m'épuiser même si je prends un peu de vent… Voir ensuite une fois le circuit bien assimilé, essayer de suivre les gars qui sortent, quitte à partir seul sur les 2 derniers tours (au sprint je n'aurai aucune chance dans cette catégorie) ». Ce que je peux te dire, c’est que déjà, par soucis d’efficacité, on va toujours chercher l’abri à l’intérieur. Si tu n’en es pas capable, tu vas déjà sérieusement entamer ton potentiel par rapport à tes collègues sachant s’abriter. C’est déjà un handicap sensible. La recherche du meilleur abri possible est fondamental. Qui plus es si le vent est là…. Ensuite, le scenario de la course va en grande partie dépendre du nombre de concurrents et des conditions de courses. Si vous n’êtes pas nombreux et qu’il fait un temps de flahutes, la course peut être pliée en 30 minutes (voire beaucoup moins). Ce sera moins vrai avec un franc soleil et si vous êtes 120 sur la ligne de départ… Quant à partir seul, c’est fort ambitieux et très louable mais il faut savoir que les autres ne vont pas se laisser faire (je sais ils sont insupportables) et que pour réussir à s’extraire seul, il faut beaucoup de forces, d’énergies, de clairvoyances et des fois bien de la chance….. Il est souvent bien plus raisonnable d’envisager la coopération…. Et il est aussi fort possible, que si un moment tu te retrouves seul devant, ce soit un piège et qu’on te laisse épater la galerie avant que dans les derniers hectomètres on te laisse sur place là aussi avec tes yeux pour pleurer… Et rouler en coopération, ce n’est pas, contrairement à ce que l’on peut penser, toujours des plus simples. Passer des relais suffisamment fort pour faire vivre l’échappé tout en en faisant moins que les copains de l’échappé et en donnant l’impression d’être à l’agonie (sauf si on est vraiment à l’agonie, mais là faut plutôt donner l’impression qu’on va tout casser) n’est pas à la portée du premier venu.

Tout ça pour te dire que ne t’attends pas à des merveilles ou des exploits d’entrée…. Tu as l’air d’avoir des facultés physiques qui doivent te permettre de ne pas être à la rue voire de performer en 3 ufolep (avec un cp5 de 350 w et 65 kilos je pense pouvoir dire que je tenais très bien ma place en 1ère ufolep), mais il y a des chances que tes premières expériences soient mitigées, surtout si tu tentes (et tu auras plus que raison) de faire la course. Donc, il ne faudra pas t’inquiéter ou tout remettre en cause. Juste apprendre à « jouer » au coursier…

Donc, pour toutes ces raisons, je te conseille de te rendre sur ta première compète avec humilité et modestie. Car, et c’est ce que je te souhaite bien sûr, si tu « ultra domines » tes petit camarade en 3, saches que ce que je t’écris sera valable pour tes futurs copains de 2eme et 1ères catégories. Mais ce qui est sûr, c’est que le soir de ta première compétition, tu auras découvert un univers et un terrain de jeu bien plus riche que l’on ne le pense de prime abord. Et ça, ça n’a pas de prix…
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Circus

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154410

  • stam
  • Portrait de stam
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 4467
  • Remerciements reçus 310
  • Karma: 25
:good:
En dépit de l'épaisseur du pavé, je dirais "bien résumé" :lol: , car on pourrait en écrire des romans. En vélo, le vainqueur gagne souvent mais le meilleur gagne rarement.
papipop écrit:
avec un cp5 de 350 w et 65 kilos je pense pouvoir dire que je tenais très bien ma place en 1ère ufolep
Avec un CP5 et un rapport poids/puissance très voisin, j'étais plus à l'aise avec des UFO 1 qu'avec des UFO 3... Je préférais rouler à 38-39km/h dans les 100 de tête sur les 2 premières heures d'une Limousine qu'à 35km/h pendant les 90' d'une coursette. Car ça court comme des idiots en 3, sur 8-10 tours de circuit les 3 premiers mettent à l'agonie, i6 dans tous les talus, et il faut bien 30' de course avant que les gars se calment... Mais si tu n'es pas prêt (physiologiquement) à subir la marée, tu le paies aussi en fin de course, et ton CP5 tu te le mets au :whistle: ...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154411

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1604
  • Remerciements reçus 175
  • Karma: 1
Même si on a avec Papipop une différence d'analyse du poids du PPP sur le déroulé d'une course (mais je pense qu'on ne doit pas être très éloignés si on avait l'occasion de discuter de manière plus approfondie que par écrit), je le rejoins complètement sur un point : si tu veux faire des courses et y jouer un rôle, il est fondamental que tu apprennes à rouler abrité, bien caché.

