Recherche Kunena

Mot-clé
Bienvenue, Invité
Nom d'utilisateur : Mot de passe : Se souvenir de moi

SUJET : roues routes artisanales vs industrielles

roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37089

  • Charly42
  • Portrait de Charly42
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 6694
  • Remerciements reçus 219
  • Karma: 20
cela fait longtemps que cette questions me chiffone...... en vtt, je me pose pas la question, pour moins chère tu as mieux en montage artisanale, mais en route????

exemple : roues shamal ultra à pneu... ou montage tune mig/mag+sapim et jante(??)
à bloc!!!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37090

  • Mig74
  • Portrait de Mig74
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1742
  • Remerciements reçus 19
  • Karma: 4
Perso je ne vois pas en quoi le raisonnement serait différent entre VTT et route. Mais je me plante peut-être... Les spécialistes ?
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37092

  • Stef Toupenet
  • Portrait de Stef Toupenet
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1743
  • Remerciements reçus 60
  • Karma: 11
Je me suis posé la même question hier.
Mais surtout pourquoi aujourd\'hui les roues de montage industriel tiennent mieux que l\'artisanal ,
Pourquoi la garantie fonctionne pour l\'un et est plus compliquée avec l\'artisanal.

J\'étais à deux doigts d\'acheter une paire de roue montage artisanal à 800 € chez un monteur qui est considéré comme un des meilleurs de France.

Sauf qu\'un pote m\'en a dissuadé.
Il a une paire de roue qui vient de chez ce monteur, le moyeu Tune MERDE grave depuis le début.
Le monteur a bricolé plusieurs fois le moyeu mais au bout d\'un an mon pote lui a demandé de lui changer la roue carrément.

Réponse du fameux monteur, ta roue n\'est plus sous garantie.

C\'est une réponse ça ???? Surtout que mon pote galère depuis plus d\'un an avec sa roue arrière.

Moi j\'achète une paire de roue Shimano Dura Ace carbone à boyau d\'occase à un pote
au bout d\'un an j\'ai un problème de corps de roue libre
je vais chez mon marchand de cycles, il envoie ma roue à Shimano France (ma roue à plus de 2 ans)
Shimano ne discute pas, ils changent le corps de roue libre (valeur 170 €)
et renvoient la roue chez mon marchand de cycles.

Ils prennent la roue en garantie.

Alors là moi je dis bravo. C\'est pour cela que ma prochaine paire de roue sera de série et de marque Shimano, Campagnolo, Mavic ou Fulcrum.
Ces 4 marques ne discutent pas pour la prise en charge des garanties.

Donc pour moi ce sera ROUES INDUSTRIELLES
OMNIA SI PERDAS FAMAM SERVARE MEMENTO \\\"Si tu as tout perdu, souviens-toi qu'il te reste l'honneur\\\"
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37104

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9017
  • Remerciements reçus 443
  • Karma: 21
Ce que tu mentionnes là reflète le fait que le monteur dont tu parles a certainement été réellement artisanal au départ. A partir de là, deux hypothèses :
1. Ce n\'est plus tout à fait le cas, son carnet de commandes a explosé, il est dépassé et n\'a plus le temps nécessaire à consacrer à ce genre de \"souci\". Il manque de sérieux et porte atteinte à l\'image que l\'on peut avoir des vrais artisans.
2. Le monteur est bon en terme de montage mais ailleurs, c\'est un bricolo. En effet, aller triturer un moyeu sous garantie, je ne pige pas. Ce triturage a pour effet de faire sauter le garantie du moyeu. Et faisant cela, je ne pense pas qu\'il pense trop à négocier les conditions de prises en garantie des pièces qu\'il achète pour monter les roues. Résultat idem qu\'au point 1.

D\'une manière générale, pour quoi c\'est plus compliqué au niveau garantie avec de l\'artisanal? Ben, tout dépend du monteur d\'abord. Ensuite, par rapport au fournisseur de moyeu, le monteur n\'aura pas un volume d\'achat comparable à une grande marque et aura donc par conséquent plus de mal à négocier des durées de garanties plus longues que la garantie légale (et encore, faut-il qu\'il ne bricole pas sur le matos encore couvert...)

