Recherche Kunena

Mot-clé

Impacts Coronavirus

  • Messages : 9832
  • Remerciements reçus 744
il y a 3 semaines 2 jours - il y a 3 semaines 2 jours #176951 par albator83
Réponse de albator83 sur le sujet Impacts Coronavirus
Comme dans d'autres domaines, à mon avis la population française (et européenne) moyenne n'a plus grand chose à "envier" aux US niveau malbouffe.
Il suffit de voir le caddie moyen des hypermarchés :whistle: en magasin bio ce n'est pas la même, mais quel pourcentage de la population cela représente ? ce n'est pas trop l'endroit pour en discuter... même si on pourrait comparer la proportion de personnes covidées par rapport aux hospitalisations / réas, dans différentes tranches d'âge pour différents pays.
Sachant que faire le "nutri-nazi", vivre comme un moine et faire > 10h de sport par semaine réduit le risque de tomber malade mais ne l'élimine pas totalement (ni les complications respiratoires, fatigue).
Dernière édition: il y a 3 semaines 2 jours par albator83.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2132
  • Remerciements reçus 291
il y a 3 semaines 2 jours - il y a 3 semaines 2 jours #176953 par pasqup01
Réponse de pasqup01 sur le sujet Impacts Coronavirus
Merci pour vos retours :yaisse:

Ils me confirment ma position de "pour", tout comme s'explique la position de Mme "pas contre".
Il faut comprendre la prudence des mamans, peut-être naturellement plus protectrices (désolé de cette vision... sexiste ?), et finalement plus inquiète sur le terme (un effet secondaire à XX années qu'on ne connaitrait pas encore) que sur le court terme ; car il est clair que les cas d'enfants lourdement atteints qui commencent à apparaître plus fréquemment sont en train de finir de la décider...

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo
Dernière édition: il y a 3 semaines 2 jours par pasqup01.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6081
  • Remerciements reçus 729
il y a 3 semaines 1 jour #176958 par stam
Réponse de stam sur le sujet Impacts Coronavirus

Difficile de se projeter dans le dilemme d'un parent d'un enfant de 10 ans, en bonne santé, qui a environ 0% de risques de souffrir de symptômes graves d'un éventuel covid (j'arrondis).

Aux Etats-Unis, les autorités sanitaires de New York constatent une hausse du nombre d’enfants hospitalisés en lien avec le Covid-19. « La plus forte hausse concerne la ville de New York avec des admissions qui ont quadruplé » entre la semaine du 5 décembre et celle du 19 décembre, précisent les autorités. La moitié de ces admissions concerne des enfants de moins de 5 ans, trop jeunes pour être vaccinés.

www.lemonde.fr/planete/article/2021/12/26/covid-...ts_6107367_3244.html

Dominique Costagliola rapporte les mêmes éléments ce matin dans Le Monde et reproche au gouvernement de ne miser que sur la vaccination :

Au fond, j’ai la sensation que ce qui a déterminé les choix annoncés, c’est qu’on espère encore qu’Omicron va être « cool », qu’il s’agira d’une vague éphémère avec des cas peu sévères. Mais ce ne sont pas les signaux qui nous parviennent. A Londres, qui est très touchée par ce nouveau variant, les hospitalisations repartent à la hausse. Et dans la capitale britannique comme à New York, il y a une forte augmentation du nombre d’hospitalisations chez les enfants.[...]
Je pense qu’il aurait fallu intervenir quand Omicron a commencé à apparaître en Europe. Le 15 décembre, Olivier Véran déclarait que la circulation de ce variant était maîtrisée en France, mais il était évident qu’il allait se répandre. On aurait pu freiner sa propagation en commençant à agir à ce moment par précaution. Au contraire, on a joué à la roulette russe en espérant le meilleur, mais ce n’est pas comme cela qu’on fait une politique de santé publique.

En gros, elle sous-entend aussi, pour répondre à la question de Pasqup01, qu'il est déjà trop tard pour vacciner les enfants face à cette vague déjà énorme dans certaines régions... donc il est urgent de le faire pour une gamine en Limousin. ;-)

Je pensais qu'elle exagérait en rapportant les paroles d'O. Véran au 15 décembre. Bah non...