Le gros avantage d'un CDP, c'est que ça te permet de mesure la différence. En course, dans les roues, c'est entre 200 et 240w en 3 FSGT pour moi. Dans la ficelle de la bordure ou sur le côté exposé au vent, c'est immédiatement 60w de plus. Pas besoin d'être bon en maths pour comprendre que si tu roules comme tu l'as prévu, tu ne survivras pas jusqu'à la fin de la course...

Autre point d'accord, tu vas découvrir un terrain de jeu fabuleux et assez intellectuel...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154412

  • teamdindon
  • Portrait de teamdindon
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2505
  • Remerciements reçus 200
  • Karma: 5
Sauf circuit particulier, ce sont quand même rarement les capacités aérobies qui font la différence sur les vire-vires. A mon sens, ce sont surtout les grands coup de vis à I6 qui font le tri.
Ça m'est arrivé plusieurs fois de manquer le bon wagon ou de me faire sortir sur un effort à bloc de 1'~1'30'' où il manque 3 fois rien pour pouvoir s'accrocher, et après, tu as beau avoir le plus gros moteur aérobie, la course est finie (ou du moins, c'est devant qu'elle se passe).
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154413

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1604
  • Remerciements reçus 175
  • Karma: 1
Je ne peux parler que de ma région, mais généralement, les circuits de début de saison ne sont pas des circuits trop durs genre "critos" d'été.

Après, c'est vrai que j'ai peut-être négligé un peu trop la question des relances :icon_ohwell Mais ce n'est pas ce qui m'avait paru le plus dur lorsque j'ai débuté en 3 ufo, au contraire des courses en PC/PCO ou en 3 FSGT, où il faut quand même reconnaître que le niveau est bien supérieur sur cette question de la succession des relances à I6.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154414

  • teamdindon
  • Portrait de teamdindon
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2505
  • Remerciements reçus 200
  • Karma: 5
Ce n'est pas tant la question des relances en course, où avec un peu de sang froid on arrive à suivre sans systématiquement faire un sprint maximal à la sortie de chaque virage, mais plutôt de l'effort violent pour faire le trou lorsqu'on part dans une échappée, et d'être capable de le digérer ensuite en roulant dans l'échappée où on sera cette fois-ci revenu à un effort aérobie mais avec une belle dette.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154415

  • papipop
  • Portrait de papipop
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2369
  • Remerciements reçus 178
  • Karma: 13
teamdindon écrit:
Ce n'est pas tant la question des relances en course, où avec un peu de sang froid on arrive à suivre sans systématiquement faire un sprint maximal à la sortie de chaque virage, mais plutôt de l'effort violent pour faire le trou lorsqu'on part dans une échappée, et d'être capable de le digérer ensuite en roulant dans l'échappée où on sera cette fois-ci revenu à un effort aérobie mais avec une belle dette.

C'est bien là la difficulté des courses.... :petard:
S'agissant des relances, déjà, quand tu débutes, que tu as un peu peur et que tu ne sais pas forcément te placer ou anticiper les virages, les relances ça t’entame sérieusement le potentiel.... :whistle:
Après quand tu fais la course, c'est bien là toute la qualité du coursier, la capacité a enchaîner plusieurs fois des efforts de 1 à 2 minutes à fond pour que le bon coup parte et être capable de tenir les 5 à 10 premières minutes de l'échappé qui suivent avec les restes des efforts violents dans les jambes qu'il a fallu faire pour être là.... C'est parfois hyper tendu et c'est là que la volonté est importante car il arrive que tu pédales avec les oreilles quelques longues minutes..... et le pire, c'est que souvent, ben c'est pas le bon coup :pafmur: et il faut remettre l'ouvrage sur le métier..... Inutile de dire qu'à ce moment là, un peu comme l'ami Stam a pu le dire de façon si fleurie :petard: , le potentiel du CP5 n'est qu'un lointain souvenir. ...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154416