En clair, pour ma part, je ne généraliserai surtout pas. On peut sortir des contres exemple en défaveur de l\'industriel. Comme par exemple Mavic qui a nié la réalité des défauts touchant le CRL de ses moyeux FTS-L et refusé de prendre en garantie quantité de moyeux en défaut pendant des années. Alors que la conception mécaniquement parlant est brameuse. Pour gagner quelques grammes sur un moyeu (donc très proche de l\'axe de rotation de la roue, là où c\'est assez peu important par rapport à la jante par exemple), on remplace un roulement par une bague téflon. Et quand il y a prise de jeu, avec bruit de perceuse à percussion en roule libre, c\'est évidemment la faute au proprio.

Je m\'inscris en faux quand tu écris :
Ces 4 marques ne discutent pas pour la prise en charge des garanties.


Edit : Pour ma part, Tune ne me plait pas (certains ne seraient pas d\'accord je sais :lol: ). Je trouve les moyeux globalement trop légers et pas assez fiables (bon, OK, je généralise un peu moi aussi). Mais il y a d\'autres marques de bon moyeux. Il ne faut pas l\'occulter. Quitte à prendre 20g ou plus sur un moyeu, la masse n\'est pas en périphérie de roues, ce n\'est pas si grave.
Dernière édition: 8 ans 10 mois ago par jfd_.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37106

  • phil
  • Portrait de phil
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
  • Karma: 1029
:blush: euh c\'est quoi un CRL ?? :wonder:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37107

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9017
  • Remerciements reçus 443
  • Karma: 21
CRL = Corps de Roue Libre
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37109

  • phil
  • Portrait de phil
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 9041
  • Remerciements reçus 259
  • Karma: 1029
JFD_ écrit:
CRL = Corps de Roue Libre

:blush: hé bé c\'est pas la journée de mes neurones, doivent avoir pris des rtt aujourd\'hui :blush:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37110

  • lulu
  • Portrait de lulu
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2992
  • Remerciements reçus 82
  • Karma: 9
Stef Toupenet écrit:
Je me suis posé la même question hier.
Mais surtout pourquoi aujourd\'hui les roues de montage industriel tiennent mieux que l\'artisanal ,
Pourquoi la garantie fonctionne pour l\'un et est plus compliquée avec l\'artisanal.

J\'étais à deux doigts d\'acheter une paire de roue montage artisanal à 800 € chez un monteur qui est considéré comme un des meilleurs de France.

Sauf qu\'un pote m\'en a dissuadé.
Il a une paire de roue qui vient de chez ce monteur, le moyeu Tune MERDE grave depuis le début.
Le monteur a bricolé plusieurs fois le moyeu mais au bout d\'un an mon pote lui a demandé de lui changer la roue carrément.

Réponse du fameux monteur, ta roue n\'est plus sous garantie.

C\'est une réponse ça ???? Surtout que mon pote galère depuis plus d\'un an avec sa roue arrière.

Moi j\'achète une paire de roue Shimano Dura Ace carbone à boyau d\'occase à un pote
au bout d\'un an j\'ai un problème de corps de roue libre
je vais chez mon marchand de cycles, il envoie ma roue à Shimano France (ma roue à plus de 2 ans)
Shimano ne discute pas, ils changent le corps de roue libre (valeur 170 €)
et renvoient la roue chez mon marchand de cycles.

Ils prennent la roue en garantie.

Alors là moi je dis bravo. C\'est pour cela que ma prochaine paire de roue sera de série et de marque Shimano, Campagnolo, Mavic ou Fulcrum.
Ces 4 marques ne discutent pas pour la prise en charge des garanties.