"Aujourd'hui, on est à 170 cas diagnostiqués sur plus de 10 000 séquencages. Ça veut dire qu'on a la maîtrise de cette menace épidémique Omicron à l'heure à laquelle je vous parle", a déclaré le ministre de la Santé.

Le mec a enfilé un collier et une laisse à un ours en hibernation, et il dit "je le maîtrise". :lol:

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6240
  • Remerciements reçus 597
il y a 3 semaines 1 jour - il y a 3 semaines 1 jour #176959 par lebad
Réponse de lebad sur le sujet Impacts Coronavirus


Le mec a enfilé un collier et une laisse à un ours en hibernation, et il dit "je le maîtrise". :lol:

Et il l'a fait vers la mi-avril :lol:
Dernière édition: il y a 3 semaines 1 jour par lebad.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10192
  • Remerciements reçus 820
il y a 3 semaines 1 jour #176960 par jfd_
Réponse de jfd_ sur le sujet Impacts Coronavirus
Rien de bien neuf, non?

Pendant ce temps, il était très occupé à rédiger le décret n°2021-1631 qui restreint sensiblement les possibilités de prescription hors but initial de certaines classes de médicaments.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 458
  • Remerciements reçus 119
il y a 3 semaines 11 heures #176972 par PEB
Réponse de PEB sur le sujet Impacts Coronavirus

Merci pour vos retours :yaisse:

Ils me confirment ma position de "pour", tout comme s'explique la position de Mme "pas contre".
Il faut comprendre la prudence des mamans, peut-être naturellement plus protectrices (désolé de cette vision... sexiste ?), et finalement plus inquiète sur le terme (un effet secondaire à XX années qu'on ne connaitrait pas encore) que sur le court terme ; car il est clair que les cas d'enfants lourdement atteints qui commencent à apparaître plus fréquemment sont en train de finir de la décider...


Pour ma part, mes 2 grandes (18 et 14 ans) sont vaccinées. Pour la petite dernière (7 ans), le choix me paraît moins évident: le risque est quasi nul pour elle (le nombre d'hospitalisation pour bronchiolite reste largement supérieur à celui résultant de la Covid dans cette tranche de population). Si c'est pour protéger des adultes qui ont fait le choix de ne pas se faire vacciner, comment dire... On en discutera avec sa pédiatre et nous rangeront à son avis.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6081
  • Remerciements reçus 729
il y a 3 semaines 11 heures #176973 par stam
Réponse de stam sur le sujet Impacts Coronavirus

Pour la petite dernière (7 ans), le choix me paraît moins évident: le risque est quasi nul pour elle

C'est ce qu'il me semblait - idée conservée des 5 premières vagues, jusqu'à delta - mais il n'est pas certain qu'omicron soit aussi clément avec les jeunes - cf. comptes-rendus des évolutions épidémiques à NY et Londres.
L'impression d'une moindre morbidité d'omicron est largement conditionnée par l'impact en Afrique australe, où c'est l'été, la population est jeune, moins atteinte par la malbouffe, et a déjà été "triée" à des âges précoces pour les principaux facteurs de comorbidités (mortalité infantile x10 en AfS / France). Pas sûr que les conséquences soient identiques en Europe.
Et même si omicron est "cool", son taux de réplication est tel qu'il est probable qu'il fasse déborder les services hospitaliers -> pas le moment de devoir y emmener son gamin, même pour un covid "light".

Après, il est possible que la vaccination pour l'alpha, surtout après une simple primo-injection dont on nous disait qu'elle était insuffisante (rappel : on nous a vendu une efficacité pleine du vaccin 3 semaines après la 2nde injection), soit largement insuffisante pour les enfants face à omicron. Mais si on ne commence pas maintenant...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6240
  • Remerciements reçus 597
il y a 3 semaines 8 heures - il y a 3 semaines 8 heures #176976 par lebad
Réponse de lebad sur le sujet Impacts Coronavirus
L'avis intéressant des pédiatres...
... que je partage totalement pour ma part.