  • cycloflamand
  • Portrait de cycloflamand
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 53
  • Karma: 3
J'adapte mon entrainement à ce que je m'attends à vivre : du rythme, des relances, des coups de vis de 30" à 1' à i6. Du coup, comme ce matin, je m'entraine à rouler la durée de la course à i3 avec quelques belles relances, je fais de la PMA courte type 30"/30" ou 1'/1', de la Pmax, et à l'approche de la première course, je pense faire des séance avec des efforts à i6. Je me fous de la PMA longue, car çà ne me servira à rien. Sur 1' je sors 10w/kg quand j'ai bien travaillé à i6. Je pèse 65kg. Avec les collègues on fera des entrainements technique de placement, prise de relais, prise de virages avant et pendant la période des courses. Je fais juste en sorte d'arriver bien à point physiquement, on verra après, loin de moi l'idée de me voir en haut du podium, c'est vraiment pas le genre de la maison :petard:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154417

  • papipop
  • Portrait de papipop
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2369
  • Remerciements reçus 178
  • Karma: 13
cycloflamand écrit:
J'adapte mon entrainement à ce que je m'attends à vivre : du rythme, des relances, des coups de vis de 30" à 1' à i6. Du coup, comme ce matin, je m'entraine à rouler la durée de la course à i3 avec quelques belles relances, je fais de la PMA courte type 30"/30" ou 1'/1', de la Pmax, et à l'approche de la première course, je pense faire des séance avec des efforts à i6. Je me fous de la PMA longue, car çà ne me servira à rien. Sur 1' je sors 10w/kg quand j'ai bien travaillé à i6. Je pèse 65kg. Avec les collègues on fera des entrainements technique de placement, prise de relais, prise de virages avant et pendant la période des courses. Je fais juste en sorte d'arriver bien à point physiquement, on verra après, loin de moi l'idée de me voir en haut du podium, c'est vraiment pas le genre de la maison :petard:

Bon, avec 404 w et 65 kilos, la base est pas mal et effectivement pour la troisième caté ufolep, tu en auras bien peu qui atteignent ce niveau... ;-) . Donc, sur la ligne départ du moins, tu auras un des meilleurs PPP. Mais ça ne va pas tout faire..... :petard:

La PMA longue, ça reste intéressant à travailler quand même pour réussir à faire un effort pour boucher un trou, sauter d'un groupe à l'autre, supporter une période un peu "folle" dans le peloton ou te faire la belle à l'approche de l'arrivée (quand tout s'est bien passé avant :petard: ).

Autre petit conseil, ne mélange pas trop les types de travail dans tes séances. Tu essaies de reproduire des courses mais ce qui est interréssant c'est de reproduire, spécifiquement, les efforts que tu feras en course ce qui n'est pas tout à fait pareil. A faire tes "mini courses", tu risques de te fatiguer. Et i3, tu le travailles sur une sortie un peu longue, car des sorties longues de temps à autres, c'est aussi fort utile pour tenir sur des coursettes....

Et bien vu pour le travail technique. Insiste pour te concentrer sur ton positionnement par rapport au vent.... Ça doit devenir un réflexe car il est pas rare de voir un bon coup rater parce que tout le monde est dans le rouge et donc guère lucide et du coup que ça tourne à l'envers.... Il suffit d’être dans l'erreur 2 ou 3 minutes pour tout mettre par terre....
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154418

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1604
  • Remerciements reçus 175
  • Karma: 1
teamdindon écrit:
Ce n'est pas tant la question des relances en course, où avec un peu de sang froid on arrive à suivre sans systématiquement faire un sprint maximal à la sortie de chaque virage, mais plutôt de l'effort violent pour faire le trou lorsqu'on part dans une échappée, et d'être capable de le digérer ensuite en roulant dans l'échappée où on sera cette fois-ci revenu à un effort aérobie mais avec une belle dette.

De mon côté, j'ai jamais connu ce type de course en 3è caté ufolep (j'y suis pourtant resté 3 ans avec une moyenne de 20 courses par an).
C'est quand même bien moins violent que ce que tu décris. T'as couru en 3 ufolep (et il n'a rien d'ironique ou d'agressif dans ma question)?
Les attaques sont moins tranchantes et moins longues qu'en PC/PCO (où tu retrouves les 1ère Ufo) et le rythme plus planplan. L'échappée victorieuse finit souvent avec un petit 38 de moy.