Donc pour moi ce sera ROUES INDUSTRIELLES

et sans oublier aussi que a la revente les artisanales valent presque + rien ...
avec campa -zipp -fulcrum et mavic ...j\'ai jamais eu de problème ,avec les r-sys ...par précaution il on repris mes jantes pour changer les rayons et hop des aksium en cadeau :icon_tongue
par contre j\'ai essayé une fois un montage lew de 980 grammes artisanales et 3 semaines après :pafmur:
mais bon quand des spécialiste vont donner leurs avis sur cela ...il qu\'il diront que les artisanales sont tip-top ect ect, je vais encore hésité pour les prochaine.. :pafmur: et que c\'était juste une mauvaises séries avec mes lew .
Dernière édition: 8 ans 10 mois ago par lulu.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37119

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9017
  • Remerciements reçus 443
  • Karma: 21
Avant tout, je précise que je ne suis pas monteur. Ensuite, je pense qu\'il faut que les divers avis cohabitent. C\'est quand même mieux que si tout le monde avait le même. Pour ma part, je suis plutôt coté artisanal. Raison toute bête : même si le lieu de production reste dans la majorité des cas ailleurs qu\'en Europe (pour reparler de Tune, eux restent en Allemagne), l\'artisanal représente pour les monteurs des heures de travail. Et je me dis que tous autant que nous sommes, nous sommes bien contents d\'avoir du boulot, non? Alors, ben, je préfère que ce soit un monteur \"local\" qu\'un moteur aux yeux bridés par exemple (et attention aux discours commerciaux des marques sur le lieu réel de production/assemblage, hein :wink: )


@lulu : pour rebondir sur les deux exemples contenus dans ton propos, je pense qu\'il convient de les compléter :

R-Sys : Il faut préciser qu\'il a fallu à Mavic beaucoup de mois pour pallier le souci de fabrication conception des R-Sys. Et l\'échange vendu \"par précaution\" résultait en fait de nombreuses casses avec des dégâts humains. Le groupe Salomon, propriétaire de Mavic, n\'avait pas le choix face aux risques judiciaires qui auraient inévitablement découlé s\'ils n\'avait pas procédé à un rappel. Les Aksium n\'ont pas représenté le plus gros de la dépense (ça ne coûte rien à faire ou presque une paire d\'Aksium)

Lew : Si tu est hyper attiré par le léger, il faut aussi le prendre dans sa globalité. Quelque part, passé une certaine limite, prudence. Ensuite, un monteur artisanal sérieux ne fera jamais de montage à 980g.
Dernière édition: 8 ans 10 mois ago par jfd_.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37125

  • Charly42
  • Portrait de Charly42
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 6694
  • Remerciements reçus 219
  • Karma: 20
:whistle: ...... :pinch:

je ne pensais pas déclencher la guerre!! :X
et j\'ai pris tune au hasard!! j\'aurais pu mettre, CK, hope, soulkosac, dt..............peut être de futur\"seb-@\"(??)

Après quid des rendements, du montage..... je pense que c\'est comme en vtt, si monteur serieux, roue tip top ;-)
à bloc!!!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37130

  • jfd_
  • Portrait de jfd_
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 9017
  • Remerciements reçus 443
  • Karma: 21
Euh, je ne vois pas où tu vois la guerre là... Si? J\'ai été si dur dans mon propos? Dans mon idée, je ne faisais qu\'apporter du factuel et (aussi) préciser qu\'en la matière, il n\'y a pas qu\'une position qui soit la vérité. Rien de plus :wink:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37140

  • servodep
  • Portrait de servodep
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1383
  • Remerciements reçus 48
  • Karma: 6
Moi ça me tue....!! :good:
Mais vous en savez des choses JFD et Seb question matos !!! :icon_ohwell
D\'où vous tenez tout çà? :icon_ohwell

Des vrais Wikipédia du cycle :lol:
Born to lose, live to win
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37143

  • Seb-@.
  • Portrait de Seb-@.
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2728
  • Remerciements reçus 46
  • Karma: 8
Par rapport à Tune, bien qu\'il s\'agisse finalement d\'un concurrent :lol: , il faut tout de même reconnaître que s\'il y a de la casse parfois, leur taux de retour n\'est pas démentiel si on le place en corrélation avec le niveau de poids atteint. Pour qui souhaite du super léger, c\'est LA marque à choisir. La démarche est sérieuse, ce n\'est pas de la bricole comme chez certains qui grattent les grammes sans se soucier des implications. Quant au SAV en cas de pépin, avec un monteur un peu sérieux, cela ne pose normalement pas plus de problèmes qu\'avec n\'importe quelle autre marque. Il suffit d\'avoir quelques pièces détachées en stock ou, sinon, de \"dépouiller\" un moyeu neuf pour piocher les pièces nécessaires.