(edit, ce n'est pas un fake et c'est pas des guignols : il est dispo en ligne sur le site de la société française de pédiatrie www.sfpediatrie.com/sites/www.sfpediatrie.com/fi.../cp_271221_def_0.pdf)

Pièces jointes :
Dernière édition: il y a 3 semaines 8 heures par lebad.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: jfd_, Sfay, stam, albator83, Rodolphe59, PEB

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2132
  • Remerciements reçus 291
il y a 3 semaines 7 heures #176977 par pasqup01
Réponse de pasqup01 sur le sujet Impacts Coronavirus
Merci Pierre pour le lien. Du bon sens (scientifique) :yaisse:

"poi Dio creò la bicicletta perché l'uomo ne facesse strumento di fatica e di esaltazione nell'arduo itinerario della vita", Madonna Del Ghisallo
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: cyclo13

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6081
  • Remerciements reçus 729
il y a 2 semaines 5 jours #176982 par stam
Réponse de stam sur le sujet Impacts Coronavirus
Encore la faute des vélos :

Même à Londres, d’où est partie la vague, les hôpitaux tiennent le choc : ils traitent actuellement 3 300 patients, loin des 7 800 de janvier. « En valeur absolue, les niveaux restent relativement bas », souligne le professeur Bell.

Ces chiffres pourraient en outre donner une image déformée de la réalité. « Beaucoup de malades qui vont à l’hôpital ont le Covid, mais n’y sont pas à cause du Covid, explique Chris Hopson, le directeur de NHS Providers, l’organisation représentant les hôpitaux anglais. Nous avons pas mal de gens qui, par exemple, sont tombés de vélo et se sont cassé un bras ou se sont cogné la tête. Ils n’ont pas de symptômes, mais, à leur arrivée, ils font un test Covid qui se révèle positif. »


Pour moi le Pr Bell c'est lui :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9832
  • Remerciements reçus 744
il y a 2 semaines 5 jours #176984 par albator83
Réponse de albator83 sur le sujet Impacts Coronavirus
Remarque intéressante concernant l'accidentologie et donc la prise en charge à l'hôpital de patients positifs mais asymptomatiques, qui viennent là pour de la trauma (à la base).
En incluant les accidents domestiques ou autres dans ce biais statistique, je me demande quel pourcentage total de personnes ça représente, par rapport à ceux qui viennent pour un Covid "costaud".

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5088
  • Remerciements reçus 856
il y a 2 semaines 12 heures - il y a 2 semaines 11 heures #177063 par gillesF78
Réponse de gillesF78 sur le sujet Impacts Coronavirus
Je suis choqué : après avoir infantilisé l'entièreté de la population pendant les confinements, Emmanuel Macron déclare vouloir emmerder tous les français "récalcitrants à la vaccination", et personne ne se bouscule sur le forum VO² pour débattre sur l'intérêt de contraindre plutôt que de convaincre (ou l'inverse si vous préférez) !!! :( :lunettes:

Pensons-nous vraiment que l'éducation de la population est inutile en ces temps de crise politique (et un peu sanitaire) ?

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 2 semaines 11 heures par gillesF78.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9832
  • Remerciements reçus 744
il y a 2 semaines 11 heures #177064 par albator83
Réponse de albator83 sur le sujet Impacts Coronavirus
Apparemment les parlementaires se bousculent à notre place...
Comme toi je suis effaré d'entendre un Président dire cela cash en interview (cad avec préméditation, pas une phrase sortie de son contexte durant un bain de foule) : qu'il le pense pourquoi pas, mais sortir cela en plein débat sur le pass vaccinal... je ne comprends pas du tout la manœuvre.