[edit : j'ai reformulé mon intervention et je l'ai rallongée car je ne voulais pas qu'elle puisse être interprétée comme agressive et pour préciser mon analyse]
Dernière édition: 4 mois 1 semaine ago par Circus.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154424

  • teamdindon
  • Portrait de teamdindon
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2505
  • Remerciements reçus 200
  • Karma: 5
Circus écrit:
C'est quand même bien moins violent que ce que tu décris. T'as couru en 3 ufolep (et il n'a rien d'ironique ou d'agressif dans ma question)?
Les attaques sont moins tranchantes et moins longues qu'en PC/PCO (où tu retrouves les 1ère Ufo) et le rythme plus planplan. L'échappée victorieuse finit souvent avec un petit 38 de moy.

Non, j'ai toujours couru en 1 ou 2 (ou équivalent : 2 et 3 FSGT). Mais j'imagine qu'au niveau inférieur, la répartition dans les différentes zones physiologiques doit être à peu près la même, même si les puissances brutes sont plus basses. Après, c'est sûr que celui qui est une jambe au-dessus en étant toujours un niveau d'intensité en-dessous de ses camarades qui roulent à la même vitesse risque de trouver ça plan-plan.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Cet utilisateur a été remercié pour son message par: Circus

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154425

  • Circus
  • Portrait de Circus
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1604
  • Remerciements reçus 175
  • Karma: 1
Y a une vraie différence dans la manière de rouler en 3, bien plus anarchique, moins structurée, un peu comme chez les minimes et les cadets. Un jour j'ai même fait une moyenne de 34,8 parce que personne ne voulait rouler !! Parfois, t'avais même l'impression que tout le peloton (moi le premier !!) attendait que les meilleurs partent pour que tous les autres commencent à courir en coursiers...
Quand je suis arrivé en 2, j'ai eu l'impression de changer de monde...
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154426

  • cycloflamand
  • Portrait de cycloflamand
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1047
  • Remerciements reçus 53
  • Karma: 3
Bon allez, j'aime les chiffres, n'en déplaise à certains :petard:

En fouillant un peu sur Strava, j'ai trouvé les données puissance d'un coureur 1ère catégorie sur cette même course (Orchies ufolep): 246w pondérés de Strava (toujours un poil inférieurs aux watts NP de GC ou TP) en restant dans le peloton (39,4km/h)
Second cas de figure : un 2ème catégorie qui court dans le peloton, sort dans un groupe 5 durant 30km et se fait reprendre à 10km de l'arrivée, sprint peloton : 218w pondérés (37,9 km/h)
Troisième cas : coureur 3ème catégorie qui fait peloton : 236w pondérés (37.4km/h)


Au delà des disparités qu'il peut exister entre les systèmes de mesure de ces coureurs, je note que les puissances sont assez proches, ce qui doit différer c'est surtout la façon de courir, de se mettre à l'abri. Il y a un faible écart de vitesse entre les 2 et 3ème catégories, un écart plus conséquent avec les 1ères, qui pourtant sortent des puissances à peine supérieures, mais doivent bien mieux se placer/planquer.

Les coureurs des catégories 1 et 3 ont l'air bien plus massifs que moi, le coureur de 2 a l'air plus dans mon morphotype.

Très bon outil d'analyse, Strava, je comprends que très peu de pros mettent leurs données de puissance :icon_ohwell
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Adaptation entrainement + 1ères courses&catégories 4 mois 1 semaine ago #154428

  • lebad
  • Portrait de lebad
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 5552
  • Remerciements reçus 268
  • Karma: 14
Ma réponse de pas-habitué-aux-courses-route mais qui a un niveau correct...
Clairement, vous avez raison
- être attentif à son placement, c'est énergivore
- les relances, t'as beau avoir tout le i6 que tu veux à l'entrainement, ben en course ça te fait plus mal. Ca te mine si tu n'as un peu de jugeotte pour l'atténuer ou pas assez l'habitude du peloton (mon cas...).
- si le circuit devient un peu costaud avec un peu (ou beaucoup) du D+, alors là j'ai été devant souvent. En créant ou suivant l'échappée, et même gagné une fois ! Mais ce genre de circuit est rare.
Dernière édition: 4 mois 1 semaine ago par lebad.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.211 secondes
Propulsé par Kunena