Après, entre roues industrielles et roues artisanales, chacun doit trouver SA roue.

Les roues industrielles ont, à mon sens, plusieurs avantages :
- généralement pas de mauvaise surprise pour le pratiquant qui ne souhaite pas se prendre la tête ou optimiser sa monture dans le détail.
- des prix très attractifs sur les gammes d\'appel des grandes marques pour des produits, s\'ils ne sont pas performants, sont en revanche assez fiables et offrent un très bon rapport qualité-prix.
- pour les modèles les plus diffusés, les pièces détachées sont faciles à trouver le samedi après-midi, à la dernière minute avant la super compet ou la super rando du lendemain matin.

En revanche, ces roues ont aussi de sacrés défauts :
- gros marketing et en conséquence, des choix techniques anti-mécaniques. Du style, pour le vtt, moins de rayons, des rayons dans des matériaux pas géniaux, des moyeux tarabiscotés qui font high tech mais pénalisent la géométrie des roues donc leur rigidité, des rayonnages parfois étranges qui servent davantage le look que l\'efficacité.
- des roues formatées pour le plus grand nombre et encore, qui ne sont pas optimisées dans le sens de la performance mais plutôt dans celui du moindre coût ou de la marge maximale.

Disons que pour quelqu\'un qui a un budget suffisant, les roues artisanales ont un énorme atout : on peut adapter le choix des composants ainsi que le montage aux capacités physiques du pilote, à son poids, son style de pilotage et au type d\'usage qu\'il en fera.

Après, il faut distinguer les montages semi-industriels ou pseudo-artisanaux, réalisés avec des composants \"traditionnels\" selon les demandes des clients, des montages réellement artisanaux qui ajoutent un temps de montage très important et une personnalisation du montage.

Le facteur temps n\'est pas anodin du tout. Un bon monteur qui va paufiner son travail pourra passer entre 5 et 8 heures sur une paire de roues. Cela a un coût. Mais il y a des implications (positives) sur le résultat final. Entre une paire de roues bâclées (là, il faut faire gaffe car certains VPCistes sont de vraies calamitées) et une autre ultra-soignée, on aura des différences de plusieurs ordres.

Par rapport à des roues produites assez rapidement sur la base de composants traditionnels, des roues réellement artisanales, à composants identiques :
- seront adaptées en tensions. On pourra faire des roues plus ou moins tolérantes, plus ou moins explosives. J\'ai des exemples chez moi. Une roue d\'une brutalité rare (je n\'avais jamais eu ça avant), l\'autre bien plus facile sur une longue sortie mais qui ne possède pas la même nervosité. Moyeux, rayons, jantes et écrous identiques. Entre les deux, on peut balayer tous les niveaux.
- seront plus fiables. Un monteur soumis à des contraintes de cadence ne pourra pas multiplier les \"cassages\" lors du montage. Du coup, les rayons ne seront pas parfaitement placés et la roue est susceptible de bouger, prendre du voile, du saut, du faux-rond ou un décentrage. Avec un montage au top, la roue ne bougera que sur un effort bien trop important. J\'ai tiré tout droit dans un rocher après un excès d\'optimisme (impossible de m\'arrêter dans une descente pleine d\'ornières, malgré un frein plutôt puissant). Ma roue avant, avec une jante à 358g, n\'a pas bougé.
- de plus, avec des tensions très homogènes et très élevées, on optimise la performance et on réduit la fatigue de la jante. Du coup, à fiabilité identique, on peut monter des jantes plus légères ce qui est évidemment un très gros atout dans la performance puisqu\'on réduit significativement l\'inertie.
- seront mieux finies. Sur un montage haut de gamme, que les rayons ne soient pas vrillés est un minimum... En plus, des rayons vrillés perdent en performance. On peut aussi ajouter des ligatures, je ne sais sincèrement pas si elles apportent réellement un vrai plus en termes de rigidité. Mais quand on casse un rayon ou un écrou, on peut continuer de rouler.