Convaincre la population devrait rester la priorité en ces temps troublés, mais vu le comportement de nos "élites" au sommet de l’État (opposition comme majorité) il n'y aucune chance que ça arrive malheureusement... et ça dépasse largement le cadre de la crise sanitaire.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam, gillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6081
  • Remerciements reçus 729
il y a 2 semaines 11 heures - il y a 2 semaines 10 heures #177065 par stam
Réponse de stam sur le sujet Impacts Coronavirus
Pour ma part je ne suis pas choqué qu'il renonce à convaincre : il y a urgence et franchement, tous les arguments ont été étalés. Il ne reste que la peur, la bêtise, les convictions profondes et les superstitions pour justifier la non-vaccination.

Par contre, qu'il renonce à la vaccination obligatoire parce que c'est "ch*ant" (je résume), ça le disqualifie pour tout le reste. Oui il doit rendre la vaccination obligatoire, et ça ne l'oblige pas à mettre les réfractaires en prison comme il le prétend, ni même à les vacciner de force : il y a 11 vaccins obligatoires pour les enfants, et ils sont "juste" interdits de vie collective si leurs parents refusent (exactement ce que Macron veut mettre en place pour les non-vaccinés Covid), c'est écrit sur un site du ministère de la Santé solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/pr...gatoires-depuis-2018 . Je suis convaincu que s'il rendait la vaccination obligatoire, au moins ceux qui ont peur iraient se faire vacciner - il me semble que ça représente une majorité de ceux qui n'ont pas franchi le pas, mais je me trompe peut-être.
Alors qu'avec ses déclarations savamment calculées mais objectivement abjectes, il poursuit un objectif politique sans aucune considération pour la santé publique, puisqu'il sait que 0 habitant réfractaire (il n'y a pas que des Français) ira se faire vacciner après ses propos.

Au lieu d'emm*rder les non-vaccinés, il pourrait se contenter de faire son job.

Edit: ce n'est pas sur le lien indiqué que les conséquences pénales sont indiquées, mais ici : solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/pr.../questions-reponses/

Edit2 : "l'obligation vaccinale" est autant, sinon plus, une obligation pour l'Etat de mettre en place les moyens d'accès à la vaccination, et une obligation pour les médecins de convaincre leurs patients, qu'une obligation pour les citoyens d'accepter. Cf ce diaporama qui explique les tenants et les aboutissants : www.infovac.fr/docman-marc/public/bulletins/2015...us-vaccinal-def/file
Et corollairement, les effets indésirables d'un vaccin rendu obligatoire sont assurés par l'ONIAM, établissement public, sur deniers de l'Etat quand il n'y a pas eu faute du professionnel. Mais je n'ose croire que notre gouvernement soit réticent à rendre la vaccination obligatoire pour éviter d'indemniser les accidents post-vaccination... :side:
Dernière édition: il y a 2 semaines 10 heures par stam.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83, Christoph3, gillesF78

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5088
  • Remerciements reçus 856
il y a 2 semaines 10 heures - il y a 2 semaines 10 heures #177067 par gillesF78
Réponse de gillesF78 sur le sujet Impacts Coronavirus
Il s'agit plutôt d'obligation vaccinale pour les adultes, que pour les enfants.

Comme tous les parents veulent amener leurs enfants à la crêche, puis à l'école maternelle, l'état a un moyen de pression énorme pour les faire vacciner : conditionner leur entrée dans ces établissements aux vaccins.
Il y a des parents qui ont fait des faux certificats pour leur enfants et qui se ne sont pas fait chopper... C'est au médecin scolaire de juger s'il est bon d'appeler le médecin qui a signé le carnet de santé pour vérifier... (Les médecins ont du temps à perdre, donc...)
Il y a aussi des médecins qui acceptent de vacciner les enfants avec des 1/3 de dose et de tamponner le carnet de santé.
Tout ça pour vous donner une idée du fonctionnement de l'obligation chez les enfants.