Enfin, par rapport au choix des composants, on a une liberté appréciable. On peut opter pour des moyeux plus ou moins chers, plus ou moins légers, qui donneront des roues plus ou moins rigides, plus ou moins nerveuses, etc. On peut choisir ses rayons et on a sur le marché d\'excellents modèles. Je pense notamment aux DT Aerolite ou aux Sapim CX-Ray, ils sont très très similaires et donnent des roues très efficaces pour un excellent niveau de fiabilité. On peut aussi choisir ses jantes et en haut de gamme, nous avons maintenant de superbes produits, d\'une efficacité très élevée. On peut choisir des jantes plus ou moins rigides, plus ou moins légères. Cela participe à l\'optimisation des roues.

Bref, on a une infinité de choix, cela évite de sombrer dans les roues ultra-marketées et formatées. J\'ai compris cela après avoir acheté des roues haut de gamme d\'un fabricant très renommé. Je ne les ai pas aimées. Et je suis revenu à des roues plus tradionnelles, en optimisant mes choix techniques. En fait, c\'est à partir de ce moment-là (2005) que je me suis en tête de faire mon propre matériel, moyeux en tête puisqu\'ils jouent un rôle énorme dans la rigidité/nervosité des roues.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37146

  • servodep
  • Portrait de servodep
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1383
  • Remerciements reçus 48
  • Karma: 6
Qu\'est ce que je disais !!! :yaisse:

De vrais puits de science je vous dis et on ne se lasse pas de vous lire :good:
Born to lose, live to win
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37151

  • Mig74
  • Portrait de Mig74
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 1742
  • Remerciements reçus 19
  • Karma: 4
servodep écrit:
Qu\'est ce que je disais !!! :yaisse:

De vrais puits de science je vous dis et on ne se lasse pas de vous lire :good:

Bien d\'accord avec toi. D\'ailleurs une \'tite distribution de pt de Karma s\'impose à nos bibles de la roue :kiss:
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37152

  • lulu
  • Portrait de lulu
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2992
  • Remerciements reçus 82
  • Karma: 9
JFD_ écrit:
Euh, je ne vois pas où tu vois la guerre là... Si? J\'ai été si dur dans mon propos? Dans mon idée, je ne faisais qu\'apporter du factuel et (aussi) préciser qu\'en la matière, il n\'y a pas qu\'une position qui soit la vérité. Rien de plus :wink:


no problème pour moi non plus .... ;-)
je parlais juste de mon vécu avec mes anciennes roues...et leurs avis m\'intéresse beaucoup .
malgré mon problème lew je prend un max d\'info car j\'adore le matos.
par exemple maintenant je devrais faire un montage ...ce serais sur base de jante reynold ou corima ,
comme beaucoup de marque et d\'artisanaux les utilises ,je dois être dans le bon.
niveau moyeu..j\'était très content des dt 240.
une chose certaine je descendrais + en dessous de 1100-1200 grammes pour la fiabilité .
pour l\'année prochaine j\'hésite entre 2-3 paires ....
les zipp qui mon apporté que du plaisir mais que les spécialistes des sensations trouverons molle.
les c35 dura ace
ou pourquoi pas un petit montage d\'un monteur bien connu de votre charmant pays.. ;-)
Dernière édition: 8 ans 10 mois ago par lulu.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37167

  • stormless
  • Portrait de stormless
  • Offline
  • Gold Boarder
  • Messages : 390
  • Remerciements reçus 4
  • Karma: 0
lulu écrit:
JFD_ écrit:
ou pourquoi pas un petit montage d\'un monteur bien connu de votre charmant pays.. ;-)

j\'ai vu quelques pro rouler avec les roues de notre maubeugeois, ci joint denis flahaut avec des RAR