Pour les adultes, rendre la vaccination obligatoire est plus immoral que pour les enfants, parce que les seuls lieux publics où ils doivent aller sont les établissements d'enseignement, les hôpitaux, les maisons de retraites, les bureaux de police, les tribunaux, les prisons, etc.
Donc comment Macron va rendre obligatoire l'obligation vaccinale des adultes ?
- faire un test d'anticorps pour vérifier la vaccination puisqu'il y a plus de 200 000 faux certificats de vaccination ? (non identifiable sans moyen médical)
- rendre les soins de réanimation payants pour les non-vaccinés ?
- refuser de soigner les non-vaccinés ? (contraire au serment d'Hippocrate mais bon...)
- remplacer la prison par des peines de type "torture" (humiliation publique comme en chine, coups de fouets) ou des peines de mort pour les non-vaccinés ?
- refuser ou rendre payant l'enseignement public pour les non-vaccinés ?
- supprimer les aides diverses (Pôle emploi, formation continue, chômage, vieillesse...)

Bref, c'est vachement crédible tout ça...

Moi, je trouve que l'éducation, c'est plus efficace. Et puis l'OMS a déjà recommandé de convaincre plutôt que de contraindre.

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 2 semaines 10 heures par gillesF78.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9832
  • Remerciements reçus 744
il y a 2 semaines 10 heures #177068 par albator83
Réponse de albator83 sur le sujet Impacts Coronavirus
Oui enfin si l'OMS faisait autorité sur le sujet, ça se saurait... à peu près tout le monde s'en moque de leur avis (et pas que depuis le Covid-19).
Je pense comme stam qu'il aurait fallu rendre le vaccin obligatoire d'entrée de jeu, sans tergiverser et prendre des voies détournées : sauf que contrairement au traditionnel DTCP infantile (conditionnant l'accès aux écoles, crêches... sur le papier), on parle d'une obligation pour les adultes. Ce qui est plutôt inédit dans l'histoire médicale.

Quoique pour le service militaire obligatoire je crois qu'ils piquaient les gars d'office à l'entrée, sans poser de question (et le cocktail était plutôt rude, de mémoire paternelle). Mais ça ne concernait qu'une partie de la population, jeune et robuste (en principe).
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 6081
  • Remerciements reçus 729
il y a 2 semaines 10 heures #177069 par stam
Réponse de stam sur le sujet Impacts Coronavirus
Je ne prétends pas que la vaccination obligatoire serait facilement applicable ni ne résoudrait tous les problèmes, mais ça aurait un sens moral fort. Si je prends l'exemple d'une collègue qui avait "peur des piqûres", je pense qu'une obligation lui aurait fait franchir le pas (même si elle a fini par céder à notre pression "amicale").
En tout cas, je préfèrerais que notre Président tranche pour l'obligation vaccinale, plutôt que de nous faire comprendre qu'il prend un malin plaisir à emmerder une petite partie de la population, espérant en cela s'attirer la sympathie d'une partie majoritaire de la population à qui on a suffisamment suggéré que les non-vaccinés devaient "payer" (priorités de soin, ...).

Personnellement, même si je ne comprends pas les anti-vax, je ne conçois pas qu'on puisse se poser la question de leur accès aux soins. Une personne qui refuse le vaccin est-elle plus responsable de son covid qu'un fumeur de son cancer, de son infarctus ou de son AVC ? Qu'est-ce qui justifie de prioriser les pathologies en fonction de la moralité du patient ?
Je ne pense pas devoir vous convaincre que je suis partisan d'une hygiène de vie assez pointue, je dois faire partie des "nutri-nazis" (le terme m'a fait rire) qu'évoquait Rodolphe. Mais je suis consterné qu'une campagne de communication orchestrée par le gouvernement aboutisse à considérer les non-vaccinés comme les responsables du naufrage possible de notre système de soin. Alors que si naufrage il y a, on peut tout bonnement le considérer comme "normal" (aucune société ne peut être tenue de consacrer des moyens illimités à la médecine, ça n'existe pas), ou, si on juge qu'on aurait pu dégager des moyens un peu supérieurs et éviter le naufrage, on peut considérer que c'est la décision du politique de ne pas allouer ces moyens qui est la cause du naufrage.
Dire que l'engorgement des hôpitaux est la résultante des décisions individuelles des non-vaccinés, c'est à peu près aussi sensé que rendre les automobilistes responsables du réchauffement climatique, plutôt que la carence de décisions politiques.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: albator83