@+
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37168

  • Gawain
  • Portrait de Gawain
  • Offline
  • Administrator
  • Messages : 4487
  • Remerciements reçus 103
  • Karma: 13
Seb-@. écrit:
En revanche, ces roues ont aussi de sacrés défauts :
- gros marketing et en conséquence, des choix techniques anti-mécaniques. Du style, pour le vtt, moins de rayons, des rayons dans des matériaux pas géniaux, des moyeux tarabiscotés qui font high tech mais pénalisent la géométrie des roues donc leur rigidité, des rayonnages parfois étranges qui servent davantage le look que l\'efficacité.
- des roues formatées pour le plus grand nombre et encore, qui ne sont pas optimisées dans le sens de la performance mais plutôt dans celui du moindre coût ou de la marge maximale.

Complètement d\'accord (et pourtant je roule sur des roues industrielles). Il devient de plus en plus dure de trouver des roues industrielles faites pour rouler et pas pour paraître dans l\'entrée et milieu de gamme.
Pour moi, on a aujourd\'hui la capacité technique de faire de très bonnes roues industrielles. Malheureusement, cette capacité est souvent délaissée au profit de critères plus vains mais qui trouvent un écho sur le marché. Heureusement il y a des exceptions, et certains modèles et marques résistent à cette tendance.
Les Neutron ou les C24 sont de très bonnes roues dans leur catégorie par exemple, et je ne connais pas de monteur qui réaliserait un montage à un coût équivalent.
\\\\\\\"When I see an adult on a bicycle, I do not despair for the future of the human race.\\\\\\\"
H. G. Wells
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37184

  • lulu
  • Portrait de lulu
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 2992
  • Remerciements reçus 82
  • Karma: 9
Gawain écrit:
Seb-@. écrit:
En revanche, ces roues ont aussi de sacrés défauts :
- gros marketing et en conséquence, des choix techniques anti-mécaniques. Du style, pour le vtt, moins de rayons, des rayons dans des matériaux pas géniaux, des moyeux tarabiscotés qui font high tech mais pénalisent la géométrie des roues donc leur rigidité, des rayonnages parfois étranges qui servent davantage le look que l\'efficacité.
- des roues formatées pour le plus grand nombre et encore, qui ne sont pas optimisées dans le sens de la performance mais plutôt dans celui du moindre coût ou de la marge maximale.

Complètement d\'accord (et pourtant je roule sur des roues industrielles). Il devient de plus en plus dure de trouver des roues industrielles faites pour rouler et pas pour paraître dans l\'entrée et milieu de gamme.
Pour moi, on a aujourd\'hui la capacité technique de faire de très bonnes roues industrielles. Malheureusement, cette capacité est souvent délaissée au profit de critères plus vains mais qui trouvent un écho sur le marché. Heureusement il y a des exceptions, et certains modèles et marques résistent à cette tendance.
Les Neutron ou les C24 sont de très bonnes roues dans leur catégorie par exemple, et je ne connais pas de monteur qui réaliserait un montage à un coût équivalent.


même chose au niveau prix dans le haut de gammes ....route.
par exemple une zipp 202 boyau ...+- 2200 euro et on trouve cela facile a 1450 nouveau .
des artisanales du même profil comme la photo avec jante reynold..c\'est 2200 point final.
bon on me diras ceci et cela ...mais cela vaut il vraiment la différence :icon_ohwell
Dernière édition: 8 ans 10 mois ago par lulu.
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.

Re:roues routes artisanales vs industrielles 8 ans 10 mois ago #37201

  • Charly42
  • Portrait de Charly42
  • Offline
  • Platinum Boarder
  • Messages : 6694
  • Remerciements reçus 219
  • Karma: 20
2200 la paire : :pafmur: :pafmur:
à bloc!!!
L'administrateur a désactivé l'accès en écriture pour le public.
Temps de génération de la page : 0.270 secondes
Propulsé par Kunena