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 458
  • Remerciements reçus 119
il y a 2 semaines 9 heures - il y a 2 semaines 9 heures #177070 par PEB
Réponse de PEB sur le sujet Impacts Coronavirus
A toute fin utile, un article de "vulgarisation" qui synthétise assez bien l'état de l'art de la connaissance scientifique: eur01.safelinks.protection.outlook.com/?url=http...2B6X00%3D&reserved=0

Il permet de comprendre pourquoi les vaccins, s'ils n'empêchent pas d'être contaminés par un virus, préviennent les formes graves de la maladie et réduisent sa propagation.

Concernant l'éducation plutôt que l'obligation: ben oui, dans un monde idéal, il vaut mieux que les gens soient capables de comprendre par eux même l'intérêt de la vaccination. Maintenant, l'éducation scientifique est un processus long difficilement compatible avec l'urgence sanitaire.

Sur le fond, l'obligation vaccinale est une règle de vie en société (comme s'arrêter au feu rouge). Respecter le code de la route entrave plus ma liberté individuelle que de recevoir une piqure dans le bras... Ne pas se faire vacciner (en comptant que les autre le fasse pour ne pas saturer les hôpitaux) relève de la logique du "passager clandestin" (en théorie des jeux) où l'on ne paie pas son ticket de bus en comptant sur le fait que les autres l'aient payé (sinon, il n'y a plus de bus). Sur le plan de mon éthique, c'est un "choix" que je ne trouve ni respectable, ni responsable...
Dernière édition: il y a 2 semaines 9 heures par PEB.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5088
  • Remerciements reçus 856
il y a 2 semaines 9 heures - il y a 2 semaines 9 heures #177071 par gillesF78
Réponse de gillesF78 sur le sujet Impacts Coronavirus

Ne pas se faire vacciner (en comptant que les autre le fasse pour ne pas saturer les hôpitaux) relève de la logique du "passager clandestin" (en théorie des jeux) où l'on ne paie pas son ticket de bus en comptant sur le fait que les autres l'aient payé (sinon, il n'y a plus de bus).


OK, sauf que tous les antivax que je connais (>4 dans ma famille) ne souhaitent pas que "les autres" se fassent vacciner. Je ne connais aucun antivax qui correspond à ce concept de "passager clandestin"... Il me semble qu'on avait cycloflamand qui était un peu dans cette catégorie au début (craintes du vaccin liées à des problèmes de santé il me semble), mais ça n'a pas duré longtemps.

Bref, je suis convaincu que la grande majorité des antivax ne sont pas des passagers clandestins, mais plutôt des adeptes du confinement :( ou de la sélection naturelle ou de l'immunité collective "naturelle".
Malheureusement, certains antivax chopent une forme grave, et certains décèdent du covid (on a tous entendus des exemples donnés en pâture à la population par les médias, comme ici )

Région Grenobloise, GillesF78
Dernière édition: il y a 2 semaines 9 heures par gillesF78.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3478
  • Remerciements reçus 435
il y a 2 semaines 8 heures - il y a 2 semaines 8 heures #177074 par teamdindon
Réponse de teamdindon sur le sujet Impacts Coronavirus

Bref, je suis convaincu que la grande majorité des antivax ne sont pas des passagers clandestins, mais plutôt des adeptes du confinement :( ou de la sélection naturelle ou de l'immunité collective "naturelle".


Pas du tout. Ils sont aussi anti-confinement et anti-masques, ne souhaitent ni mourir ni être malade. Ils sont simplement contre toutes les solutions possibles (et encore plus contre lorsque celui qui les propose n'est pas de leur bord politique) au problème sans avoir une alternative plausible à proposer.
Dernière édition: il y a 2 semaines 8 heures par teamdindon.
Les utilisateur(s) suivant ont remercié: lebad, stam

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Temps de génération de la page : 0.668 secondes
Propulsé par Kunena